Les institutions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les institutions

Message par Autorité le Dim 14 Sep - 13:13


Les institutions talsiniennes

Il existe, à Taslinia, quatre institutions gouvernementales. Leurs rôles sont différents mais tendent tous à un but commun : la gestion de la cité. Pour cela, elles sont souvent amenées à collaborer, plus ou moins facilement. Leur entretien se faisant grâce aux caisses de l'état, les fonctionnaires sont payés grâce aux impôts prélevés chaque année dans les foyers talsiniens.

En tant que fondations payées par la ville, ces institutions subissent chaque année une inspection. Celle-ci vise à déceler tout problème éventuel dans la direction actuelle, et peut permettre de modifier les financements qui leur sont alloués. Ces inspections annuelles sont effectuées par les membres de l'Autorité eux-mêmes, afin de prouver leur implication dans la vie de la cité. Il peut également arriver qu'une inspection surprise survienne pour une raison ou une autre (dépenses excessives, demande de financement ponctuel, dénonciation par un tiers d'une mauvaise pratique...).

avatar
Autorité
Admin

Messages : 573

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les institutions

Message par Autorité le Dim 14 Sep - 13:29


La Garde Talsinienne

Dirigée par le Général Peveril Laundry, la Garde est l’une des institutions les plus prestigieuses de Talsinia. Sa mission vise à préserver le havre que représente Talsinia, toutes les missions de protections collectives ou individuelles dépendent de la Garde (certains gardes sont spécialisés dans un domaine, d'autres non).

En premier lieu, la Garde doit conserver la paix à l’intérieur des murs de la ville, entre autre entre les Artisans et les Cultivateurs. Elle fait appliquer la loi et traque ceux qui ne la respectent pas. Citoyens, Libérés comme Réprouvés sont (officiellement) chassés avec la même ardeur car leurs affrontements dérangent l’ordre de la ville, cependant l’institution n’a pas échappée à l’infiltration des Libérés.

Des gardes sont également assignés à des postes de protection permanent (garde du corps ou garde d'un lieu sensible, par exemple). Ce sont des individus au dessus de tout soupçon.

Institution en charge du pouvoir exécutif, la Garde est responsable de l'application des peines, qu'il s'agisse de prison, de travail d'intérêt général ou d'une exécution, c'est au gardes de veiller à ce que tout se déroule selon les exigences de la loi.

La deuxième partie de sa mission est tournée vers l’extérieur. Il y a bien entendu la surveillance des murailles et des portes mais le Général de la Garde envoi ses hommes bien au-delà des terres de la cité. Des espions ont été infiltrés dans les deux royaumes qui entourent leur havre, ils peuvent ainsi être prévenus d’éventuelles manœuvres visant à menacer la sécurité de Talsinia.

La Maison des Gardes, située dans le quartier Nord, accueille les victimes qui viennent dénoncer ou porter plainte. Elle abrite également les jeunes recrues et ceux qui exécutent leur Service Civique. Non loin, les murs de la prison gardent à l’ombre les criminels de tout poil qui sont soigneusement gardés à l’œil.

Pour les gardes de nuit, des chambres et lieux de vie sont à disposition des officiers. Les simples Gardes peuvent disposer d'un dortoir, un autre dortoir est destiné aux citoyens effectuant leur service civique.


Le service civique :

Dans toutes les familles, les enfants ayant atteint l’âge de seize ans pour les hommes et dix-huit ans pour les femmes doivent effectuer un service civique, c’est-à-dire qu’ils enfileront l’uniforme pour une durée de deux saisons (celles qui suivent l'anniversaire). Ainsi, ils se rendent compte de ce qu’est la vie dans chaque milieu social de la cité et apprennent les rudiments de la défense militaire, ce qui fait de la population une réserve de soldat en cas de menace d'invasion.

Pendant cette durée, ils reçoivent la moitié de la paie normalement attribuée aux Gardes (pour les orphelins, ils ne reçoivent que le quart, l'autre quart allant à l'orphelinat). Ce service est obligatoire pour tout individu recensé, même les riches ne peuvent y échapper. Les futurs membres du conseil de l’Autorité sont également obligés d’y participer, ils bénéficient même d’une période plus longue allant de trois saisons à une année complète. On note, cependant, que les tâches à accomplir s'adaptent à l'individu (s'il s'avère dans l'incapacité de suivre un entraînement normal, il reçoit une instruction adaptée à son incapacité).

Suite au service civique, les jeunes adultes peuvent commencer à travailler en échange d’un salaire véritable, prenant la suite de leurs parents, se faisant embaucher par un artisan, ou bien embrassant la carrière militaire. Seule l'exécution de ce service civique permet d'accéder à la vie adulte et de devenir officiellement un citoyen talsinien, ne pas se conformer à cette règle expose le contrevenant à l'exil

  
La panoplie du Garde:


Deux uniformes de couleur rouge lie-de-vin
Deux paires de bottes
Un chapeau (la forme dépend du grade)
Une épée et une dague
Un insigne accroché sur sa poitrine, indiquant son grade
Une gourde, permettant de supporter la chaleur de l'été ou le froid de l'hiver
Chacun possède un casier attribué nommément où ranger habits et affaires personnelles
Certains possèdent un bureau

Le tout étant soumis aux bons soins du garde qui est responsable de l'entretien courant de son matériel.


La hiérarchie de la Garde:


Officiers :

Général
Colonel
Commandant
Capitaine
Lieutenant

Les autres :

Adjudant
Sergent-chef
Sergent
Caporal
Garde
  
avatar
Autorité
Admin

Messages : 573

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les institutions

Message par Autorité le Dim 14 Sep - 13:52

L'Orphelinat

La loi limitant les naissances, il était inévitable que les enfants abandonnés se multiplient. Quand les prêtres en ont eut assez de récupérer les nourrissons en pleurs devant la porte de leur temple, ils ont demandé au gouvernement qu’une solution soit trouvée. Ainsi est apparut l’orphelinat.

Existant depuis bientôt cinquante ans, l’établissement accueille chaque année un peu plus d’une dizaine de nouveaux bébés qui sont laissés dans l’entrée ou apporté par une personne dissimulée sous une cape. Personne ne pose de question, c’est ainsi. Que l’enfant soit un bâtard, un troisième enfant non prévu ou une fille alors que l’on désirait un garçon, il est accueilli de la même manière. L’orphelinat se charge de le faire inscrire sur les registres, prenant pour date de naissance celle de l’apparition de l’enfant sur le pas de la porte (hormis pour les cas où l’enfant arrive plus tardivement à l'orphelinat, comme ceux attrapés dans les rues par la Garde).

Ces enfants sont nourris et logés jusqu’à ce qu’ils soient en âge d’effectuer leur service civique. Dès qu’ils en ont l’âge et les capacités (entre 10 ans et 16 ans selon le caractère, la santé, les capacités...), les enfants sont envoyés en apprentissage ou employés comme aide ou page. Ils reçoivent pour ce travail quelques pièces symboliques mais l’essentiel revient à l’orphelinat qui utilise l’argent pour faire vivre les enfants.
De la même manière, chacun est chargé à tour de rôle d’effectuer certaines corvées afin de réduire les dépenses de l’établissement. Ranger les chambres et les salles de jeu, aider à la cuisine, la vaisselle... les enfants participent activement à l'entretien ménager de leur maison.

Les orphelins ne sont en général pas malheureux, parfois il s’en trouve un ou deux pour être un peu malmené par les autres mais les éducateurs ne sont pas violents, le gouvernement est vigilant.

Parmi tous ces enfants, il y en aura quelques uns pour avoir la chance d’être adopté par un couple ne pouvant concevoir et capable de payer les frais qu’a engendré l’enfant depuis son arrivée dans l’établissement. Chaque enfant a ainsi un prix personnel, dépendant du temps qu'il a passé à l'orphelinat, de l'argent qu'il a lui a ramené ou coûté.

Depuis l'hiver 1139 (3 ans et demi) l'institution est dirigée par Faustine Ol'Shullan (PJ). Elle a très rapidement posé sa marque dans l'institution par l'instauration de nouvelles pratiques et habitudes. Les enfants reçoivent désormais un nom de famille choisi par les éducateurs lors de son arrivée, par exemple (ce qui n'était pas le cas avant).

avatar
Autorité
Admin

Messages : 573

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les institutions

Message par Autorité le Dim 14 Sep - 14:08

Le Tribunal

Tenu par le Premier Juge Cundus Orval, le Tribunal exerce deux fonctions distinctes au sein de la cité.

La première consiste à régler les litiges pour lesquels la Garde est impuissante, soit parce que l'une ou l'autre des parties (voire les deux) s'obstine, soit parce que l'affaire est bien trop grave pour être simplement jugée par la Garde. Cependant, les véritables procès sont relativement rares, les juges compétents parviennent généralement à régler les litiges rapidement sans avoir recours à une audience souvent ouverte au public.
S'ils le souhaitent et en ont les moyens, les citoyens peuvent également faire appel à un avocat qui, connaissant la loi bien mieux que le talsinien moyen, s'assurera qu'aucun manquement ne soit a relever.
Dans tous les cas, une fois le jugement prononcé et les mesures prises, il n'y a aucun moyen de revenir en arrière. A moins de faire appel à l'Autorité elle-même, qui a le pouvoir d'agir sur la sentence prononcée, mais elle intervient rarement, et uniquement pour des affaires de grande importance.

Le Tribunal c'est aussi le siège de la politique talsinienne. L'Autorité est la seule à édicter les lois, elle laisse cependant la possibilité au peuple de s'exprimer par le biais de porte-parole que l'on appelle les avocats du peuple. Ils sont dix, élus à la majorité des présents le jour de l'élection. Leur rôle consiste à présider les séances de débat et à tenir des registres de toutes les séances qui se déroulent au Tribunal (ils font bien entendu appel à des secrétaires pour cela). Chaque talsinien(ne) adulte est accepté dans la grande salle de débat public, sous réserve de ne pas en troubler l'ordre, mais on constate une plus grande concentration de nobles en comparaison de toutes les autres classes.

avatar
Autorité
Admin

Messages : 573

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les institutions

Message par Autorité le Dim 14 Sep - 14:11

Le Palais Civil

Dirigé par le Grand Maître, Teryl Ol'Idin, qui est assisté de ses seconds, le Palais Civil recense tout : naissances, mariages, départs et arrivées, ou encore les décès. Il travaille en étroite relation avec la Garde afin de conserver dans les registres de la ville tout ce qu'il y a à savoir sur ses habitants. Il garde un œil sur les étrangers vivant en ville, leur accordant parfois le droit de prolonger leur séjour, pour une durée limité ou pour y vivre définitivement (ceci après un enquête menée sur le demandeur).

Les archives de la ville y sont conservées et recensent dans leurs pages toute l'histoire de la ville. Il y a pour cela une armée d'archivistes qui prennent soin des volumes et consignent chaque jour tout ce qui se passe.

Le Palais Civil, c'est aussi le lieu de réjouissance où sont célébrés les mariages ainsi que les naissances, et, moins joyeusement, là où l'on dit son dernier adieux aux morts avant que ceux-ci ne soit emmenés au cimetière pour y être inhumés.


_____________________________

avatar
Autorité
Admin

Messages : 573

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum