Les organisations de l'ombre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les organisations de l'ombre

Message par Autorité le Ven 21 Nov - 10:06


Les Réprouvés

Le propre des Réprouvés, ce qui leur a donné leur nom, c'est qu'ils sont rejetés de la bonne société. Ils ne sont pas nécessairement hors la loi mais se définissent plutôt par le fait que personne n'en veut. Ils sont hors la loi, certes, comme les voleurs, les assassins, les escrocs etc. mais aussi simplement miséreux pour beaucoup, comme les mendiants ou les prostitués (pour rappel la prostitution est légale, c'est le proxénétisme qui ne l'est pas.

 

 
Lieux de vie
Où vivent-ils ?

Naturellement, ces individus ne sont pas reçus dans les grandes demeures de la noblesse ou dans toute maison qui se respecte. Les Réprouvés vivent où ils peuvent, dans des bâtiments abandonnés, dans la rue... mais pour ceux acceptant l’autorité de l’Éminence ainsi que son organisation il y a de la place au Château. C'est un lieu principalement souterrain (rares sont ceux qui ont vu la partie supérieure) accessible par un réseau de couloirs creusés sous la ville que l'on nomme Labyrinthe. La place n’est pas extensible mais si on dort les uns sur les autres au moins il fait chaud et il y a un "toit" au dessus des têtes, ainsi que de la nourriture.

 


 
Organisation
Comment fonctionnent-ils ?

Au Château, une communauté s'est formée. Tout le monde ne s'aime pas forcément, loin de là, mais une certaine "loyauté" s'est installée. Un code de conduite qui permet à tout le monde de survivre ensemble.

L'Éminence agit comme un conseil, se réunit, discute et décide à trois.
Ils sont un peu les parrains de toute l'organisation et sont garants du maintien des liens fragiles qui unissent les Réprouvés. Ils gèrent le fonctionnement de la communauté, résolvent les conflits quand ils le peuvent et en ont envie, aident les moins chanceux… Mais leur protection a un prix : il faut reverser une part de ses gains du jour. L’argent sert ensuite à faire vivre tout le monde (l’Éminence se sert un peu au passage mais veille tout de même à ce que l'argent suffise pour nourrir la communauté).

Les chefs de bandes se sont volontairement placés sous l'autorité et la protection de l'Éminence. Ils sont là pour aider à diriger et organiser tout ce petit monde, ce qui n'empêche pas certains de se rebeller et des conflits d'éclater. Après tout, ce sont pour la plupart des malfrats.
Chacun de ces chefs a sa spécialité à l'origine (vol, meurtre, proxénétisme, arnaques en tous genres, etc...) mais il est bien rare que chacun s’en tienne à son activité de base. Il est toujours utile d'avoir au moins un assassin, un voleur et une fille facile dans ses rangs.

Leurs hommes de confiance : chaque chef de bande a un ou plusieurs hommes de confiance, aussi appelés lieutenants. Ils ont des activités/spécialités variées, des ambitions diverses tout comme leurs allégeances. Chacun peut être loyal, vendu, traître à son chef, sadique, mou du genou, amoureux transi, doué pour son art ou avoir été arrêté à de nombreuses reprises (tant que c'est crédible).

Les bandes : voleurs, assassins, prostituées, ou toute autre activité, illégale ou non. Ils ont choisi de faire partie d'une bande, même si chacun a ses raisons. Aucun n'est dans une bande contre son gré, chacun est libre de ne plus en faire partie, d'aller dans une autre ou même de rester parmi ceux qui n'ont pas d'allégeance particulière (même si quelques petites règles de bonne entente sont à respecter). Cela génère des tensions, des bagarres et guerres intestines, mais l'Éminence n'empêche jamais quelqu'un de quitter sa bande si c'est de sa propre volonté (ce genre de détail ne les intéresse que peu, d'ailleurs).

Les autres : Si certains acceptent la dominance de l’Éminence, ce n'est pas le cas de tout le monde. Pour des raisons propres à chacun, il en est qui ne veulent pas de leur règne. Ceux là ne vivent pas au Château et n'ont pas leurs entrées dans le Labyrinthe. Ils ne profitent pas non plus de l'aide fournie, mais ne donnent pas non plus de part de leur larcin, un mal pour un bien. Ils doivent donc vivre par leurs propres moyens, seuls ou en groupe. Vous trouverez parmi ceux là le même genre de bandits que vous trouvez au Château, certains peuvent posséder leur commerce peu fréquentable, ou vivre du trafic quand d'autres vont vendre leur corps, mendier ou voler… comme tout autre Réprouvé.

 

 
Hiérarchie
Qui commande ?

Rang 1 :  l'Éminence : Obliv - Klinan - Gad

Rang 2 : les chefs de bandes (3/5 postes disponibles) :

Kelan (M) - Lokis (M) - Raëda (M) - Teliz (M) - Ayzebel (F)

Rang 3 : les hommes de confiance des chefs de bandes (12 postes disponibles)

* Ceux de Kelan (4/4) : Jewel Novgord (M) - Logan (M) - Jayah (M) - Noxan Wolfe (M)
* Ceux de Lokis (-) : tout deux disparus...
* Ceux de Raëda (3/3) : Liev Gardan (M) - Störm (M) - Shed (M)
* Ceux de Teliz (2/2) : Mikal Tobrev (M) - Navis Kalar (M)
* Ceux de Ayzebel (3/3) : Henric (M) - Rambert (M) - Makvart (M)

Rang 4 : les bandes (voleurs, assassin, mendiants, prostituées, saltimbanques divers)

ceux qui sont nommés :
chez Kelan : Naskia Viläme (F)
chez Ayzebel : Clyv (F) Litruem (M) Bakir (M) Raven (M) Shadielle (F) Léonia (F)
chez Lokis : Meagan (F)

Rang 5 : les autres, ceux qui ne font partie d'aucune bande, qu'ils soient en groupes, seuls, criminels ou innocents, hommes, femmes, enfants, etc.

Note : Chaque personnage est adoptable, sauf ceux qui sont déjà joués (en gras) et Lokis. Certains sont utilisés comme PNJ (en italique) et/ou prédéfinis (ils ont donc une histoire et un caractère ébauchés mais aussi une place plus ou moins grande dans les intrigues).

 

 


Dernière édition par Autorité le Dim 5 Mar - 16:03, édité 1 fois
avatar
Autorité
Admin

Messages : 570

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les organisations de l'ombre

Message par Autorité le Ven 21 Nov - 10:08


Les Libérés

Cette société de l'ombre est une légende pour la grande majorité des non initiés. Seuls quelques rares esprits cultivés, qui ont mené des recherches dans cette direction, en sont venus à avoir des soupçons. Les Libérés ont existé, mais ils ont été happés par l'Histoire depuis bien longtemps déjà. Aujourd'hui, on ne les considère plus que comme un mythe. On raconte tout et n'importe quoi au sujet de cette société qui a existé auparavant mais qui n'est plus qu'un souvenir à présent. Certaines histoires sont glorieuses, d'autres beaucoup plus glauques. Il est bien quelques illuminés pour y croire, ou des esprits éclairés qui voient bien au delà des légendes, mais la plupart des citoyens n'utilisent cette société que pour se raconter des histoires au coin du feu.

La base même de leur existence repose sur le combat des injustices. Ils rêvent d'une utopie. Leur but consiste, comme le fit Muar Talquinide de son vivant, à cibler toutes les lois qui conduisent à des inégalités. C'est pourquoi vous trouverez beaucoup de politiciens et de magistrats, ainsi que de nombreux fonctionnaires, parmi eux. Pour cette même raison, ils n'hésiteront pas à aider, voire à cacher, une personne mise hors la loi à cause d'une injustice.

Leur action ne s'arrête pas là, bien sûr, car à quoi bon changer la loi si l'on ne change pas les habitudes ? Ainsi, on retrouve des Libérés dans les cercles éducatifs (professeurs, éducateurs…).

Muar Talquinide était un savant. Un brillant scientifique qui a légué de nombreuses connaissances. Les Libérés sont ses dignes héritiers : société très éclairée, ses membres connaissent beaucoup de secrets sur les origines de la ville, ont des connaissances très poussées dans certains domaines et une capacité sans égale pour gérer les différents arts (médiums, chamans et devins).

Les Libérés font partie de toutes les sphères d’influence de Talsinia. On les trouve partout et nulle part, car bien entendu personne ne connaît leur appartenance. Il en est même qui n'ont aucune existence légale car ils sont nés dans le secret de leur cercle. Ils ont tendance à recruter parmi les esprits les plus brillants de Talsinia. Leurs rangs comptent beaucoup de savants et de personnes douées dans un domaine ou un autre (des scientifiques, des politiciens...). Les talsiniens possédants des postes clef dans l'organisation de la ville se font souvent approcher, tester, pour voir s'ils pourraient adhérer à leur cause ou bien être manipulés. Les médiums, chamans et devins sont eux aussi dans la ligne de mire des Libérés, très souvent surveillés pour connaître l'étendu de leur don, ou de leur absence de don.

Pour autant, méfiez-vous : il y a de tout dans leurs rangs. Ils agissent pour le plus grand bien, et toujours avec de bonne intentions, mais leurs méthodes ont parfois de quoi faire dresser les cheveux sur votre tête, tant d'un point de vue légal que moral. S'il faut kidnapper quelqu'un, sacrifier un pion ou recourir à la torture, certains n'auront pas d'hésitation. On trouve de bonnes âmes plus que généreuses parmi eux, mais il existe aussi des fanatiques.

 

 
Lieux de vie
Où vivent-ils ?

Il est difficile de faire une généralité. Les Libérés étant des talsiniens, pour une grande partie, chacun vit chez soi. Les rares n’ayant aucune existence légale sont accueillis au Refuge, une chaumière dissimulée au plus profond de la forêt qui sert autant de lieu de vie que de réunion.

 


 
Organisation
Comment fonctionnent-ils ?

Naej est le meneur des Libérés. Officiellement, personne n’a jamais vu son visage, mais il y a naturellement des exceptions. Niluom, son bras droit, est encore plus mystérieuse que lui. Silencieuse, jusque dans l’intimité où elle est peu loquace, elle donne ses ordres par signe ou par écrit lorsqu’il le faut vraiment. De même pour son masque qu’elle ne retire que pour sa vie civile.
Tous deux ont plus d’une identité. Meneurs, citoyens mais encore différents maillons de la chaîne Libérée.

Chaque Libéré possède un nom de code qu’il révèle uniquement à ceux qui en ont besoin. Leur véritable nom n’est connu que des membres de leur famille ou amis qui font partie de la société (puisqu’il s’agit d’une conviction qui se transmet le plus souvent entre proches).

Pour entrer chez les Libérés, il faut quelqu’un pour faire le lien, celui qui devient souvent le mentor du nouveau membre, sauf cas particulier. Les Libérés accueillent tout le monde, pour peu que l’idéologie du groupe soit adoptée par le membre potentiel. Il arrive également que certaines personnes aux talents particuliers ou dans une position prisée soient approchées afin qu’elles les rejoignent.

Chaque Libéré possède une liste plus ou moins étendue de contacts en fonction de sa place dans la hiérarchie et de son objectif. Il a, en outre, un mentor qui est chargé dans les premiers temps de l’instruire sur l’idéologie et le mode de fonctionnement de la société.

La société secrète, de part son idéologie, n'aime pas les Réprouvés. L'avis varie, en fonction des individus, du désir de les aider à celui de les éliminer tout bonnement, mais le but des Libérés reste de faire disparaître complètement la misère et la délinquance (en améliorant les conditions de vie).

Les Libérés qui vivent au Refuge sont plus aptes à créer des liens forts avec la communauté. Ils sont aussi assez peu exposés en mission, dans l'ensemble, car ils connaissent plus de noms (civils ou code) ce qui fait d'eux une source de danger en cas de capture.

 

 
Hiérarchie
Qui commande ?

Personne ne connaît le réseau en son entier. Naej et Niluom sont les seules personnes “connues” de la société secrète. Ensuite, chacun ne connaît que ses propres contacts, peu nombreux, dont ils ne connaissent parfois que le nom de code.

 

 

_____________________________

avatar
Autorité
Admin

Messages : 570

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum