Songe d'une nuit d'été

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Songe d'une nuit d'été

Message par Shadielle le Ven 10 Mar - 21:57

16eme jour du premier mois d'été, an 1139 - tôt le matin

Douce nuit d'été. La belle de nuit adorait ces nuits qui, bien que courtes, offraient un large panel de plaisirs. L'atmosphère était délicieusement tiède et il flottait dans l'air un parfum à nul autre pareil. Un parfum de vie et de bonheur.

Shadielle flânait dans les rues aussi vides que sombres. Elle venait de poser une offrande sur l'autel d'Imir, la remerciant pour cette nuit parfaite qui s'était montrée généreuse, aussi bien dans sa douceur que dans la clientèle. Il lui restait un peu de temps avant que l'heure de se coucher ne vienne, avant que le soleil ne se lève et laisse la place aux « gens honnêtes ». Shadielle n'était pas fatiguée, elle préférait mettre à profit ce petit matin calme pour vadrouiller parmi les autres Réprouvés, dont la plupart rentrait au bercail avec dans les poches la recette de la nuit. Elle ne craignait pas les mauvaises rencontres, elle se savait assez futée pour échapper aux problèmes si jamais ils devaient se présenter à elle.

Sur la petite place, la fontaine était la seule à faire du bruit. Même les pas de Shadielle ne produisaient qu'un bruit étouffé. La fille de joie s'approcha du bassin d'eau clair, dans lequel le reflet de la lune dansait, erratique et hypnotisant. Elle s'assit sur la margelle fraîche et trempa sa main dans l'eau, jouant à faire des ondulations. Puis elle resta là, simplement à regarder les étoiles qui brillaient tout là haut, bien loin des préoccupations bassement terrestres. Elle rêvassait doucement, assise sur la fontaine, les bras entourant ses genoux.

Un bruit de pas la fit soudain redescendre sur terre. Le regard clair de Shadielle balaya la place et tomba sur le grand gaillard qui venait de briser le silence soyeux de la nuit. Elle ne distinguait pas grand-chose à cette distance, elle ne savait pas de qui il pouvait s'agir, si ce n'était qu'il n'était pas du Château (les Réprouvés sont en général plutôt reconnaissables), mais Shadielle n'était pas quelqu'un qui se préoccupait des conventions sociales. Elle l'apostropha sans manière, partant du principe que si on se balade de nuit comme ça dans les rues de la ville, c'est qu'on a rien de mieux à faire.

« Alors mon gars, on est somnambule ? »
avatar
Shadielle
Belle de nuit

Messages : 49
Localisation : le Château ou la rue
Emploi/loisirs : Prostituée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Sam 11 Mar - 16:17

 Les derniers jours avaient été particulièrement pénibles. Récupérer des promesses de dons était loin d’être aisé, surtout face à des nobles excessivement près de leurs bourses. C’est pourquoi Azuryth avait fini tard sa journée, terminant peu après minuit de calculer et de trier les promesses qu’il avait réussi à obtenir. Il s’était couché, bien décidé à passer une nuit plus ou moins reposante pour être assez frais lors de sa remise des papiers au Général. Toutefois, un cauchemar vint détruire tous ses espoirs d’une nuit reposante. Le jeune homme se retrouva ainsi à se lever en pleine nuit, contrarié temporairement car il en avait pris l’habitude. Il en profita donc pour manger un petit bout, faire une toilette rapide, car il savait qu’il n’arriverait plus à fermer l’œil, et se vêtir de sa tenue de sortie. Une cape à capuche par-dessus une tenue discrète et de bonne facture. Il accrocha son épée dans son dos, cachée sous la cape, et plaça à sa ceinture une petite sacoche contenant divers produits médicinaux. Il plaça aussi deux petites dagues de jet à deux endroits cachés. Paré pour sa sortie, il prit la porte.

 La nuit était agréable, tant par sa température que par son calme ambiant. A cette heure-ci, les gens des hauts quartiers dormaient tous à poings fermés, ce qui plongeait la ville dans un silence reposant. Seul les gens de la nuit devaient encore se mouvoir à cette heure-ci. Azuryth aimait à se promener dans cette atmosphère où le monde renaît et se réveille, transportant avec lui les douces odeurs de la nature vivant juste à côté de sa maison. Le ciel était découvert, laissant apercevoir les étoiles et la demeure de la déesse lunaire. Il prononça une prière silencieuse à son attention alors qu’il entamait sa promenade.

 Comme prévu, les rues étaient vides à cette heure et les quelques personnes qui croisaient le garde préféraient l’ignorer. Après tout, personne n’avait forcément envie de chercher les ennuis à cette heure, d’autant plus à un type plus ou moins louche et pas forcément amical à première vue. Les mètres passèrent sous les pieds d’Azuryth, celui-ci se mouvant avec discrétion, ses yeux se perdant dans les lumières parsemant le ciel.
 C’est au bout d’une trentaine de minutes qu’il finit par atteindre une petite place entourant une fontaine. Son pied frappa dans un caillou qui alla s’échouer plus loin en brisant le silence soyeux de la nuit. Ce bruit fut comme une aiguille qui le réveilla brutalement. Il regarda autour de lui, aux aguets, plaçant sa main sur la garde de son épée. C’est alors qu’une voix vint l’apostropher. Il cacha sa surprise, puis chercha la source de la question. Une femme, plutôt brune aux vues du peu d’éclairage, était assise près de la fontaine. Elle ne semblait pas hostile vu la distance et ses yeux brillaient légèrement dans la lumière de la lune. Le druide se détendit légèrement et lâcha la garde de son arme avant de s’approcher de la jeune femme d’un pas tranquille. Il en profita pour la détailler à mesure qu’il s’avançait. Elle était peu vêtue, avait de belles formes, un joli minois, et une longue chevelure, sans parler de ses bijoux qui reflétaient la lumière. Elle ne semblait pas armée. Etait-ce une fille de noble ? une fille de joie ? ou une apparition nocturne ?

 Il abaissa sa capuche pour laisser échapper sa chevelure noire, puis planta son regard bicolore dans celui de la jeune femme. D’un ton neutre, il répondit :

« Ma foi, je vous retourne la question. Une dame possédant vos charmes ne devrait pas se promener seule à cette heure nocturne, surtout lorsque la ville est endormie. »

 Le garde avait cette manie d’être un peu trop prévoyant, mais il savait ce qui pouvait arriver à de jolies femmes à ces heures.
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Shadielle le Mer 15 Mar - 17:18

Lorsqu'elle l'avait hélé, Shadielle n'avait pas idée de qui pouvait être cet homme. Elle se disait seulement que, comme elle, il traînait la nuit dans la cité sans but réel, et que par conséquent ils pouvaient peut-être faire connaissance et papoter un peu.

L'homme (car c'était la seule chose dont elle était certaine) ne sembla pas hostile à cette idée. Son interpellation fit mouche et amena l'inconnu jusqu'à elle, qui restait assise sur la margelle de la fontaine. Son visage masqué par sa capuche ne se dévoila qu'une fois près d'elle, et Shadielle découvrit ses traits.

« Tiens donc, mais c'est notre Démon. » remarqua-t-elle avec une nuance d'ironie dans la voix.

Prostituée, Shadielle connaissait à peu près toutes les rumeurs et les histoires qui couraient en ville, sur le compte des habitants. La réputation d'Azuryth ne lui avait donc pas échappée, même sans l'avoir jamais rencontré personnellement, elle le connaissait au moins de vu. Et même si elle gardait cette volubilité qui faisait partie intégrante d'elle, au fond elle commençait à devenir méfiante. Elle ne craignait pas les Réprouvés du Château, mais que penser d'un garde avec une telle réputation ?

Légère, elle déplia les jambes et laissa ses pieds pendre dans le vide tandis qu'elle s'appuyait nonchalamment sur ses mains, dévoilant inconsciemment sa silhouette. Elle planta son regard dans le regard bicolore de son interlocuteur, guettant plus ou moins un signe hostile de sa part. Ses paroles pouvaient avoir un sens de menace, ou de prévenance, c'était au choix.

« Mais c'est justement quand elle dort qu'elle est si intéressante. La nuit est mon domaine, monsieur le garde, peux-tu en dire autant ? »

Un sourire taquin étira le coin de ses lèvres. Elle jouait la provoc' comme à son habitude, ne sachant pourtant si c'était là une brillante idée.
avatar
Shadielle
Belle de nuit

Messages : 49
Localisation : le Château ou la rue
Emploi/loisirs : Prostituée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Mer 15 Mar - 20:42

 Démon… ce surnom le poursuivait depuis de nombreuses années et avait acquis, au fil du temps, une certaine réputation. Azuryth ne sembla pas le moins du monde être affecté par ce surnom et ne s’en offusqua pas. Il s’y était habitué et commençait même à le trouver utile car en faire mention avait tendance à provoquer la peur chez certains.

 Ses yeux captèrent les quelques mouvements de la fleur nocturne, celle-ci semblant rester innocente et calme malgré l’heure et la présence du garde. Les yeux de Shadielle étaient d’un bleu particulièrement beau et on pouvait s’y perdre facilement. Elle avait visiblement l’habitude de vadrouiller la nuit et sa réponse vint en apporter une autre.

 Le lieutenant ne répondit pas immédiatement à sa question. Son regard alla d’abord se perdre dans la lune, puis sur les environs, avant de replonger dans les cieux bleutés des yeux de la jeune femme.

« Je peux en dire autant pour m’y mouvoir suffisamment longtemps. Cependant… »

 Son regard partit à nouveau guetter les alentours, inquisiteur.

« C’est dans les endroits où l’on se sent le plus en sécurité que l’on y est le plus en danger.»

 Il n’avait pas spécialement bougé, ni changé de ton ou d’apparence. Son visage était resté neutre malgré ses paroles qui pouvaient être lourdes de sens. Mais il était maintenant totalement détendu. Il reprit après quelques secondes de silence.

« Visiblement, vous me connaissez déjà, mais ce n’est pas mon cas. A qui ai-je l’honneur ? »

 Azuryth avait des soupçons sur l’identité de la personne à laquelle il avait affaire. Il avait capté les discussions de plusieurs gardes faisant référence à une prostituée prénommée Shadielle, à la beauté divine et aux formes vendeuses de rêve. Ils exagéraient peut-être, mais les descriptions semblaient coller à la jeune femme, même si la couleur de cheveux n’allait pas. Toutefois, la nuit tous les chats sont gris, il en va de même pour les couleurs. Il s'était aussi renseigné sur sa fiche dans la garde, il y a quelques semaines, concernant l'incident avec Gaal.
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Shadielle le Jeu 16 Mar - 7:14

Il avait l'air bien songeur, ce démon. Essayait-il de gagner du temps avant de devoir répondre à la question de la belle de nuit ? Songeur ou bien extrêmement prudent. Il ne cessait de regarder autour de lui, comme s'il craignait qu'un ennemi n'arrive dans son dos à tout instant. Soit il était comme ça naturellement, soit il craignait que Shadielle ne soit un appât pour un quelconque mauvais coup. A moins que ce ne soit un signe de menace envers elle-même. Après tout, on l'appelait démon…

« Si je suis votre logique, ce n'est pas ici que je devrais me sentir la plus menacée. » répondit-elle, un brin bravache.

Dans un saut, Shadielle se leva et se planta face à Azuryth. Sa question trop polie l'incita à faire des manières et la fille de joie ne pu s'empêcher de se moquer en faisant des singeries. Pliant les jambes en une parodie de révérence, elle répondit à sa question :

« Je suis honorée de vous rencontrer pour de vrai, Azuryth, la pauvre fille trop confiante que vous avez devant vous se nomme Shadielle, prostituée de son état. »

Puis elle éclata de rire, incapable de tenir la mascarade plus longtemps. Elle joignit les mains derrière son dos, comme une petite fille contente de sa blague et lança une pique au garde en civil :

« Tu es toujours aussi poli ou c'est seulement réservé aux jolies filles que tu rencontre la nuit ? »
avatar
Shadielle
Belle de nuit

Messages : 49
Localisation : le Château ou la rue
Emploi/loisirs : Prostituée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Sam 18 Mar - 16:58

 Elle savait visiblement bien manier les mots.

« Vous ne risquez rien avec moi. »

 La dernière phrase du garde s’acheva par un bond en arrière et par un placement de sa main sur la garde de son arme en réaction au bond inopiné de Shadielle. Elle ne semblait pas armée mais… les armes n’étaient pas forcément nécessaires pour tuer. De ce fait, il préférait prendre ses précautions.
La voyant faire sa parodie de révérence noble, il relâcha la garde de son arme.

 Ses doutes étaient fondés et il avait bien vu juste. Il s’agissait donc de la fameuse Shadielle. Il comprenait maintenant pourquoi de nombreux gardes ne tarissaient pas d’éloges à son sujet. Toutefois, comme elle le disait, elle était bien trop confiante, et peut-être un peu trop innocente. Elle jouait, cela se voyait, ou peut-être essayait-elle de cacher le fait qu’elle n’était pas rassurée ?

« Je le suis en général, d'autant plus de part ma fonction. Est-ce si étrange d’être poli et courtois avec les gens ? »

 Elle aurait sûrement préféré qu’il soit plus familier. Depuis le bond, son regard ne quittait plus la jeune femme.
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Shadielle le Dim 19 Mar - 10:14

Elle ne risquait rien avec lui, hein ? Ben voyons ! Comme si Shadielle pouvait être en sécurité avec un homme à proximité ! Surtout un garde. Il n'y avait qu'à voir sa réaction alors que la fille de joie se levait trop précipitamment. La prostituée avait l'habitude de ne pas se formaliser du comportement des autres, mais lui, il la rendait nerveuse. Il avait l'air constamment sur le qui-vive, comme si quelqu'un allait lui sauter à la gorge à tout instant.

« La politesse c'est bon pour les gens d'en haut, quand on est pas fichu de dire ce qu'on pense et qu'il faut jouer à faire la roue tout le temps comme des oiseau en pleine parade nuptiale. » répliqua-t-elle avec une grimace.

Chez les Réprouvés, on ne s'embarrassait pas de rond de jambe, sauf quand on jouait (Shadielle avait un souvenir mémorable en tête à ce sujet d'ailleurs). La politesse au Château consistait à ne pas tuer l'autre dès qu'il apparaissait, et c'était déjà bien. A quoi bon s'embarrasser du reste ? Ils essayaient déjà de survivre dans un monde qui ne voulait pas d'eux.

Le regard du garde ne quittait plus Shadielle. Elle en avait l'habitude, mais quelque chose lui disait que cela n'avait rien à voir avec le regard habituel que les hommes posaient sur elle. Consciente de sa méfiance, et pour ne pas prendre de risque supplémentaire, elle ne bougeait pas non plus. Ses mains toujours nouées dans son dos, elle restait immobile et rendait son regard au garde. Dommage, dans le noir elle ne voyait pas bien ses yeux, elle aurait bien aimé voir ça de plus près (les yeux vairons, on en voit pas tous les jours), mais elle se méfiait de cet homme trop sur ses gardes, et trop rigide. Mais elle ne put se retenir de lui décocher une pique supplémentaire :

« Et la politesse installe surtout une distance entre les gens. Mais c'est peut-être ce que tu recherche, monsieur "j'ai peur d'une femme toute seule et désarmée". »

Ce n'était peut-être pas bien futé de sa part comme réplique, mais elle préférait garder cette apparence légère. Les hommes avaient un instinct pour cela : si une femme montrait sa peur, ils en profitaient.
avatar
Shadielle
Belle de nuit

Messages : 49
Localisation : le Château ou la rue
Emploi/loisirs : Prostituée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Lun 20 Mar - 16:15

 Elle n’appréciait pas les nobles, ça s’entendait et se sentait. Mais elle faisait fausse route concernant la politesse. Azuryth continuait d’observer la fille de petite vertu. Elle était maintenant immobile, ayant dû comprendre que le garde se méfiait tout de même d’elle. La nuit pouvait être traîtresse. La jeune femme marquait presque un point sur sa dernière remarque, mais il n’avait pas peur d’elle, il se méfiait simplement. Il lui répondit d’un ton toujours aussi neutre.

« En effet. Vous n’êtes qu’une inconnue pour moi. Concernant ce que vous disiez sur les vipères des hauts-quartiers, il ne faut pas confondre politesse et hypocrisie. La politesse émane du bon sens. Dire bonjour ne coûte rien et il est inutile de se cracher à la figure. L’hypocrisie, par contre, ternit l’ensemble et montre à quel point quelqu’un peut être perfide. C’est pourquoi il est plus agréable de côtoyer les gens qui ne font pas partie de la noblesse, même si certains sont tout aussi mauvais qu’eux. »

 Son regard fit un écart sur les alentours et la lune puis revint se poser sur Shadielle. Désarmée hein... elle possédait des armes pouvant être bien plus mortelles qu'une lame, et elle devait bien le savoir.
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Shadielle le Mer 22 Mar - 8:17

Shadielle écouta la réponse du garde, sans vraiment trop chercher à comprendre. Elle l'observait surtout, lisant dans son corps et son attitude ce qu'il ne disait pas à voix haute. Ou du moins qu'à demi mot. Oui, il ne la connaissait pas (dommage d'ailleurs parce qu'il était pas complètement désagréable à regarder, c'était toujours mieux les clients bien roulés), mais surtout elle était une Réprouvée, et de l'avis de la prostituée c'était surtout ça qui lui faisait craindre le pire. Il avait raison, soit dit en passant, Shadielle connaissait certaines prostituées qui ne rechignaient pas à donner un coup de main pour vider les bourses autrement, et de manière moins légale.

« Tu fais trop de philosophie pour moi. Je ne suis qu'une fille de joie, réfléchir c'est pas mon truc »

Elle rit. En réalité, elle se faisait passer pour plus bête qu'elle ne l'était, car elle savait tout de même lire et réfléchir, après tout, elle était née ici, dans la ville, et non en dessous. Si elle avait appris une chose, cependant, c'était bien cela : ne pas laisser voir l'étendue de ses forces ou de ses faiblesses. Cela pouvait sauver la vie. Surtout que lui était armé.

Moins méfiant, le garde parvenait à présent à lâcher quelques instants Shadielle du regard. Celle-ci laissa retomber ses mains sur le côté et esquissa un pas sur le côté. Elle avait les jambes qui fourmillaient. Parfois, elle avait du mal à tenir en place.

« Alors dis-moi, garde Azuryth, tu ne m'as pas répondu. Comment ça se fait que tu te balade la nuit sans ton bel uniforme ? »

Qu'est-ce qu'un homme comme lui pouvait faire dans le coin à une heure pareille ? Il disait évoluer souvent dans la nuit, parlait-il de ses gardes ou d'autre chose ?
avatar
Shadielle
Belle de nuit

Messages : 49
Localisation : le Château ou la rue
Emploi/loisirs : Prostituée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Mar 28 Mar - 22:33

 Qu’une fille de joie hein, réfléchir n’est pas son truc. Pour survivre jusqu’à maintenant, elle devait avoir un minimum de réflexion, et le jeu auquel elle prenait part actuellement en était bien la preuve. Azuryth l’observa gesticuler un peu. Il devait lui mettre une pression certaine pour qu’elle n’osât pas bouger. En silence, il écouta sa question puis jeta un dernier regard autour d’eux, vérifiant une ultime fois que personne ne trouvait refuge dans les ténèbres.

« Allons bon… »

 Tout en lâchant ces deux mots, il s’approcha de la belle de nuit d’un pas calme, plongeant son regard dans le sien, puis la contourna pour aller s’adosser au muret entourant la fontaine. Il croisa alors ses bras puis répondit d’un ton neutre.

« J’avais besoin de m’aérer l’esprit après ma journée de travail. Et la nuit est parfaite pour ça. Le calme, l’air frais et la Déesse Lunaire. Un mélange bienfaisant pour une promenade nocturne, je me trompe ? »

 Il reposa son regard sur elle après avoir levé les yeux vers les étoiles. Ce qu’il disait était vrai, sans l’être totalement. Les détails de ses nuits ne regardaient personne d’autre que lui-même.

« Et vous donc, qu’est-ce qui vous amène ici à cette heure-ci ? »

 Elle aurait dû travailler à cette heure, était-elle en pause ou avait-elle terminé, et dans ce cas-ci, venait-elle simplement se détendre, elle aussi ?
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Shadielle le Jeu 30 Mar - 21:55

Il n'avait pas l'air de vouloir se détendre le démon. C'était comme si tout le Château était à ses trousses. Shadielle ne pouvait pas lui donner tord, mais ça ne l'empêchait pas de trouver ça amusant, alors qu'elle savait qu'il ne risquait rien (venant d'elle en tous cas). Pourtant, il fini par lâcher prise. Un peu. Il s'attribua le perchoir sur lequel elle-même se trouvait peu de temps auparavant. Il avait bien raison, l'endroit était plutôt agréable. Il offrait fraîcheur, douceur et un peu de lumière lunaire. Et quand on parlait de lunaire… Shadielle fronça les sourcils. Elle ne comprenait pas ce que le garde voulait dire. Depuis quand la lune était-elle une déesse ? Il enchaîna avec une question à son intention, que Shadielle balaya rapidement, la trouvant stupide.

« La nuit est le domaine des Réprouvés. Qu'est-ce qu'une prostituée si elle ne travaille pas la nuit ? »

Pas grand-chose. Même si Shadielle avait les capacités de faire la fine bouche sur les nuits de travail, ça lui arrivait quand même de travailler, plutôt souvent d'ailleurs (il faut bien gagné sa croûte). Cette nuit, elle avait travaillé, donc. La routine. Ce qui l'amenait à vouloir parler de ce sujet bien plus intéressant que représentait cette étrange réplique lâchée par le garde.

« Qu'est-ce que tu veux dire par "déesse lunaire" ? Je sais que certains idiots pensent qu'il existe un dieu unique différent mais je ne connais pas cette déesse dont tu parle. »

Était-ce une nouvelle lubie ? Elle n'espérait pas, il y avait déjà bien assez de ces lunives et de leurs belles idées stupides sans avoir besoin de nouveaux illuminés avec une nouvelle -fausse- divinité.
avatar
Shadielle
Belle de nuit

Messages : 49
Localisation : le Château ou la rue
Emploi/loisirs : Prostituée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Ven 31 Mar - 20:49

 Elle avait donc du finir sa nuit, vu la rapidité avec laquelle elle éludait la question. Azuryth observa Shadielle quelques instants puis jeta un regard aux alentours avant de lever les yeux vers les cieux. Sa dernière question l’avait surpris mais son visage n’en avait rien révélé. Nombreux sont ceux qui ne demandaient rien, et il n’en était pas plus mal. C’est avec son ton neutre qu’il répondit.

« Elanë, c’est ainsi qu’on la nomme. Elle est la Déesse Lunaire, veillant sur les âmes à la nuit tombée, transperçant les ténèbres pour les guider. Son royaume serait l’astre lui-même. Ma famille avait commencé à la vénérer. C’est un ancien culte de Laodt d’après les registres de la bibliothèque. »

 Son regard se reposa sur la brune.

« Nous fûmes Lunive fut un temps. Mais visiblement ça ne convenait pas. »

 Puis ses yeux se murent et se perdirent dans l’obscurité ambiante.
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Shadielle le Sam 1 Avr - 17:43

Ce qu'il pouvait être froid ce garde ! Ou bien il craignait encore qu'un assassin ne se cache sous la robe de Shadielle. Alors qu'il répondait à la question qu'elle lui avait posé, il ne laissa rien paraître. C'est tout juste s'il donnait l'impression d'être humain. Il avait des sentiments ce type ? Difficile à dire. Il parlait d'une voix sans timbre, et son visage distant ne laissait rien voir de ce qui se passait dans son esprit.

Shadielle l'écouta avec circonspection. Elle n'avait jamais entendu parler de cette étrange religion. Vénérer la lune ? C'était pas banal ! Il y avait une chose qu'elle ne comprenait pas. Assagie, elle vint s'asseoir elle aussi sur la margelle, avec une distance raisonnable entre elle et le garde. Repliant les jambes devant elle, elle s'assit en tailleur et se tourna de façon à faire face à Azuryth.

« Et toi » demanda-t-elle d'une voix qui avait perdu toute trace de plaisanterie et retrouvé un ton normal « Tu y crois ? Tu en parles comme si c'était faux, mais tu l'as invoquée naturellement. »

Le regard d'Azuryth était parti loin dans l'obscurité. Shadielle se demanda bien où son esprit avait disparut lui. L'histoire du Démon était elle aussi cernée d'ombre et de nombreuses questions. Il avait évoqué ses parents, la prostituée devait-elle y voir là une certaine nostalgie ? Difficile à dire avec un loustic comme celui là.
avatar
Shadielle
Belle de nuit

Messages : 49
Localisation : le Château ou la rue
Emploi/loisirs : Prostituée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Sam 1 Avr - 18:37

 Son regard s’était perdu au loin, loin dans le passé, loin lors de la Nuit des Ombres.  Azuryth revit cette lumière apparaître et L’inonder de lumière pour le sauver. Un frisson parcourut tout son cou alors que la question de Shadielle le ramenait à la réalité. Il la chercha du regard puis finit par la retrouver assise non loin. Il ne l’avait pas vu se déplacer, trop absorbé par le passé. Quelques secondes s’écoulèrent avant qu’il ne réponde.

« Elle m’a sauvé il y a longtemps… Donc je peux dire que je crois en elle. C’est aussi devenu une tradition avec le temps. »

 Il est vrai qu’il avait continué d’apprendre et réciter les différentes prières et de nettoyer le tombeau familial, plus comme le respect d’une tradition que comme le soutien à un culte.

« Comme l’aurait dit ma mère, il faut entretenir les traditions comme on entretient le cuir. »

 Un léger sourire vint se dessiner sur le visage du garde. En son temps, sa mère avait des dictons toujours amusants et concernant toujours l’artisanat.
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Songe d'une nuit d'été

Message par Shadielle le Mer 5 Avr - 21:04

Le garde s'était manifestement perdu très loin. Il chercha Shadielle du regard, comme s'il ne l'avait pas vu. Et c'était probablement le cas. Dis donc, pour un mec qui était sur ses gardes encore un instant avant… finalement le garde ne prenait pas garde (oui, bon, cette blague-ci elle la garderait pour elle).

Shadielle était dubitative quant à sa réponse. Elle ne croyait pas une seconde que cette fausse déesse ait pu venir en aide à Azuryth. Elle ne connaissait pas le contexte, ceci dit c'était impossible, donc c'était seulement lui qui avait fait une mauvaise interprétation. Mais elle se trouva un peu plus intriguée par sa façon de voir cette religion. Il n'avait pas l'air d'y croire… et pourtant la chose était ancrée profondément en lui. C'est là qu'il laissa voir un peu de lui-même. C'était une chose curieuse : Shadielle perdait ce qui faisait sa personnalité, sa légèreté et son sourire, pour que finalement le démon dévoile un peu de son être à lui.

Il sourit tandis qu'il rapportait un dicton de sa mère. Si Shadielle se souvenait bien de ce qu'on lui avait raconté, celle-ci avait disparu lors d'une nuit funeste, avec tout le reste de la famille. On disait que cette nuit avait vue danser des démons, et que si Azuryth avait été le seul survivant, c'est qu'il était lui-même un démon. D'ailleurs, il n'y avait qu'à voir ses yeux pour savoir qu'il n'était pas humain.

Shadielle ne savait pas trop ce qu'elle devait croire de toutes ces histoires rocambolesques. Elle se méfiait de l'homme, c'est tout. Mais elle était dévorée par la curiosité, comme toujours. Et l'occasion lui était donnée de découvrir cet homme (ou quoi qu'il puisse être), une occasion qui risquait de ne plus se représenter de si tôt.

« Alors ce n'est plus que ça, une habitude ? Un mensonge que tu continue à croire comme un enfant ? »

Pas d'animosité dans sa voix, mais peut-être une trop grande franchise. Assise sagement sur la margelle, à une distance sécuritaire, la prostituée se tenait tranquille. Ses mains jouaient avec une couture de sa robe, comme l'air agitait doucement le tissu de son souffle tiède.

« Et ça te rend heureux ? »

Dans l'obscurité, Shadielle chercha à voir les yeux du garde, espérant y lire quelque chose. Allait-il laisser voir quelque chose, comme lorsqu'il avait parlé du dicton ?
avatar
Shadielle
Belle de nuit

Messages : 49
Localisation : le Château ou la rue
Emploi/loisirs : Prostituée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum