Livre I : Dans l'ombre de la ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Livre I : Dans l'ombre de la ville

Message par Autorité le Mer 3 Déc - 9:37



Chapitre I : Qui a tué le Moissonneur ?






Le corps nu et sans vie de Laneb Onevin a été retrouvé sur le pas de sa porte en ce matin de printemps. Un Moissonneur. Voilà de quoi remuer la communauté des cultivateurs de lutfa, si liée entre elle. Sa femme est anéantie, son fils quant à lui, montre des signes de colère. La Garde est intriguée par ce meurtre qui semble sans réel mobile mais dont on a prit soin de dissimuler le plus d’indices possibles.

De ce que l’on sait, l’homme vivait une vie paisible, normale. Il était de ceux qui ont le privilège de recevoir un salaire à l’année, et s’il n’était pas envié parmi la communauté Moissonneuse, nulle doute que sa position privilégiée devait provoquer chez certain une envie et une jalousie farouche.

Qui a bien pu le tuer ? Et pour quelle raison ? Mais surtout, pourquoi le meurtrier a-t-il prit autant de précautions ?

La Garde commence son enquête et déjà la communauté des Moissonneurs s'agite, on suspecte des Artisans, on accuse un citoyen... La poudre était déjà répandue, le feu vient d'être allumé.



Dernière édition par Autorité le Jeu 5 Mai - 19:15, édité 2 fois
avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre I : Dans l'ombre de la ville

Message par Autorité le Lun 8 Déc - 20:18

Premiers soupçons

A force de recherches, la Garde met la main sur Naskia Vilame. Des rumeurs courent sur son compte parmi les Réprouvés, ce serait elle la meurtrière. D’ailleurs l’arme lui appartient, elle le reconnait elle-même lorsque le commandant Bastian Logren, chargé de l’interroger, la lui montre. Ce ne serait pas son premier meurtre, son dossier montre qu’elle en compte déjà plusieurs à son palmarès. A tous les coups elle va finir exécutée sur la place publique. Pourtant, s’il ne l’aime pas, le commandant ne la croit pas coupable de ce meurtre. Tout cela est bien trop cousu de fil blanc. Aucun indice n’a été laissé hormis cette arme voyante qui incrimine directement la Réprouvée. L’interrogatoire prend alors une autre tournure et le commandant essaye de faire dire à la voleuse qui a pu monter un tel coup contre elle. Il n’y a que Naskia pour pouvoir l’aider. Mais la Réprouvée est fidèle à ses valeurs et il faut beaucoup de persuasion au commandant pour réussir à obtenir un début de piste. Un Réprouvé qui en veut à Naskia. L’indice est mince mais Bastian n’obtiendra pas mieux de la voleuse. Vers quoi ses recherches vont-elles le mener ?

avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre I : Dans l'ombre de la ville

Message par Autorité le Jeu 5 Mai - 19:07



Représailles ?


Moins de vingt jours après la mort de Laneb, le Moissonneur, c'est au tour d'un artisan de disparaître. Ouvertement hostile aux Cultivateurs, Earl Printess était victime depuis des jours de vandalismes et de diverses marques d'hostilités de la part de la communauté des Moissonneurs. Sa disparition enflamme la ville, les Moissonneurs criant que justice devait être faite et les artisans menaçant de s'en prendre à nouveau à eux si Earl ne réapparaissait pas en vie. Les passions enflammées, la ville subit des dégradations, les agressions se multiplient et la Garde peine à maintenir un brin d'équilibre pour que la ligne fatale ne soit pas franchie.

Dans l'ombre, les Libérés s'agitent. Laneb, la première victime, était des leurs. Earl, bien que publiquement ennemi de ce dernier était en fait son contact. Tous deux avaient pour mission d'infiltrer les Réprouvés. Naej s'interroge. Les Libérés infiltrés sont-ils tous découverts ? Quelles informations de la société secrète ont été dévoilées ? Par précaution, le meneur décide de retirer les derniers infiltrés, mais quel que soit le responsable, il paiera pour ses crimes.

Naskia, elle, s'est enfuie de prison grâce à l'intervention de ses amis au prix de plusieurs vies chez les Gardes. Elle regagne ses pénates mais ne peut désormais plus se déplacer aussi librement. Elle doit couvrir ses arrières. Cette nouvelle n'est pas pour plaire à la Garde, à l'Autorité et encore moins à la population qui trouve déjà que les autorités ne font rien pour arranger la situation.

Les Réprouvés quant à eux subissent de plein fouet les conséquences de ces prémices d'insurrection. Pauvres et sans défense pour la plupart, ils subissent la frustration de la population. Certains se font malmener et ne récoltent plus d'argent en mendiant. Certaines prostitués sont battues et violées… L’Éminence tente de proposer quelques solutions, les chefs de bande font ce qu'ils peuvent pour protéger les leurs mais la situation pour eux ne peut plus durer non plus. On commence à se demander si on ne va pas vendre Naskia, celle que beaucoup croient responsable. Heureusement pour elle, sa position dans sa bande lui procure une certaine protection, mais pour combien de temps ?

avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre I : Dans l'ombre de la ville

Message par Autorité le Jeu 5 Mai - 19:08



Sombre pacte


Naskia est dans les problèmes jusqu'au cou. Elle ne reçoit aucune aide et sa vie est suspendu à un fil très mince. Et comme si cela ne suffisait pas, elle s'est amourachée de la mauvaise personne. Faustine et elles ne pouvaient pas être plus différentes, cela causera inévitablement sa perte. Elle décide d'y mettre fin mais ce n'est pas sans conséquence, car Faustine n'a pas dit son dernier mot et se plonge à corps perdu dans la recherche de celle qu'elle pense être son âme sœur.

La voleuse tente d'oublier et cherche un moyen de remédier à la situation. Et puisqu'il lui faut de l'aide, autant en demander à qui est le plus intéressé par la chasse au coupable. Naej a apprit que la voleuse voulait prendre contact avec lui et la convoque sans cérémonie en la faisant venir sur son territoire. Les deux ne se font pas de cadeau mais Naskia est plus intéressée par le redressement de la situation que par l'envie de mordre quand Naej veut à tout prix attraper le coupable et le faire payer. Une entente se conclue entre eux : Naskia doit tout faire pour convaincre les dirigeants des Réprouvés de trouver le véritable coupable de la mort et de la disparition des deux Libérés, en échange, Naej dont le réseau s'étend dans toute la ville jusque dans les hautes sphères de la société s'engage à ce que la ville retrouve son calme afin que les Réprouvés puissent de nouveau proliférer.

C'est à la fin de l'entretien que Naskia comprend qui est vraiment Naej. Si une puissance divine existe vraiment, alors elle est bien la seule à savoir ce que Naskia fera de cette information. Naej quant à lui ne sait ce qu'il doit faire d'elle. Naskia vient de devenir le seul lien tangible entre les Réprouvés et les Libérés, la tuer pour couvrir son secret, c'est assassiner une nouvelle fois Laneb et abandonner tout espoir de retrouver Earl. Un poison à retardement est en marche il va lui falloir trouver l'antidote.
avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre I : Dans l'ombre de la ville

Message par Autorité le Jeu 5 Mai - 19:11




Plaidoyers


Naskia a tenu parole. Elle rencontre l’Éminence et plaide autant son innocence que la cause des Libérés. Elle rapporte son entretien avec le meneur de la société secrète et tente de les amener à comprendre les intérêts d'une telle alliance. Mais l'entretien ne tourne pas comme la Réprouvée l'aurait souhaité. Outre le problème de la croyance en cette société qui n'était pas sensée exister, il y a aussi cette façon qu'a eu Naskia de s'arroger le droit de parler en leur nom à tous. Surtout après avoir fichu toute cette pagaille. Et ça, l’Éminence n'aime pas. Quant aux termes de ce pacte, n'en parlons pas. Livrer un Réprouvé, ce n'est pas le genre de la maison.

C'est ainsi qu'est convoquée une réunion extraordinaire de tous les chefs de bandes et de leurs lieutenants, afin de parler de ce pacte proposé par les Libérés mais aussi du sort de Naskia. Les réactions sont diverses, parfois virulentes. L'éternelle ennemie de la voleuse, Gaal, lieutenant de Lokis, tente de lui nuire à chacune de ses interventions tandis que ses amis la soutiennent de leur mieux. Le vote final est très partagé. Malgré quelques abstentions, le pacte est accepté, Naskia écope du rôle peu envié d'émissaire entre les Réprouvés et les Libérés, et perd également son statut de lieutenant.

L'avenir s'assombrit encore pour la voleuse qui se réfugie auprès de Jewel, le seul esprit encore lucide et qui lui inspire confiance dans son entourage. Et tandis que tous les deux ils tentent de savoir, Faustine, elle cherche un moyen de s'introduire chez les Réprouvés pour retrouver celle qui a volé son cœur pour plaider sa cause auprès de son âme sœur.
avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livre I : Dans l'ombre de la ville

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum