Nil Ol'Shullan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nil Ol'Shullan

Message par Nil Ol'Shullan le Mer 15 Oct - 11:47


         
REGISTRE CIVIL

         

           
             
               

               
Etat Civil

   Nom : Ol'Shullan
   Prénom : Nil
   Age/date de naissance : 30 ans (3e jour du deuxième mois d'été 1108)
   Milieu : Noble et Libéré
   Métier : Politicien, homme d'affaires, Libéré...
   Dates du Service Civique : Automne & Hiver 1122
   Confession : Lunive
Description physique


                   
Façonné par une histoire compliquée, le visage de Nil a une allure sévère. D'un profil anguleux à peine éclairé par des yeux d'un bleu glacial, l'ancien orphelin garde de son passé un petit quelque chose de distant. Son attitude dément pourtant tout de cette première impression qui provoque de la réserve chez bien des gens qui ne le connaissent pas. Nil est pour ainsi dire toujours souriant, moqueur, plein d'entrain et de joie de vivre. C'est un homme au charisme particulier. Il est tout autant capable de se faire discret que de remplir la pièce de sa présence, il n'est pas imposant et ce n'est pas non plus un petit gabarit, ce qui lui permet au choix de moduler l'effet qu'il provoque sur les gens. Et avouons-le, il aime à en jouer. En bon noble qui se respecte, Nil s'habille toujours avec gout. Pas de faste inutile ni de richesse outrageante, le noble est cependant toujours impeccable jusqu'au bout des ongles.

   

                 
Description morale


Le trésor de la vie de Nil est incontestablement sa petite sœur. Il a beau être arrivé après elle dans la famille, il n'en reste pas moins l’aîné et a vécu bien plus de chose qu'elle. Il la considère comme une véritable sœur de sang et l'aime comme telle, tout comme il la protège en conséquence, peut-être un peu trop parfois. Faustine est sa sœur et gare à celui qui lui ferait du mal !
Il faut dire que sans Faustine, la vie de Nil serait monotone. En apparence, Nil a tout de l'homme joyeux et plaisantin, qui profite de la vie que le destin lui a miraculeusement offert. Il a une foi inébranlable en l'Unique, dieu grand, sage et aimant, en qui il croit profondément. Mais chez lui, l'expression "les apparences sont trompeuses" prend tout son sens. Nil méprise la noblesse, du moins celle qui s'amuse ridiculement en se réjouissant de la pauvreté des autres, il exècre même certains d'entre eux, quand d'autres, plus chanceux, l'indiffèrent simplement. Peu d'entre eux ont son amitié, car Nil la confie plus facilement aux simples citoyens, qui savent ce qu'est la vraie valeur des choses. Car ce que ne savent pas voir les nobles, eux l'ont remarqué : Nil est un homme aimant, d'une richesse intérieure bien plus évidente que celle due à son rang. Et il a beaucoup à offrir à ceux qui savent écouter.
Car Nil, malgré ses origines, est un homme très cultivé. Il n'a aucun problème à tenir tête aux nobles les plus éminents dans des débats houleux, il connait l'histoire de la ville, les sciences et toutes sortes de choses diverses et variées. Par ailleurs clairvoyant, il est capable de mettre le doigt en un instant sur le cœur du problème.

Nil a par ailleurs une manie qui en agace plus d'un : il fume. Il a un rythme régulier et une consommation de légiane qui doit surpasser n'importe lequel des habitants de Talsinia. Il a cependant l'amabilité de faire en sorte que son odeur ne s'imprègne pas dans ses vêtements, et fume autant que possible dans des endroits ouverts. Lui adore l'odeur de la fumée, mais certains n'aiment pas, et l'odeur forte est reconnaissable entre toutes.

Mais tout comme il possède plusieurs identités, Nil a aussi plusieurs visages. Son histoire et ses convictions personnelles ont fait de lui un Libéré actif et efficace. C'est un homme solitaire qui conserve en lui de nombreuses blessures qu'il se refuse à partager. Peut-être ne se sent-il pas à sa place dans ce monde, peut-être ne veut-il pas déranger. Ou bien a-t-il trop l'habitude du secret ? Lui-même l'ignore sans doute, il ne s'en rend pas vraiment compte et ne se pose aucune question à ce sujet. Malgré son intelligence, il a tendance à être aveuglé par des détails, et lorsque son sort entre en ligne de compte, il a bien du mal à réfléchir clairement. Mais dans tout cela, une chose est certaine : lorsqu'il est seul, Nil ne sourit plus.

                 


         
Histoire



En apparence, la vie de Nil pourrait tout avoir du conte de fée. Une vie pleine de tristesse qui se transforme, grâce au destin, en un théâtre flamboyant. Mais c’est bien de cela qu’il s’agit, un théâtre, une pièce où Nil joue un double jeu. Il y a le décor éblouissant, celui que voit le spectateur alors qu’il joue le rôle qu’on attend de lui. Il incarne à merveille le petit orphelin qui a trouvé dans sa famille d’adoption une nouvelle chance, qu’il a saisit sans hésitation et grâce à laquelle il a brillamment réussi. Dans l’ombre du décor, lorsque l’acteur retire son costume, Nil devient tout autre. Et pour expliquer cela, il nous faut remonter plus de vingt ans en arrière.

Le petit garçon a alors 8 ans. Depuis toujours, il vit au Refuge, chez les Libérés. De gentilles dames s’occupent des enfants dont les parents, en mission, ne peuvent prendre en charge un enfant qui risquerait de les trahir. Ou bien des enfants comme lui, qui n’ont pas de parents. Il y a beaucoup d’enfant comme lui au Refuge, des enfants dont la seule famille est composée de personnes de passage. Nil a vécu dans cette fourmilière toute son enfance, il connait les lieux comme seuls les petits baroudeurs de son espèce ont pu les découvrir à force d’y vivre chaque jour. Le petit garçon vit insouciamment, il est instruit dans les préceptes des Libérés et passe la plus grande partie de son temps à jouer.

C’est cette année là que la vie de Nil a basculé. Un homme et une femme sont venus le voir et lui ont expliqué qu’on avait des projets pour lui. Qu’il méritait mieux qu’une vie cloitrée au Refuge. On lui expliqua alors le plan qu’on avait monté à son intention pour qu’il rejoigne une vie meilleure et plus riche.

Nil s’en alla donc pour l’Orphelinat. Des Gardes le “trouvèrent” dans la rue et lui offrirent ce nouveau toit. Pour lui, ce fut comme un abandon définitif. Pour lui qui n’avait eut qu’une famille fantomatique, il la perdait pour de bon. On ne voulait plus de lui, même chez les Libérés.
En soit, ce n’était pas si différent d’avant. Il y avait plus d’enfant mais aucun n’avait de parents. Ici on s’occupait bien de lui et il mangeait à sa faim, comme avant. Mais à l’Orphelinat on ne faisait pas ce qu’on voulait. Il y avait classe tous les jours, et des corvées à faire. Et il était interdit de quitter l’établissement sans permission. Il y avait aussi une camaraderie plus prononcée, si bien que Nil parvint à oublier, parfois, qu’il avait été abandonné.

Il en avait même oublié ce qu’on lui avait dit, jusqu’à ce que, un an plus tard, un couple de nobles, accompagné d’une fillette de deux ans vienne à l’Orphelinat. Les Ol’Shullan étaient venus pour l’adopter et le faire entrer dans leur famille.

Au début, vivre chez les Ol’Shullan, dans ce qui était bien plus qu’une maison, avec sa propre chambre, ses jouets à lui, de l’intimité et de la chaleur, fut difficile. Nil agissait en chat sauvage, se défilait souvent sous les doigts de sa nouvelle famille. Mais il se fit un jour apprivoiser. Nil fut domestiqué par des yeux verts, deux petites émeraudes candides. Faustine était venue le voir et voulait jouer avec lui. Grâce à la fillette, Nil retrouva un peu d’un univers familier dans ce nouveau monde étranger. Sa petite sœur fut ce qui le lia aux Ol’Shullan et l’introduisit finalement dans la vie talsinienne.

Le petit garçon grandit. Il prit gout à l’instruction et s’assagit rapidement, se mit à lire et à apprendre, autant qu’à jouer avec sa petite sœur. En quelques mois seulement, le petit orphelin était transformé en digne héritier d’une noble lignée.

C’est ainsi qu’on le voit aujourd’hui dans la bonne société. Jeune homme intelligent, inséparable de sa sœur durant les soirées mondaines, car ils plaisantent ensemble en commentant allègrement les invités. Pourtant, si Nil est un Libéré aujourd’hui, ce n’est pas parce qu’il est né au Refuge ou a été élevé par les Ol’Shullan. Une autre histoire se dissimule encore.

Lorsque l’enfant eut 11 ans, l’homme qui avait monté le plan de l’Orphelinat revint le voir chez les Ol’Shullan et lui dit qu’il serait son mentor. Les explications furent succinctes, mais il en allait toujours ainsi avec les Libérés, Nil le savait, alors il les accepta. Dès lors sa formation commença, en parallèle avec sa vie. Ce ne fut pas tous les jours facile mais le résultat est là désormais : Nil est un parfait agent double. Personnalité politique reconnu, il est un Libéré actif et tente de faire grandir sa place dans la société, de gagner de l’influence pour que l’idéologie de sa société soit acceptée par tous. Il agit pour le plus grand bien.

         

         

           
Hors jeu

   A savoir sur ce personnage :  Désolé pour les personnages qui me sont liés, il me semble que des erreurs se sont glissées entre le moment où je n'étais qu'un PNJ et celui où j'ai commencé à être joué. L'age n'est pas le même pour tout le monde, j'ai donc du me recaler sur la fiche de Faustine qui est de ce point de vue plus proche de Nil que les autres (j'ai vérifié ça ne change rien aux fiches par contre).
   Pseudo de joueur : Eraccheli
   Qui t’as guidé jusqu’ici ? moi-même
   Remarque ou réclamation ? Des joueurs !
         

         

             

             

       
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum