L'Autorité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Autorité

Message par Autorité le Sam 27 Déc - 11:44


Extrait des registres du Palais Civil


Identité


Nom : Lua Rondliv
Prénom : Gortal
Age/date de naissance : 38 ans (21eme jour du troisième mois de printemps 1101)
Milieu : Haute noblesse
Métier : Membre du conseil de l'Autorité
Dates du Service Civique : été, automne & hiver 1117
Confession : aucune

Description physique :


Chez les Lua Rondliv, on aime la peau noire, Gortal est donc le résultat de cette absence totale de métissage. Sa peau d’ébène, ses yeux couleur d’encre et ses cheveux crépus, il les doit à ses ascendances matlendaises. Par ailleurs, Gortal est un homme d’action, il entretien chaque jour son corps musclé et massif dont les formes sont mises en évidence par des habits plus militaires que bureaucratiques. Il a bien le maintien altier de sa haute naissance, mais son attitude relève plus du guerrier que d’un simple sang bleu.


Description comportementale :


Gortal est doué d’une intelligence plutôt limitée. Il n’est pas simple d’esprit, certes, mais nombre de domaines sont inaccessibles à son esprit. L’histoire, la stratégie militaire, les lois… là-dessus il s’en sort sans grande difficulté, mais sorti de ces domaines, il ne vaut guère plus qu’un citoyen moyen. Il a bien quelques restes de son éducation, mais Gortal aspirait à devenir Garde avant d’être contraint de prendre ce siège légué par son père.
Humainement, il est un peu brute de pomme. Ce n’est pas un mauvais bougre, mais il n’est pas homme à faire dans la finesse. Les ronds de jambes et autres discussions politiques à mots couverts, il ne connait pas. Il a parfois du mal à déceler les sous entendu, quant au second degré… il n’en connait tout bonnement pas la signification. Quand Gortal pense quelque chose, il est bien rare qu’on ne le sache pas dans l’instant. Gortal pense tout ce qu’il dit, le mensonge lui est pour ainsi dire étranger.
Ayant obéit aux ordres de Mavtial durant plusieurs années dans la Garde, Gortal a encore du mal à le considérer en égal. Il écoute toujours ce que celui-ci dit avant de prendre sa propre décision. La sagesse de son ainé lui semble sans défaut, et il ne songe nullement à la remettre en question.


Historique :


Depuis tout petit, Gortal rêve d’enfiler l’uniforme rouge de la Garde talsinienne. Il a suivit pour cela l’entrainement nécessaire après son Service Civique, et même débuté une carrière. Tout semblait parfait et sa famille, trouvant son choix honorable, n’y a pas fait obstruction. C’est sur sa sœur, Myrabella, que l’on compta alors pour prendre la succession de son père, membre de l’Autorité. Malheureusement pour Gortal, en grandissant, sa sœur ne montra que peu d’esprit et un intérêt plus que limité en ce qui ne concernait pas les robes et les bijoux. Myrabella ne deviendrait jamais un membre de l’Autorité. Elle n’en avait pas les épaules et certainement pas l’intelligence. Gortal dut alors se résigner à délaisser son bel uniforme pour prendre ce rôle.

Sa formation fut difficile, car elle était tardive, et Gortal ne l’acceptait qu’à contre cœur. Pourtant, Mavtial et ses autres instructeurs de la Garde lui avaient inculqué le sens du devoir. Même s’il n’appréciait pas ce rôle, il fallait bien que quelqu’un l’assume. Et ce quelqu’un, c’était lui. Jamais la légitimité du sang de l’Autorité n’avait été remise en doute, jamais un intrus n’avait succédé à une grande famille, et ce ne serait pas à cause de Gortal que cela allait commencer.

Finalement, on parvint à faire de lui quelque chose de correcte, qui permit à son père de prendre un repos bien mérité et de laisser le siège et toutes les responsabilités à quelqu’un d’autre. Au début, Gortal pataugea naturellement, puis finalement, prenant de l’assurance, grâce notamment à Mavtial, il commença à remplir son rôle comme il se devait.


Hors jeu :



Parle en #003333
Relations de Gortal
- Elinia, avec qui il s’entend relativement bien, même si elle l’exaspère souvent.
- Mavtial, homme sage et d’honneur que Gortal respecte énormément.
- Irwind et Uade, sur lesquels il n’a pas encore trop d’avis mais qu’il accueille volontiers.
- Myrabella, sa sœur, qu’il fréquente uniquement lors des rassemblements familiaux car il ne l’apprécie pas et lui en veut un peu de l’avoir forcé à quitter sa carrière.
- Hauror, sa mère, et Kreg, son père.
- Jalayne, sa femme, et Yme, son fils de 3 ans.


_____________________________

avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Autorité

Message par Autorité le Sam 27 Déc - 11:46


Extrait des registres du Palais Civil


Identité


Nom : Ol'Pri
Prénom : Elinia
Age/date de naissance : 34 ans (5eme jour du troisième mois d’hiver 1104)
Milieu : Haute noblesse
Métier : Membre du conseil de l'Autorité
Dates du Service Civique : printemps, été, automne 1123
Confession : aucune

Description physique :


A l’inverse de Gortal, Elinia est une talsinienne de pure souche. Sa peau est blanche, presque laiteuse, et fait parfaitement ressortir la masse sombre de ses cheveux et ses yeux d’un bleu perçant. Elle sait d’ailleurs parfaitement se maquiller pour mettre son joli minois en valeur, bien que cela n’attenu pas l’éclat matois de ses yeux. Elinia est de ces grandes dames qui s’apprêtent avec beaucoup d’attention chaque jour, afin de bien faire comprendre à chacun quelle place elle tient dans la société. Elle arbore constamment ce petit air supérieur de la femme sûre d’elle, persuadée qu’elle vaut mieux que les autres grâce à son sang.


Description comportementale :


Vous l’aurez compris rien qu’en la voyant, Elinia est une femme qui sait qui elle est et qui tient à ce que le monde entier le sache. Tout comme sa famille, elle est fière de ses origines talsiniennes pures et trouve que, en plus de lui octroyer une place parmi les dirigeants de la ville, cela la rend supérieure à tous. D’ailleurs, quiconque voudra s’allier à sa famille par le mariage devra justifier de ses origines. Pour autant, Elinia ne traite pas les peaux sombres avec plus de mépris que les autres. En vérité, elle est tout aussi désagréable avec eux qu’avec les autres. Elinia est une femme capricieuse, qui entend qu’on lui obéisse lorsqu’elle donne un ordre. Un peu butée également, il est difficile pour ses collègues de débattre avec elle. Raison pour laquelle elle est bien souvent remise à sa place, aussi haute que celle-ci soit.


Historique :


L’histoire d’Elinia est des plus banales. Elle est née noble, a grandit noble et est à présent et pour toujours une noble. Son éducation l’a préparée à devenir ce qu’elle est aujourd’hui : l’un des membres du conseil de l’Autorité. Ce sujet a souvent été source de conflit entre elle et sa sœur, qui la détestait plus que tout. Les deux n’ont d’ailleurs jamais pu s’entendre. Fliria, de trois ans sa cadette, ne comprenait pas comment une garce comme elle pouvait envisager de diriger leur ville sans l’intelligence demandée. De son côté, Elinia faisait valoir son droit d’ainesse (totalement usurpé, puisqu’être l’ainée ne lui garantissait rien en vérité, si ses parents l’avaient décidé autrement) et pointait du doigt le manque total de goût de sa petite sœur.

Aujourd’hui encore, les relations entre Elinia et sa famille sont explosifs. A plus de 30 ans, Elinia n’est toujours pas mariée, l’avenir du siège des Ol’Pri au conseil devient incertain sans héritier. Mais la jeune femme a bien du mal à prêter l’oreille à un prétendant. Des rumeurs courent à son sujet, sur une possible préférence pour les femmes, mais étant donné le caractère de la demoiselle, on évite d’en parler en public, de peur de provoquer son courroux. Ses parents, en revanche, l’incitent fortement à trouver un bon parti qui lui donnerait un héritier. Inutile de vous dire qu’un héritier, Elinia n’en désire pas, pour une femme comme elle, devenir mère est un handicap.


Hors jeu :


Parle en #ff6699

Relations d’Elinia :
- Gortal et Mavtial sont trop secs à ses yeux, ils devraient retirer le balai coincé dans un endroit sombre de leur anatomie.
- Irwind et Uade quant à eux sont mous et ne font preuve d’aucun caractère.
- Karin, sa mère, Justam, son père, et Fliria, sa sœur, sont source d’ennui permanent.




_____________________________

avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Autorité

Message par Autorité le Sam 27 Déc - 11:49


Extrait des registres du Palais Civil


Identité


Nom : Lua Lompork
Prénom : Mavtial
Age/date de naissance : 41 ans (6eme jour du premier mois d’automne 1097)
Milieu : Haute noblesse
Métier : Membre du conseil de l'Autorité
Dates du Service Civique : hiver 1113 printemps et été 1114
Confession : aucune

Description physique :


Ancien militaire, Mavtial en a la carrure. Bien qu’il ne soit pas très grand pour un combattant (1m70) sa corpulence en impose. D’un physique typique d’immigré matlendais, sa peau, ses yeux et ses cheveux sont sombres, à peine éclaircit par un léger métissage. Il s’habille toujours de façon fonctionnelle, bien qu’avec une certaine richesse, pour rappeler à tous son titre, mais contrairement à ce qu’on pourrait croire, il arbore le plus souvent une expression avenante, voire même amicale.


Description comportementale :


De tout le conseil, il est le plus âgé. Ce n’est pourtant pas un vieil homme, il est dans la force de l’âge et a acquis une certaine expérience de la vie. S’il devait y avoir un maitre dans l’Autorité, une personne dont l’avis compterait plus que celui des quatre autres, ce serait lui. Fort heureusement, sa sagesse et son humilité font qu’il ne profite pas de son influence sur les autres et leur laisse un large libre arbitre, malgré le fait que ses conseils avisés soient le plus souvent suivis. Originairement militaire, Mavtial est très instruit dans le domaine de la défense et des stratégies, mais il est également cultivé dans bien d’autres domaines. Il sait tout à fait ce dont la cité a besoin et du rôle qu’il a dans l’équilibre des choses. Il ne dédaigne pas les livres et aime de temps à autre se plonger dans les pages d’un volume ou d’un autre, assis tranquillement près du feu de cheminée avec un verre de vin à portée de la main. Professionnellement, quand la situation l’exige, il est cependant capable de fermeté et de sévérité qu’on ne lui soupçonnerait pas. Une main de fer dans un gant de velours…


Historique :


L’avenir de Mavtial avait été dessiné pour lui alors qu’il n’était qu’un enfant. Pour lui et pour son frère, les chemins étaient tout tracés. Il serait officier dans la Garde et Jeremiah succèderait à sa mère dans le siège de l’Autorité. Ces choix étaient loin de déplaire aux deux garçons cependant, les parents avaient bien choisi, et ils les élevèrent tout aussi bien, dans le respect des lois et surtout des autres. Orvina, la mère de Mavtial, était une femme douce mais une excellente pédagogue qui apprit à ses enfants à peu près tout ce qu’ils surent une fois adulte.

Malheureusement, le sort s’en mêla et Jeremiah tomba gravement malade quelques mois après avoir pris son poste. Il demeura alité des semaines durant, pour finalement mourir dans de terribles douleur dont aucun médecin ne parvint à le guérir. Dès lors, il fallut trouver quelqu’un pour le remplacer. Il ne restait que Mavtial, et celui-ci, la mort dans l’âme, assailli par le chagrin, abandonna la Garde pour rejoindre la table du conseil de l’Autorité.

Depuis, Mavtial a surmonté son deuil. Il vit heureux avec une femme et deux magnifiques enfants qu’il prépare à reprendre son flambeau quand le moment sera venu.


Hors jeu :


Parle en #663300

Relations de Mavtial :
- Gortal, avec qui il aime à parler, car il se sent tout à fait à l’aise avec lui.
- Elinia, qu’il fréquente uniquement lorsque son rôle le lui demande. Il ne la déteste pas mais elle a tendance à être souvent irritante.
- Irwind représente à ses yeux un garçon prometteur s’il parvient à trouver le juste milieu entre la conscience de son rang et les besoins des citoyens de Talsinia.
- Uade est pour lui un peu trop douce et timide, mais elle a un regard juste sur les choses qui contrebalance le sang chaud que peut parfois posséder le reste du conseil.
- Orvina, sa mère et Hyder, son père, sont désormais vieillissant et il va les voir souvent.
- Floriane, sa femme, Gastina, sa fille et Yinn, son fils, qu’il aime profondément.



_____________________________

avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Autorité

Message par Autorité le Sam 27 Déc - 11:59


Extrait des registres du Palais Civil


Identité


Nom : Ol'Bavroig
Prénom : Irwind
Age/date de naissance : 20 ans (15eme jour du deuxième mois de printemps 1118)
Milieu : Haute noblesse
Métier : membre du conseil de l'Autorié
Dates du Service Civique : été, automne & hiver 1134
Confession : aucune

Description physique :


La première chose qui se remarque tout de suite chez Irwind, ce sont ses yeux. Bleus et glacials, ils donneraient froid à un matlendais perdu au milieu des steppes. Il a le regard dur de ceux qui en ont trop vu trop jeune. Talsinien plus ou moins métissé, il a la peau quelque peu assombri et les cheveux noirs, lui donnant en plus un air de conspirateur. A le voir ainsi, au naturel, vous diriez qu’il est un homme peu recommandable. Son apparence première est cependant largement adoucit par son éducation. De haute noblesse, le jeune homme en a le maintien et toute l’allure, sans parler des vêtements couteux, bien que pratiques.


Description comportementale :


Le moins qu’on puisse dire d’Irwind, c’est que c’est un jeune homme studieux et brillant. Il aime à apprendre, tout. Quel que soit le domaine, il saura vous écouter si vous lui apprenez quelque chose. Par ailleurs, il dispose d’une formidable mémoire qui lui permet de se souvenir de tout ou presque, ce qui le pousse à explorer toujours plus de domaines différents pour tenter d’apprendre tout le savoir du monde.
En société, Irwind est un homme protocolaire. Obligé d’assumer très jeune un rôle d’homme, il en est venu à se faire respecter ainsi, en obligeant les gens à reconnaitre son rang et à se comporter en conséquence. C’est un homme droit, extrêmement poli et attaché aux traditions. Cela a malheureusement l’effet secondaire de maintenir une certaine distance entre lui et son interlocuteur.


Historique :


Irwind occupe son poste depuis presque 4 ans à présent. Il a prit la place de son grand-père aussitôt son Service Civique terminé et le connait déjà très bien. La vie en avait décidé ainsi et le garçon n’a guère eut le choix.

Le petit garçon avait tout juste 4 ans lorsque, lors d’une sortie en famille, tous les Ol’Bavroig furent tués. Des Réprouvés les avaient pris en embuscade et tous les membres de la famille disparurent dans l’attaque. Tous, sauf deux. Irwind a été sauvé par son grand-père qui n’avait rien pu faire de plus que de s’enfuir avec son petit fils. Ce fut un coup dur pour le vieil homme et le petit garçon, mais ils s’en remirent tant bien que mal. Ils se serrèrent les coudes et devinrent à peu près tout l’un pour l’autre.

Jocel prit alors en main l’éducation de son petit fils qui fit ce qu’il put pour marcher sur ses traces. Le vieil homme reprit également le siège de l’Autorité qu’il avait légué à son fils des années auparavant car il lui pesait trop. Constatant la fatigue grandissante de son grand-père, Irwind apprit beaucoup et vite afin de pouvoir le relever dès que possible. Il n’eut qu’un seul regret : devoir attendre la fin de son Service Civique pour cela.

Cette expérience lui fut cependant largement profitable. Durant seize années, le jeune homme avait vécu à travers les livres et perdu un peu le sens des réalités, plongé dans la théorie prenante concernant les manœuvres et les calculs, l’histoire et la politique, il ne connaissait pas le monde actuel. Neuf mois parmi la Garde lui firent voir les choses sous un autre angle. Il rentra donc au Palais fort d’une expérience nouvelle qui lui permit de prendre presque aussitôt place sur le siège tenu pour lui par son grand-père.

Aujourd’hui, le jeune homme est devenu tout à fait compétent mais demeure malgré tout un peu à l’écart de la réalité.


Hors jeu :


Parle en #00cccc

Relations :
Mavtial et Gortal, hommes d’expérience et sages qu’il apprécie à leur juste valeur.
Elinia, femme hautaine qui l’agace plus souvent qu’elle ne lui arrache un compliment.
Uade, malgré son manque d’expérience elle se montre bienveillante et de bonne volonté, il l’aime bien.
Jocel, son grand-père vieillissant qu’il aime beaucoup.
Lean, son garde du corps.



Dernière édition par Autorité le Dim 16 Oct - 21:12, édité 1 fois

_____________________________

avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Autorité

Message par Autorité le Lun 29 Déc - 10:25


Extrait des registres du Palais Civil


Identité


Nom : Lua Emilian
Prénom : Uade
Age/date de naissance : 28 ans (24e jour du troisième mois d’automne 1110)
Milieu : Haute noblesse
Métier : membre du conseil de l'Autorité
Dates du Service Civique : hiver 1128 printemps et été 1129
Confession : aucune

Description physique :


Uade n’a rien de particulièrement remarquable. Sa peau pralinée, ses yeux noisette ainsi que les boucles souples qui encadrent son visage ovale attestent de sa forte ascendance matlendaise. Elle est d’une beauté douce et discrète. Rarement maquillée, elle s’apprête selon son rang mais sans jamais en faire grand étalage. Pas bien grande et relativement fluette, elle ne s’impose en rien à l’œil et aurait plutôt tendance à passer inaperçu si sa naissance n’en avait pas fait l’une des personnes les plus importantes de Talsinia.


Description comportementale :


Discrète et douce Uade. La jeune femme est un peu le point faible de l’Autorité. Trop humaine et pleine de compassion pour tout le monde, elle fait preuve de trop d’empathie pour être une véritable dirigeante. Dans le conseil, cela contrebalance cependant parfaitement ses partenaires qui font trop souvent preuve de sévérité. Complaisante, elle ne s’offusque en rien de leur opposition à ses principes, comprenant que chacun peut avoir son propre point de vue. Mais il faut dire que si sa participation ne brille pas par sa force, elle sait malgré tout se faire entendre, la preuve en est qu’à chacune des réunions du conseil, malgré ses interventions peu nombreuses, on écoute chacun de ses mots. Et il n’est pas rare de voir les volontés fléchir lorsqu’elle s’exprime.


Historique :


Chez les Lua Emilian, on s’est longtemps demandé ce qui allait advenir du siège de la famille au conseil de l’Autorité. D’abord, les héritières mirent de longues années à pointer leur petit nez. Après de nombreuses fausses couches, et des soupçons de stérilité sur l’un des deux parents, on n’espérait plus. Puis finalement, Kaly naquit, suivit quelques années plus tard par Uade.

L’espoir naquit avec elles. Pourtant, il commença à s’étioler à mesure que les deux petites grandissaient. Toutes deux vivaient ailleurs, dans un monde qui ne semblait pas être en relation avec la réalité. Aucune ne montrait la moindre aptitude de dirigeante et malgré les efforts de leur père les deux sœurs ne remettaient pas les pieds sur terre.

Le pire advint lorsqu’elles entrèrent dans l’âge adulte. Le père vieillissant continuait à tenir le siège du conseil mais il ne voyait toujours pas venir de succession. Kaly ne l’y aida pas. Elle se mit à se droguer. La kachtir. Une drogue imparable qui détruisit rapidement l’esprit de la jeune femme avant de la tuer. Il ne resta plus alors que Uade, qui n’avait pas la moindre envie de se consacrer à la politique. Mais son père décida de ne plus la lâcher, il passa les années suivantes à la mettre au pas. Il lui inculqua tout ce qui devait être appris, fit entrer de force tout un tas de notions qui finirent par atteindre l’esprit lointain de la jeune femme.

C’est avec soulagement que son père constata que Uade pouvait désormais être envisagée dans sa succession, car il refusait que son opportuniste de cousin pose un orteil dans la salle du conseil. Il obligea cependant Uade à construire sa propre famille, à asseoir son autorité et sa légitimité avant de pouvoir prendre sa place. Il lui trouva donc un mari, avec qui elle s’entendit sans mal grâce à son caractère facile, puis voyant que tout se passait bien, il lui légua son siège. Uade a par ailleurs mis au monde un enfant qui fait la fierté de toute la famille. Son père est enfin tranquille, même s’il continu à veiller au grain.


Hors jeu :


Parle en #996600

Relations :

Pour Uade, tous les membres de l’Autorité sont un peu trop sévères. Gortal et Mavtial ne voient que par les qualités martiales, quoi que ce dernier soit un peu plus clairvoyant. Elinia pose un regard trop strict sur les autres, elle attend trop de son voisin. Quant à Irwind, elle ne le cerne pas vraiment, il l’air comme elle, un peu ailleurs.


_____________________________

avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Autorité

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum