Pensées libérées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pensées libérées

Message par Nil Ol'Shullan le Lun 13 Fév - 21:33

9eme jour du premier mois d'été 1139 - office de la Garde
suite des évènements survenus ici

Juilan se sentait idiot assis à côté du lit de la jeune femme inconsciente. Doué pour le mensonge, il avait inventé sans ciller une histoire tout à fait crédible pour le profit de la Garde afin d'expliquer sa présence auprès d'Indis. Il avait prétendu être un ami d'enfance, bien que peu présent depuis qu'ils avaient été séparés par la vie : Indis vivait maintenant en dehors de la première enceinte alors qu'il était lui-même trop pris par l'entretien des marais. Ils s'étaient retrouvé depuis peu mais se voyaient trop peu, ce qui expliquait sa méconnaissance des problèmes de santé de la jeune femme. Grâce à sa faculté, Juilan sut que le mensonge avait pris. On le laissa veiller sur Indis avec l'ordre d'avertir un druide dès qu'elle reprendrait conscience ou s'il constatait un changement.

Le pied du médium battait nerveusement le sol. Il se demandait pourquoi il était là. Il avait bien sûr suivit les ordres, mais il se demandait ce que Naej pouvait bien attendre de lui. Il espérait surtout recevoir bientôt de nouvelles directives. Il préférait retourner sur le terrain, là où son don serait plus utile. Un druide serait plus approprié pour s'occuper de la médium, dont il ignorait de quoi elle souffrir. Ses pensées étaient chaotiques mais aucun signe physique ne montrait la raison de cette perte de conscience. Tout se passait comme si la médium avait soudain plongé dans un cauchemar permanent. En réalité, cela lui fichait la frousse et il aurait bien aimé déguerpir.

Autour d'eux, d'autres patients étaient alités. Là bas, un homme présentant une coupure à l'arcade sourcilière. Il ne cessait de geindre alors qu'un druide assisté de son apprenti recousait la peau. Plus loin, un petit garçon se blottissait dans les bras de sa mère alors qu'un garde regardait sa main violacée. Juilan avait cru entendre que l'enfant avait eu la main écrasée lors d'un mouvement de foule sur la place. Lui, en revanche, pleurait en silence. Juilan savait que l'enfant était trop choqué pour ressentir la douleur. Le garde lui disait de ne pas avoir peur, quelqu'un allait venir et sa main serait guérie. Et puis il y avait ces deux hommes juste à côté d'eux.

Il s'agissait de deux talsiniens. L'un était charretier, l'autre Julian ne le savait pas mais ce devait être un gars du même genre. Ce dernier était allongé sur le lit, sa jambe bandée dépassait des draps. D'après ce que Juilan avait vu avant, l'homme avait reçu un coup de lame, bien que le médium n'ait pas bien saisi comment. Mais le vrai problème, ce n'était pas ce qu'il avait reçu sur la place, il s'agissait plutôt de ce qu'il avait entendu. Un homme avait hurlé que tout ça c'était la faute des Libérés. Et il s'évertuait à expliquer à son ami qu'il avait raison : l'Autorité se foutait de leur gueule. Ils avaient seulement trouvé une Réprouvée, la première venue, pour porter le chapeau et les acheter pour avoir la paix. Il y avait autre chose en dessous. Il l'avait toujours dit que les Libérés existaient pour de vrai. Et même si son ami lui répétait qu'il était idiot, Juilan, lui, s'inquiétait vraiment.

C'est alors que Nil passa la porte de l'office. Inquiet, il chercha des yeux les deux Libérés et ne fut pas long à les trouver. Il se précipita aussitôt dans leur direction. Un jeune homme s'interposa.

« Je suis désolé, sire, mais vous ne pouvez pas entrer. Nos patients ont besoin de calme. »

Ce devait être un apprenti druide. Il en avait toute l'assurance en tout cas. Nil s'abstint à grand peine de le pousser de sa route. Il lui fallut se comporter avec la dignité de son rang. Désignant le lit tout proche où reposait Indis, il déclara :

- Ma fiancée est ici, je dois la voir.

Le futur druide regarda dans la direction de Juilan qui en dû dissimuler sa surprise avec la plus grande peine du monde. Finalement, l'accord du médium permit à son chef de parvenir jusqu'à eux.

« D'accord, mais ne dérangez pas les autres patients, et si vous constatez le moindre changement il faut nous avertir. »

Comme si Juilan n'avait pas déjà eu l'information !

Nil attrapa une chaises libres et s'installa de l'autre côté d'Indis pour lui prendre la main. Par dessus le corps de sa bien aimée, il adressa un regard au médium frustré qui, comme toujours, ne pouvait lire les pensées de l'homme.

- Tu l'aurais su à un moment ou à un autre. Pour l'heure, dis-moi comment elle va.

Juilan fut surpris de constater que son chef en savait plus que lui sur la cause de l'évanouissement de la médium. Cet homme en savait décidément beaucoup plus que lui sur son propre pouvoir, alors même qu'il ne le possédait pas lui-même.

Et alors qu'il pensait cela, une modification s'effectua dans l'esprit d'Indis. Elle semblait sur le point de se réveiller.

MJ:
En te réveillant, tu perçois quelques pensées désordonnées, mais globalement ici c'est calme, surtout comparé au bazar qu'il y avait sur la place. Il y dans la pièce trois druides, deux apprentis et deux gardes, plus les patients décrits.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées libérées

Message par Indis le Mar 14 Fév - 10:05

Foutue conscience ! Depuis quand celle ci décide le moment de baisser le rideau sur le monde afin qu'il ne me parvienne plus ? Bon ok, j'ai à peine un peu forcé sur la bride...
J'ai la fâcheuse impression encore cette fois que mon corps est devenu si lourd qu'il m'est impossible de lever ne serait ce que le petit doigt. Et donc je ne le fais pas. Je suis en terre connue, le vide puis le brouhaha. Je m'étais créée un océan de glace mais là je n'ai pas de fièvre. Je laisse mon esprit divaguer sans lutter, sans tenter d'ordonner quoi que ce soit. Comme la fois passé, mes souvenirs se mêlent à ceux plus récents, puis aux voix que mes oreilles perçoivent.
Julian est à mes cotés, veillant maladroitement sur moi. J'aurai presque envie de lui faire un « bouh » retentissant mais je n'en ai pas encore la force. J'attends donc sagement d'avoir retrouver suffisamment mes esprits pour m'éveiller.

C'était sans compter sur un élément perturbateur. La voix de Nil sonne et à pour effet de mettre mon cerveau au garde à vous. Je chasse mes rêveries et me force à revenir dans l'instant présent. Quelques voix marmonnent et les esprits bourdonnent autour de moi. Je ne sais pas encore où je me trouve mais c'est certain, la où je suis est bien plus calme que la grand'place. Une vraie cure de jouvence. Et personne que je ne connaisse hors mis Julian et Nil dont j'ai entendu simplement la voix.

Je me risque à ouvrir un œil consciente que je vais être au centre de l'effervescence. Puis le second. Un sourire contrit étire doucement mes lèvres.

- Je vais bien... Soufflais-je pour répondre a la question de Nil. Désolée...

Mes paupières clignent tandis que je tente de reconnaître les lieux. Faisant coïncider ce que je vois à ce que j'ai entendu et entend. Un plafond tout ce qu'il y a de plus basique et un paravent de chaque coté de mon... lit. Eurêka ! L'officine de la garde ! C'était bien le dernier endroit ou je voulais atterrir aujourd'hui. Si Nil découvre que j'ai trop forcé sur mon don, je suis bonne pour un mois de vacances forcées.
Faisons mine de rien... Je me redresse sur mes coudes avec quelques difficultés mais il est hors de question que je finisse ma journée ici.

-Je... Je sais pas ce qu'il s'est passé...

J'adresse un regard entendu à Julian qui a du entendre ma réflexion avant de posé mes yeux sur Nil d'un air innocent. Je vais bien, j'ai juste l'impression que le troupeau de vache est encore passé sur moi... Ca passera.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées libérées

Message par Nil Ol'Shullan le Mer 22 Fév - 16:36

Le fouillis cauchemardesque de l'esprit d'Indis prenait peu à peu de l'ordre, mais Juilan ne comprit qu'elle était sur le point de se réveiller qu'au moment où Naej lui demanda de ses nouvelles et que les pensées d'Indis réagirent au son de sa voix. Le médium n'eut pas à dire quoi que ce soit, car la malade se chargea elle-même de répondre à la question de son chef… et fiancé ?

Manifestement, Juilan était de trop. Les pensées d'Indis lui parvenaient, mettant le médium mal à l'aise. Il n'avait pas l'habitude d'être en présence d'une autre médium, ni d'une femme qui ne laissait pas son chef indifférent (même, s'il n'entendait pas ses pensées, au grand soulagement de Juilan).

« Je vais prévenir un druide qu'elle s'est réveillée. » déclara-t-il en se donnant une excuse pour fuir lâchement.

Il ne tenait ni à mentir à son meneur ni à être témoin de choses qu'il n'aurait pas dû voir. Il quitta son siège avec soulagement pour aller chercher qui de droit, du moins en apparence. Il comptait bien prendre tout son temps afin d'en laisser un peu aux deux Libérés. Quelque chose lui disait qu'ils auraient besoin d'un peu d'intimité avant d'en venir aux sujets importants.

Nil acquiesça lorsque Juilan s'en alla, inconscient de ce qui se passait dans l'esprit du Libéré. Il attendit que l'homme soit parti et se tourna vers Indis.

- Tu as trop tiré sur la corde. Je suppose que c'est de ma faute, je n'aurais pas dû te demander de venir.

Soudain, à côté, le ton monta entre les deux amis.

« Tu délire complètement ! »

« Non, je sais ce que je dis : les Libérés existent, et je suis sûr qu'ils sont derrière tout ça ! »
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées libérées

Message par Indis le Jeu 23 Fév - 15:05

Et voilà que ma bouée de sauvetage se fait la malle! Au moment précis ou j'aurai eu besoin d'un peu de soutien, d'un témoignage pour prouver à Nil que je n'étais pour rien -ou presque rien- de mon état, il se défile! Me voilà dans beaux draps même si je comprends parfaitement que Julian ne préfère pas se mêler de nos affaires maintenant qu'il semble connaitre le lien qui m’unit au meneur.

La mine un peu déconfite, j'adresse encore une fois un sourire d'excuse à Nil. Si je ne le connaissais pas je croirai qu'il a des dons médiumniques. Ne suis-je pas crédible? Je me contente de hausser les épaules, j'ai fait mon travail c'est tout. Et si mon don fait des caprices en ce moment je n'y suis pour rien. Je consulterai un druide, un de confiance afin d'en savoir plus.
Pour l'heure je suis sauvée... Enfin ce que j'entends me déplait au plus haut point mais ça a le mérite de couper court à notre discussion houleuse. Je fronce les sourcils en tournant la tête vers les voix des deux hommes qui se chamaillent derrière le paravent. Bravo! J'ai échouée! Nous avons été découvert... Je pousse un profond soupir rageant d'entendre que l'autre, le dénommé Lokis à réussi à nous mettre en danger.

- Tout à l'heure, sur la place, un Réprouvé, a crié "c'est la faute des Libérés" j'ai pas réussi à intervenir à temps comme pour Gaal. Voilà le résultat... Tu veux que j'intervienne? chuchotais-je afin de ne pas être entendu.

Je connaissais la réponse bizarrement. J'étais bien mal placée pour intervenir, encore. Et je ne me sentais pas encore assez forte pour le faire mais je me garde bien de le préciser. Je me laisse tomber sur l'oreiller, fixant le plafond, une rage contre moi même me grignotant l'estomac tandis que je fouille mon esprit en quête d'indice. J'ai entendu pleins de précisions au sujet de ce Lokis, il faut juste que je me souvienne. Que je fasse le tri.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées libérées

Message par Nil Ol'Shullan le Jeu 2 Mar - 7:02

Alors qu'il fuyait, Juilan entendit les pensées d'Indis et lui adressa une pensée d'excuse où perçait sans équivoque son absence de regret, bien qu'il soit désolé de la laisser se débrouiller seule. Mais ces histoires là ne le regardaient pas.

Le médium n'alla pas loin, cependant, car dans le lit à côté d'Indis le ton montait. Le blessé s'entêtait à prétendre que les Libérés existaient bel et bien et que cette mascarade sur la place n'était destinée qu'à dissimuler leur responsabilité dans les problèmes qui divisaient Talsinia.

Juilan s'arrêta et regarda le pauvre gars se débattre avec ce que les gens autour jugeaient folies. Une druide accourut, sa longue natte brune volant derrière elle.

« Allons monsieur, calmez-vous. Vous avez besoin de repos. » dit-elle de sa petite voix douce et souriante.

Juilan haussa un sourcil étonné devant ce petit personnage. Une femme druide, ce n'était pas courant, une druide aussi douce, ça l'était encore moins. Pourtant, le médium ne percevait chez elle rien d'autre qu'une volonté de bien faire et de prendre soin de son patient.

Le patient ne se calma pas le moins du monde avec l'apparition de la soigneuse. Il refusait que la sorcière l'approche et encore moins qu'elle ne le touche. Celle-ci ne se démonta pas et s'adressa cette fois au visiteur, sans se départir le moins du monde de son sourire.

« Monsieur, je vais vous demander de partir. Votre ami a besoin de repos, il a perdu beaucoup de sang, il n'a pas besoin de telles émotions. »

Des émotions, Juilan n'en sentait qu'une venant de cet homme. Il était en colère à cause d'un profond sentiment d'injustice.

Séparés des protagonistes par un paravent, Nil et Indis entendaient tout mais ne voyaient rien. Nil fronçait les sourcils et regardait la frêle paroi qui les séparaient des voisins. Indis lui fournit un début d'explication.

- Un Réprouvé, tu dis ?

Nil enrageait. Il ne savait pas ce qui pouvait bien se passer chez les Réprouvés à cette heure. Depuis l'enlèvement d'Earl, il avait retiré tous ses espions du Château, il ne lui restait plus qu'un seul contact avec ce milieu mais il était trop sporadique pour lui permettre d'avoir toutes les informations qu'il aurait dû avoir. Il avait soupçonné quelques choses, mais il n'avait pas pensé que le problème de leur existence était aussi important.

Indis avait bien proposé son aide pur régler le problème immédiat. Elle était faible et se réveillait juste d'un évanouissement qu'il attribuait à un usage trop intensif de son don, pouvait-il seulement lui demander cela ? Il s'en voudrait surement, mais elle était la solution la plus rapide et efficace.

- Si tu peux le calmer, fit-il, presque hésitant. Juste ce qu'il faut pour qu'il arrête de crier, précisa-t-il, espérant qu'elle ne puiserait pas dans ses forces plus que nécessaire.

Il interrogea Indis du regard. Elle allait le faire, comme toujours elle se donnerait corps et âme pour les Libérés, Nil le savait, et c'était bien là ce qui l'inquiétait. Mais il devait bien le reconnaître, si ç'avait été n'importe qui d'autre, il aurait imposé d'agir. Et les Libérés avaient grandement besoin d'aide à cet instant.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées libérées

Message par Indis le Jeu 2 Mar - 14:45

Lokis était le chef de Gaal c'est pour cela qu'il était en colère sur la place, il était impuissant. Kelan père de Naskia était également présent et si je me rappelle bien, il a contribué a tenté de contenir Lokis. Je ne sais pas quelles informations feraient besoin à Nil, après tout il n'a qu'à poser les questions et je verrai si j'ai la réponse.

- Lokis. C'est lui qui a crié. Il était le chef de Gaal. Elle était son -homme de confiance- Je pince les lèvres. Il faudra qu'il m'explique comment il recrute ce mec. - Tu veux savoir quoi sur eux exactement, j'ai peut être des infos que tu n'as pas?

Pour le moment le ton monte à coté, la voix doucereuse d'une jeune femme tente de faire revenir le calme sans grand succès tandis que Julian fait office de plante verte.
Mais Nil me demande d'intervenir. Celle là, je ne m'y attendais pas même s'il semble hésiter, ce mec m'étonnera toujours. Je me redresse et m'assoie en tailleur dans mon lit puis lui réponds d'un oui de la tête avant d'articuler à voix basse: -Pour toi, tout ce que tu voudras... C'est pour lui je le fais. Pour celui qu'il est vraiment. Je prends sa main posé non loin de la mienne et y pose un baiser en guise d'encouragement avant de lui sourire. Ils ne nous auront pas, j'en fais la promesse. Au travail à présent.  

Quelle méthode me sera le moins compliqué à accomplir? Je me donne quelques secondes pour y réfléchir mais l'idée même d'aller dans son esprit agité pour tenter de le calmer avec douceur me fait tourner la tête. Trop compliqué.
Je ferme les yeux choisissant l'option numéro deux, rassemble mon énergie avant de partir en quête de l'individu de l'autre coté du paravent pour m'y concentrer. Et comme pour Lokis, une fois mes forces mentales réunis, je les lui envoie en guise de coup de poing dans toutes ses pensées agitées pour les faire voler en éclats dans son esprit.

Je rouvre les yeux et adresse un sourire à Nil satisfaite de moi.

- J'espère que cela suffira.

Je me rallonge en tendant l'oreille vers les paravent afin de savoir si oui ou non j'ai fais mouche.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées libérées

Message par Nil Ol'Shullan le Sam 15 Avr - 21:08

Oui, Nil connaissait la position de Gaal dans la hiérarchie, tout comme le nom de Lokis lui était familier. Et à vrai dire il connaissait tous les noms des têtes pensantes chez les Réprouvés, cela lui était nécessaire et ses espions n'avaient pas eu de difficultés à lui obtenir ces informations là. Non, tout ce qu'il lui manquait c'était ce qui était arrivé après la disparition d'Earl. Il savait vaguement que Naskia avait eu des problèmes à cause de son lien avec les Libérés, avait eu deux ou trois informations mineures, mais rien qui ne soit déterminant. Et à entendre le récit de ce qui s'était passé sur la place, hors de son contrôle, il allait en effet falloir qu'il trouve un moyen efficace de ramener des informations en provenance du Château jusqu'au Refuge, sans que ses agents ne soient mis en danger, comme Laneb et Earl l'avaient douloureusement découvert.

Pour l'heure, il fallait surtout pouvoir étouffer le problème immédiat qui se présentait. Il chassa la proposition d'Indis de la main, trop préoccupé par ce qui se passait dans le lit voisin.

- Plus tard.

Il retenait cependant la proposition, la trouvant bien commode.

La médium accepta d'aider l'homme à se calmer. Nil avait craint qu'elle ne soit pas en état. Presque à contre cœur, il la laissa faire. Elle le faisait pour lui, disait-elle, et cela le rendait fier. Plus fier encore, sans doute, que lorsqu'il avait mené l'instruction de la jeune femme.

Attentif à ce qui les entourait, Nil veilla à ce que personne ne se doute de rien tandis que sa médium préférée agissait. Sa main dans la sienne, il guetta également tout signe de faiblesse chez elle. Pas question qu'elle perde à nouveau connaissance parce qu'il l'aurait poussée dans ses retranchements… pas question cependant de laisser cet homme divaguer comme cela. Plus tard, il agirait de manière moins frontale, mais ici l'urgence s'imposait d'utiliser une méthode musclée.

Le silence se fit subitement de l'autre côté du paravent. Indis semblait avoir réussi son coup. Mais aussitôt une autre agitation naquit. L'ami s'en pris à la druide, l'accusant de l'avoir ensorcelé, d'avoir volé son esprit. Juilan disparu de la vision des deux autres pour se précipiter sur l'homme et le séparer de la pauvre druide qu'il avait saisie par le bras.

« La dame vous a demandé de sortir » assena-t-il d'une voix dur.

Le médium n'y alla pas par quatre chemins : l'homme vola à distance du lit et surtout de la druide. Il perdit l'équilibre mais le retrouva juste à temps pour ne pas tomber. Juilan reparut, poussant à nouveau le gars qui tenta de résister. Au passage, Juilan se retourna un instant pour signaler à la druide :

« Au fait, vous avez une patiente qui s'est réveillée. »

Il regarda brièvement du côté des deux Libérés, Nil lui fit un signe discret lui indiquant qu'il n'avait plus besoin de lui, et le médium s'en alla en embarquant avec lui le gars un peu trop excité. La druide ne reparut pas. Elle devait s'occuper du patient, sans doute, se demandant pourquoi l'homme avait perdu connaissance sans raison apparente.

Nil avait passa un bras derrière le dos d'Indis pour qui la dépense d'énergie se fit inévitablement sentir. Il la soutint pour la reposer lentement sur son oreiller.

- Ça va aller ? demanda-t-il, inquiet. Puis, plus bas : Je suis désolé, je ne voyais pas de manière plus rapide pour le faire taire.

Ils disposaient sans doute de quelques minutes à peine pour parler avant que la druide ne vienne. Elle s'occupait de son patient qui, bienheureux, était parti dans les limbes de l'inconscience. Nil se pencha sur Indis avec l'air du fiancé qui murmure des mots doux à sa belle pour la réconforter.

- Sais-tu s'il y en a beaucoup qui ont pu entendre Lokis ?

Si oui, alors les Libérés étaient dans de sales draps.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées libérées

Message par Indis le Mar 18 Avr - 14:38

Je retrouve bienheureuse, le confort de l'oreiller dans mon dos sur lequel je m'échoue fébrilement. Le contre coup se faisait sentir mais je serrerai les dents, il est hors de question que je montre la moindre faiblesse devant mon meneur.
Je constate avec aigreur que ma vision se brouille quelque peu tandis que j'écoute ce qu'il se passe de l'autre coté. Julian ayant compris ce qu'il venait de se passer, intervint juste à temps pour dissiper ce nouveau débordement usant de sa force physique de façon musclé à mon grand étonnement. La réaction de la druide me fait sourire doucement alors qu'elle cherche sans comprendre le pourquoi il a perdu connaissance. Elle n'est pas prête de trouver la pauvre.

Je réponds d'un oui silencieux de la tête à Nil dont les contours du visage sont pour le moment un peu vaporeux mais je me cache bien de le lui dire certaine que l'effet passera rapidement. A moins de l'assommer de façon mécanique non, nous n'avions pas d'autre moyen.
La question de Nil me fait froncer les sourcils tandis que je réfléchis.

- Je ne sais pas...peut-être,

Il m'était difficile de pouvoir évaluer le nombre. Les deux zigotos d'à coté, Kelan, Naskia, Jayah au moins un garde et les personnes présente autour.

- Une dizaine? ajoutais-je la mine triste. C'était inquiétant. Savoir que dix personnes étrangères aux nôtres connaissaient notre existence me donnait des frissons. Alors oui je pouvais en retrouver certain mais pour en faire quoi? Leur couper la langue?! Nil en serait bien capable, je pallie à cette idée et m'empresse d'ajouter.

- Tu veux faire quoi, les retrouver? Et effacer ça d'eux...

Je savais bien que même si j'intervenais dans l'esprit de ces personnes là, le souvenir referait surface à un moment ou à un autre. Cela nous ferait gagner du temps mais l'idée même d'effacer tant de choses me donnait la nausée. Que d'énergie il me faudrait. Suspendu aux lèvres de ma moitié, le visage tourné vers lui j'espérais qu'il me réponde qu'il avait en tête un autre plan que celui ci.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées libérées

Message par Nil Ol'Shullan le Mar 25 Avr - 7:19

Indis semblait accuser le coup bien mieux que Nil ne l'avait craint. Il poussa intérieurement un soupir de soulagement. Elle était plus forte qu'il ne le croyait, ou alors elle surestimait ses forces. Nil n'y pouvait rien, il s'inquiétait pour elle. Lui qui avait promis qu'il ne ferait pas de différence, à cause d'Indis, dans sa façon de gérer les ressources des Libérés. C'était raté, il en avait bien conscience.

Malgré tout, Indis semblait fatiguée par son effort. Elle plissa le front et une ride apparue, juste là, celle qu'avait la médium quand elle réfléchissait ou se concentrait. Elle avait du mal à se souvenir clairement, semblait-il. Nil la laissa réfléchir, attendant en dissimulant son impatience sous une expression d'amoureux inquiet destinée aux observateurs extérieurs.

- Une dizaine, répéta-t-il.

C'était fichu. Dix personnes il y avait une heure, cela voulait dire trente à présent, et trois ou quatre fois plus d'ici midi. Dans les jours qui viendraient la rumeur aurait fait le tour de la ville. Naej lui-même ne pouvait faire taire autant de gens. D'autant plus qu'il semblait que les Réprouvés connaissaient désormais leur existence. A cause du pacte conclu avec Naskia, sans doute. Il y en avait une qui allait encore être en colère…

Chassant Niluom et son mauvais caractère de son esprit, Nil préféra en rester au moment présent. Indis avait besoin de lui, même si lui-même aurait sans doute été plus à sa place a Refuge en cet instant où l'on avait besoin du Libéré qu'il était. Nil recouvrit la main d'Indis avec la sienne et la serra entre ses doigts.

- Repose-toi, lui répondit-il, le cœur serré par la constatation de son échec. C'est déjà trop tard.

Son mentor aurait sans doute eu honte de lui en cet instant, s'il n'avait été mort depuis longtemps. C'était bien dommage, car lui aurait su quoi faire. Nil, quant à lui, allait devoir mobiliser toutes leurs forces pour enrayer cette rumeur qui n'aurait jamais dû naître. Cela suffirait-il pour que leur réseau demeure secret ou bien les Libérés seraient-ils révélés au grand jour pour la première fois depuis la fondation de leur société ?

- Les prochains temps ne seront pas de tout repos, conclut-il sombrement.

MJ:
Après un temps, la druide fini par venir te voir. Elle t'ausculte et ne trouve rien d'anormal, hormis que ton corps semble fatigué. Elle te demande alors si tu ne te serais pas surmenée ces derniers temps. Finalement, elle te fait apporter un peu de nourriture (du pain, de l'eau et quelques fruits) et te demande de manger un peu si tu veux pouvoir partir.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées libérées

Message par Indis le Mar 2 Mai - 14:41

La réponse de Nil me glace le sang. Mon meneur est au bout de lui même et n'a pour une fois aucune solution à proposer. Impossible. Je fronce les sourcils durement en le fixant tandis que ma main secoue la sienne et que je rétorque d'une voix retenue pour que personne ne m'entende.

- Il nous faut trouver une solution! Tu ne peux pas nous avouer vaincu comme ça, j'ai évité le pire, Gaal à failli nous balancer. Ça n'est pas dix personnes qui vont nous...

Je me tais, la druide s’apprêtant à passer notre paravent, je pince les lèvres frustrée d'être rendu muette par la présence de cette femme.
Après une auscultation en bonne et dues formes à laquelle je me plie sans broncher, elle me fait porter de quoi reprendre des forces à défaut de trouver la raison de mon mal. Surmenage me dit t-elle. Je lui explique docilement que c'est impossible pour faire bonne figure et lorsque le plateau arrive j'y pioche une tranche de pain et une banane avant de m'assoir au bord du lit prête à reprendre notre discussion dès qu'elle met les voiles. Chose qu'elle ne tarde pas à faire, je reporte immédiatement mon attention sur Nil après un vague au revoir de la main et un sourire de remerciement à la demoiselle.

- Sur les dix, certaine étaient déjà au courant, ça amoindrit l'impacte. J'avale ça, lui dis-je en montrant la nourriture- et on file au refuge.
J'enfourne le pain dans ma bouche sans perdre de temps, déterminée à secouer les puces de monsieur.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées libérées

Message par Nil Ol'Shullan le Dim 21 Mai - 22:50

Indis refusa le fatalisme de Nil. Malgré lui, il sourit. Un sourire triste, fataliste. Mais il n'eut pas le temps de répondre à sa rébellion. La druide vint voir comment allait sa malade. Surmenage, conclut-elle. Nil n'en doutait pas, quoi que la druide ne pouvait pas deviner la nature de ce surmenage. Continuant son rôle d'amoureux inquiet, il prit le parti de la druide et soutint la thèse du surmenage en faisant comme s'il l'avait déjà dit à Indis de nombreuses fois. Cela lui allait bien de dire cela, c'était tout de même lui qui en était à l'origine ! Et par l'Unique, qu'il s'en voulait de la pousser ainsi dans ses retranchements.

Il maintint son masque jusqu'à ce qu'ils soient bel et bien seuls en tête à tête entre ces paravents. Alors, Nil redevint mortellement sérieux.

- C'est bien ce qui me fait peur. Certains sont au courant, ce qui rend les choses d'autant plus réelles.

Fronçant les sourcils, Nil regardait Indis manger son frugal repas sans la voir. Cette alliance avec Naskia n'avait pas été son idée la plus glorieuse finalement. Elle lui avait permit de récupérer Earl et d'attraper Gaal, certes, mais à quel prix ? Sur le moment, pourtant, elle lui avait semblé être un bon moyen d'arriver à ses fins. Niluom ne s'y était pas opposée plus que nécessaire, même si bien sûr elle n'avait pas du tout aimé l'idée de faire confiance à l'assassin (Nil non plus, pour être honnête).

Cependant, Indis avait raison sur un point : tout n'était pas encore perdu. Nil redressa la tête pour regarder sa fiancée. Ils avaient encore de la ressource, tout n'était pas joué.

- Tu veux encore quelque chose ? demanda-t-il lorsqu'elle termina sa banane.

La route était longue jusqu'au Refuge, elle aurait besoin de forces, même s'il serait là pour la soutenir.

Dix minutes plus tard, les deux étaient de retour dans la rue. Et moins d'une heure après, la porte du Refuge les laissa entrer. Il était désormais temps de monter un plan de bataille.

MJ:
Tu peux poster une dernière réponse ou en rester là, comme tu le désire. Nous commencerons un nouveau RP plus tard pour mettre en place ledit plan.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pensées libérées

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum