Entretien avec le Général

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entretien avec le Général

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Sam 14 Jan - 18:48

12ème jour du premier mois d'été de l'an 1139
Maison de la Garde



 Il faisait encore un peu frais en ce matin d’été et l’on pouvait distinguer un peu de brume s’élever des marais. Le soleil était encore assez bas dans le ciel mais ses rayons avaient déjà commencé à inonder les rues de la cité de leur délicieuse chaleur. Les derniers événements avaient été assez tendus et la tranquillité du début de matinée faisait du bien.
 Azuryth s’avérait être d’une humeur plaisante aujourd’hui, et le temps y jouait son rôle. Ne travaillant pas aujourd’hui, il avait prévu de consacrer sa journée à une chose spécifique, un entretien avec Peveril Laundry. Depuis un moment une idée lui trottait en tête, et il était temps qu’il aille en parler à la personne la plus encline à remonter son idée dans les hautes sphères.

 C’est donc tôt le matin qu’il s’éveilla et se prépara avant de partir acheter deux petits pains au lait chez sa boulangère habituelle, lui permettant de glaner quelques informations sur les dernières rumeurs de la populace, et de se rendre à la Maison de la Garde. Il savait, de source sûre, que le général se trouverait dans son bureau à l’heure à laquelle il toquerait, et qu’il n’aurait peut-être pas de rendez-vous à cette heure-là, en l’espérant.
 Arborant une tenue discrète et de bonne facture couplée avec une cape à capuche, le lieutenant entra dans la maison d’un pas assuré. Il salua les différents collègues en place, puis progressa à travers le grand bâtiment jusqu’à atteindre la personne qui s’occupait des rendez-vous du général. Le saluant à son tour, il s’assura que l’objectif de sa visite était présent dans le bureau. Recevant une réponse positive, Azuryth inclina la tête en guise de remerciement puis s’approcha de la grande porte du bureau de Laundry. Après avoir replacé ses vêtements correctement, il frappa à la porte puis attendit qu’on l’invite à entrer.

 Cette invitation émana de la pièce et le garde y pénétra, refermant la porte derrière lui. Il jeta un regard rapide tout autour de lui puis s’avança jusque devant le bureau. Il salua formellement d'un salut de garde l’homme qui se tenait face à lui puis annonça d’un ton neutre, son regard croisant le sien.

« Mes hommages, Général. Je suis le lieutenant Azuryth, druide de la garde. Veuillez m’excuser pour ce dérangement mais j’ai besoin de vous entretenir d’un sujet qui me tient à cœur et qui pourrait changer le futur de notre cité. »

 Il lui tendit un dossier composé de nombreuses feuilles remplies, annotées, et contenant divers schémas et chiffres puis attendit que le général l’invite à poursuivre.
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Autorité le Lun 23 Jan - 19:37

Le Général Laundry avait aménagé son emploi du temps quotidien de manière à pouvoir chaque matin répondre à une double nécessité : consulter et valider des dossiers ainsi que se rendre disponible pour qui aurait besoin de s'adresser au grand patron. Peveril avait à cœur de tenir son institution de manière aussi impeccable qu'humaine, quitte à demander plus à lui-même qu'à ses gardes. Heureusement, il avait pour l'aider dans cette tâche un assistant d'une efficacité exemplaire qui savait faire le tri dans ce qui méritait de l'atteindre et ce qui pouvait être traité par un subalterne. Pas question d'être submergé par des questions qu'un autre pouvait traiter. Même si cela avait quelque chose de reposant.

Ce jour là, un garde avait reçu l'aval du secrétaire. Le sérieux du Lieutenant Illiyan'Mu avait été évalué et validé, lui donnant l'accès au bureau du Général. Celui-ci ignorait qu'il aurait de la visite, et de qui, mais il ne fut pas surprit qu'un homme entre à cette heure. Ce qui surprit un peu plus Peveril, en revanche, ce fut la tenue du nouveau venu. Pas d'uniforme, impossible de connaître l'identité de l'homme ou son grade. Il était naturellement impossible qu'il puisse s'agir d'un civil.

Le Général posa la plume qu'il tenait en main et s'intéressa à son visiteur, qui eut l’extrême amabilité de bien vouloir s'identifier. Aussitôt, Peveril releva son nom, un nom qui n'était pas sans évoquer de nombreuses histoires, des rumeurs fondées ou non, et une réputation pour le moins unique. Peveril croisa les doigts et posa les mains sur son bureau. Il prit le temps d'étudier son vis-à-vis et de songer aux paroles qu'il venait de prononcer. Le Lieutenant paraissait sûr de lui et de son fait. Les mots n'avaient pas été lancés au hasard ou à la légère.

Hochant la tête pour marquer son assentiment, acceptant par ce geste d'étudier la requête. Il désigna un siège en face de son bureau, afin que le Lieutenant y prenne place tandis qu'il saisissait le dossier posé devant lui.

« Dites-moi donc de quoi il retourne exactement. »

Déjà, il ouvrait le dossier et commençait à consulter les documents qui s'y trouvaient. Habitué à de longues réunions ennuyeuses, le Général était capable de lire tout en suivant un exposé oral. Une compétence bien utile pour le poste qu'il occupait.
avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Mer 25 Jan - 19:26

« Merci monsieur. »

 D’un geste rapide, précis, et se voulant discret, il retira sa cape et prit place dans le siège indiqué par son hôte. Repliant sa pèlerine sur ses genoux, il prit une posture droite, observant à nouveau les alentours, puis fixa son regard sur le général et le dossier. Le premier contact était établi sans trouble, le garde pouvait continuer. D’un ton neutre, il reprit :

« Il s’agit d’un programme d’échange d’apprentis entre Cultivateurs et Artisans dans l’objectif d’apaiser les tensions. De par mon expérience au contact des deux populaces, et des observations et récoltes d’informations que j’ai effectué, le différent majeur qui les oppose prendrait sa source dans une méconnaissance, une ignorance, des difficultés de chaque classe, de la dureté du labeur par rapport aux revenus qu’il génère. »

 Il se stoppa quelques instants pour mettre ses idées en ordre avant de reprendre.

« Pour pallier à cette méconnaissance, nous pourrions ainsi mettre en place un système assez simple sans pour autant l’être totalement. Des enfants de Cultivateurs et d’Artisans seraient échangés pour une période donnée de trois à quatre mois. Ces enfants, qui auraient un âge compris entre 12 et 16 ans, peut-être plus jeune, dépendant de leur forme physique, pourraient ainsi apprendre et découvrir le métier de leurs nouveaux hôtes. De ce fait, ils pourraient, avec le temps, avoir un aperçu des avantages et des défauts des métiers de ces deux castes et en référer par la suite à leurs parents pour qu’eux-mêmes puissent commencer à prendre conscience des choses. »

 Azuryth attendit quelques secondes pour que le général puisse bien enregistrer les données et reprit de plus bel.

« La ville pourrait accorder une petite aide financière aux familles participant à ce projet afin de prendre en charge les besoins des enfants. Concernant la sécurité, nous pourrions affréter un garde le matin et l’après-midi pour veiller sur les enfants, ou organiser des visites régulières afin de vérifier que tout se passe au mieux. Vous trouverez les différents chiffres et coûts dans les annexes trois et quatre.

Je me doute que nous rencontrerions des difficultés à mettre ceci en place, surtout au niveau de la population. Mais nous pourrions commencer par chercher des personnes motivées par ce projet. Je ne pense pas que tous les Cultivateurs et tous les Artisans se détestent tous sans exception. Je pense avoir tout dit, tout du moins dans les grandes lignes. »


 Et il se tût, observant les réactions du sage qu’il avait en face de lui, se demandant s'il serait d'accord avec son projet ou s'il le rejetterait totalement.

 Le garde n'avait pas bougé de position durant toute son explication, seul son regard avait couru sur les environs immédiates du général. Son ton était presque resté neutre mais il avait laissé transparaître une sorte de "passion", conviction.


Dernière édition par Azuryth Illïyan'Mu le Sam 11 Fév - 19:13, édité 1 fois
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Autorité le Dim 5 Fév - 21:08

Peveril survola le dossier tandis que le lieutenant prenait place. Il n'avait pas menti, le sujet était d'importance, ce projet pouvait changer le visage de la ville s'il était mis en place. Illïyan'Mu commença alors à exposer la chose plus succinctement. Le lieutenant s'attaquait là à l'un des problèmes les plus conséquents de la ville. On l'avait d'ailleurs constaté lors des récents événements. La tension entre les Cultivateurs et les Artisans était à son comble. Le tout était de savoir si la situation reviendrait à la normale bientôt ou si de nouveaux troubles apparaîtraient. Le projet du lieutenant proposait une solution à cette situation en équilibre instable qui existait depuis trop longtemps dans leur cité.

L'officier rapporta ses observations et expliqua comment une telle idée lui était venue. Il est vrai que les deux castes en cause montraient une méconnaissance, parfois importante, l'une de l'autre. Méconnaissance et incompréhension, ce qui était sans aucun doute à la base de toutes ces tensions. Le lieutenant avait bien cerné le problème, ce que saluait le Général. Et non seulement il avait compris de quoi il retournait, mais en plus de cela il proposait d'y remédier. Peveril ne savait pas si cela pouvait fonctionner, mais il était impressionné. Il fallait y penser, et avoir le culot de présenter l'idée.

Le Général prit le temps de réfléchir, d'assimiler tout cela. Il regarda les annexes que lui avait indiquées le lieutenant. Oui, comme il le pensait, cela demanderait beaucoup de logistique et représentait un poids énorme pour les finances de la cité. Le lieutenant Illïyan'Mu voyait-il un peu trop grand ? Peveril ne savait trop qu'en dire.

« C'est une idée intéressante » commença le Général, le nez encore plongé dans le dossier. Il prit le papier sur lequel les coûts étaient calculés en fonction des besoins, avec bien entendu les frais annexes qui se greffaient dessus, et le montra au lieutenant : « J'ai peur que ce chapitre ne soit un frein à votre projet, aussi séduisant soit-il. »

Reposant le papier, Peveril releva les yeux vers son vis-à-vis. Il l'étudia un instant, songeur. L'homme assis face à lui gardait une attitude lointaine et rigide. Le Général avait le sentiment que sa proposition éveillait pourtant chez lui quelque chose qui le touchait vraiment. Peut-être le ton de sa voix, ou le rythme de ses paroles lorsqu'il présentait le contenu du dossier ? Peut-être. Peveril se gratta la tempe.

« J'ai l'impression que vous avez pensé le problème de tous les côtés. Non seulement vous avez une idée de base, mais en plus vous voyez au-delà, vous voyez comment cela pourrait se réaliser. Je crois que vous pourriez vous faire entendre. De là à savoir si vous obtiendriez gain de cause… je ne saurais le dire. Vous qui allez régulièrement sur le terrain, pensez-vous que nous pourrions trouver des personnes prêtes à essayer ? N'avez-vous pas peur que cela finisse dans un bain de sang ? Il ne suffit que d'une simple rumeur de mauvais traitement pour que la population s'enflamme, dans l'état actuel des choses. »

Le Général inspira pour remplir entièrement ses poumons d'air, le temps d'essayer d'envisager la chose, puis relâcha doucement la pression.

« Je me demande si cela ne vaudrait pas le coup d'attendre un peu. » lâcha-t-il finalement.
avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Sam 11 Fév - 19:51

 Le regard bicolore d’Azuryth n’avait pas celui du général durant toute sa réponse. Un sentiment de calme vint emplir le lieutenant aux premières paroles du sage. Il semblait très intrigué et intéressé par ce projet et mit d’ailleurs le doigt sur quelques problèmes précis. Il était vrai que les finances demandées représenteraient un certain montant pouvant être problématique pour la ville, tout comme il était vrai que de simples rumeurs pourraient tout faire s’effondrer. Toutefois…

« Vous avez raison, Général. Cependant, je peux aider au financement de ce projet, en partie. De plus, je suis certain que nos bons nobles seraient très enclins à financer ce projet aussi, dès qu’ils verraient ce qu’il peut leur apporter. Plus de poids, plus de bénéfices, plus de réputation… Ce milieu ne peut se passer de ce genre de gains. Je possède aussi quelques connaissances qui seraient déjà prêtes à ajouter leur pierre à l’édifice. »

 Il s’avançait peut-être concernant ses connaissances, mais il était convaincu de leur bon fond et de leur participation. Quant aux nobles, parler de ces vipères le rebutait au plus haut point, mais il fallait en faire mention. Ils pourraient servir une bonne cause… pour une fois. Il laissa quelques secondes s’écouler puis reprit de son ton neutre.

« Concernant les deux groupes, je suis sûr que nous pourrions trouver des personnes que ce projet intéresserait. Il doit y avoir des familles que cette querelle a détruit, des amis qui ont été séparés. Et si ceux-ci n’existent pas, il doit y avoir d’autres personnes, familles, qui en ont assez de cette situation et qui rêvent d’un futur bien plus paisible et saint pour leurs enfants. Je ne pense pas que tous les parents aimeraient découvrir leur enfant assassiné un matin ou un soir au détour d’une rue pour seule raison qu’il soit dans la caste opposée. Car c’est ainsi que le futur risque de se dessiner si rien n’est fait.

Quant aux rumeurs, la garde sera présente. Nous pourrons envoyer les gardes les plus intègres vérifier que tout se passe au mieux pour les enfants et les familles participant à ce projet, tout comme nous pourrions mettre en garde chaque population concernant les traitements qu’ils réserveraient à ces familles. Et si les gardes ne sont pas un gage suffisant de confiance pour la population, c’est que le mal est bien plus profond… signifiant simplement que l’Autorité n’a pas la confiance du peuple. »


 Peut-être que le Général n’allait pas apprécier cette dernière remarque, mais tel était ce qu’il pensait et estimait. La garde étant les garants de la cité et la pupille de l’Autorité, si la population n’avait pas confiance en eux, elle ne pouvait avoir confiance en ses dirigeants.
La dernière phrase de Peveril fit tiquer Azuryth mais il ne laissa rien apparaître, se contentant de répondre avec neutralité.

« Sauf votre respect Général, je pense que l’Autorité a laissé suffisamment de temps passer. Plus nous attendrons, plus la situation dégénèrera. Cette fois, il s’agissait d’un élément externe aux deux groupuscules qui avait mis le feu aux poudres, mais la prochaine fois, ce sera peut-être un membre de ces groupuscules qui agira. Après tout, elle leur a donné des idées et montré ce qu’il était possible de faire, et les plus fous n’hésiteront pas à agir.

Dans une de mes dernières patrouilles, j’ai dû soigner une petite fille cultivatrice qui avait été agressée gratuitement par deux enfants artisans. Les parents n’ont nullement réagi face à ça. Elle aurait pu mourir qu’ils n’en auraient eu cure à faire.

Et puis… un projet de ce type mettrait sûrement quelques mois à se mettre en place. Passer les différentes rouages, trouver les fonds nécessaires, recevoir l’aval de l’Autorité, trouver les participants… Plus tôt nous nous y mettrons, plus de chance nous aurons d’éviter un nouveau bain de sang et plus vite nous pourrons améliorer la sécurité et l’unité de la Cité. »


 Le lieutenant ferma les yeux un instant puis reposa son regard sur le général. Il savait au plus profond de lui que la situation dégénèrerait totalement si rien n’était fait, et que tout se terminerait en bain de sang. C’était inévitable.
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Autorité le Mar 21 Fév - 21:41

Le général ne cacha pas sa surprise le lieutenant était bien sûr d'une ligné noble mais on disait qu'il avait donné toute sa fortune et ses biens lorsqu'il était parvenu à l'age d'homme. Pourtant, il se proposait pour financer ce projet, c'est qu'il devait posséder une réserve d'argent.

« C'est une lourde charge que vous vous proposez d'assumer. »

Faire financer des projets pour le bien de la cité avec l'argent des nobles était chose courante à Talsinia. L'Autorité n'hésitait pas à faire appel à la générosité des sangs bleus pour aider les caisses publiques à payer pour le bien-être de tous. Il était plus étonnant de voir un garde y aller de sa poche pour faire respecter la loi.

« Mais si vous aviez des solutions financières à proposer, ce serait sans doute un bon point qui serait retenu en faveur de votre projet. Si vous êtes sûr de votre fait, ce pourrait être profitable de l'ajouter votre dossier. »

Le général écouta le reste des arguments du lieutenant Illïyan'Mu. Dans l'ensemble, il aimait beaucoup cette idée, elle recelait en elle tout ce qu'il pouvait souhaiter pour la cité. Mais il demeurait sceptique, comment la population réagirait-elle ? Et que penserait l'Autorité, ainsi que la Garde, de tout cela ?

Peveril se laissa tomber contre le dossier de son fauteuil et regarda le lieutenant qui lui faisait face. Illïyan'Mu était un homme au premier abord indifférent au monde qui l'entourait. Sa réputation faisait de lui un homme peu fréquentable et ses états de service disaient de lui qu'il était un élément précieux, à la fois compétent et intègre, quoi que parfois extrême. La personne qu'il avait en face de lui, qu'il entrevoyait grâce à ce projet, n'était pourtant pas que cela, il semblait être un parfait mélange de chacune de ces facettes. Pour sûr, il y avait plus que ce que l'on voulait bien voir. Cette passion réprimée derrière un masque de froideur mais qui réussissait à s'exprimer de temps à autre, par exemple, comme en cet instant où le lieutenant fermait les yeux pour contenir ses émotions.

Le général croisa les mains sur ses genoux en posant ses coudes sur les bras du fauteuil. Il rendit son regard à son vis-à-vis.

« Il est possible que vous ayez raison. »

La situation était tendue en ce moment, mais qu'en serait-il d'ici quelques mois lorsque le projet pourrait voir le jour après avoir passé toutes les étapes qui permettaient de le faire appliquer ? Si les tensions s'accentuaient, alors cela ne serait qu'une raison de plus pour prendre des dispositions visant à faire cesser les querelles entre les deux communautés. Si, au contraire, la population retrouvait son calme, on pourrait voir cela comme un encouragement et le projet pourrait recevoir un meilleur accueil.

« Je suppose que si vous me montrez ce projet, ce n'est pas seulement pour avoir mon avis. Je me trompe ? Vous voulez que je vous aide à lui faire passer certaines étapes plu rapidement, j'imagine. »

Peveril sourit. Ce n'était pas la première fois qu'on lui demandait un coup de pouce pour se faire entendre, et il lui était en effet arrivé d'accéder à de telles requêtes, souvent anodines. Ce projet-ci, en revanche, recevrait de sa part un large soutien, car même s'il demeurait sceptique sur sa réalisation, il aimait ce projet qui pouvait en effet changer le visage de la ville. En mieux, il fallait l'espérer.
avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Ven 24 Fév - 12:44

 Les finances, tout tournait autour de ça dans le monde qu’il connaissait. Seul l’argent était important, peu importait le bien du plus grand nombre. Sans argent, rien n’était fait et les meilleures idées pouvaient ne jamais être mises en place pour ce simple motif stupide. Que c’était pénible.

« J’obtiendrai des promesses de financement d’ici une semaine, afin d’appuyer le dossier. Aussi bien de nobles que d’autres habitants de la cité, aussi maigre soit leur participation. Plus les promesses seront nombreuses, plus le problème des finances disparaîtra, et plus il y aura des chances que le projet passe. »

 Et il en obtiendrait. Il avait plusieurs contacts chez les nobles, dont certains lui devaient quelque chose en échange de ses services de soins, tout comme d'autres habitants de la ville. Et il n'hésiterait pas à faire appel à ceux-ci pour obtenir des promesses de dons.

 En voyant le général se laisser tomber dans le fauteuil, Azuryth eut l’impression que la fatigue des années lui tombait dessus, mais pas que la fatigue, peut-être une forme de lassitude aussi. Outre le scepticisme lisible, Peveril semblait aussi songeur. Il était usant de devoir penser à toutes les conséquences, à toutes les possibilités, et surtout, de débattre avec les têtes pensantes. Son estime pour le général ne faisait que grandir à mesure qu’il conversait avec lui. Jusqu’à maintenant, il ne l’avait croisé que dans les couloirs ou vu de très loin lors d’événements dans la ville.

 Visiblement, sa remarque concernant l’Autorité ne l’avait pas froissé. Le général semblait même lui donner raison. Sa dernière question fit sourire le lieutenant, un sourire franc et amusé.

« Vous imaginez parfaitement, Général. Votre parole fait Loi, si je puis dire, et vous êtes donc écouté et entendu par les dirigeants de la cité. J’espérais ainsi pouvoir compter sur votre soutien et sur votre aide pour aider à faire avancer ce dossier. De par vos états de service et votre réputation, vous êtes la personne la plus à même à pouvoir m’aider et la plus digne de confiance. C’est ce que je pense. »

 Il ne mentait pas.
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Autorité le Sam 25 Fév - 18:28

« Cela me semble une bonne idée. » approuva le Général. « Même si au final seule l'Autorité décidera de l'approbation ou du rejet, toute aide est la bienvenue. »

Oui, c'était malheureux à dire, mais l'argent était et serait toujours le nerf de la guerre. Il n'y avait qu'à voir comment lui-même devait s’accommoder du budget alloué à la Maison de la Garde pour réussir à fournir tout ce dont ses hommes avaient besoin. Il fallait toujours calculer, et l'Autorité ne ferait pas exception, elle compterait, ferait le bilan des coûts et des bénéfices, à charge pour le lieutenant d'alléger la colonne des coûts pour donner plus de valeur à sa proposition.

Pour la première fois depuis le début de leur entretien, le lieutenant laissa son visage exprimer quelque chose. Que ces nobles pouvaient être compliqués parfois ! Peveril était cependant satisfait de voir que le garde pouvait laisser son humanité s'exprimer de temps en temps. D'un mouvement énergique, le général se redressa et ferma le dossier d'un coup sec. Il eu bien du mal à garder son sérieux tandis qu'il plantait son regard grave dans celui du lieutenant.

« Je ne suis pas la seule personne à Talsinia mais vous marquez un point en pensant que j'ai la possibilité de faire avancer les choses. »

*et plutôt deux fois qu'une !* songea Peveril sans le dire.

« Je dois me rendre au Tribunal dans cinq jours, cela vous semble-t-il suffisant pour apporter des promesses de dons à ce dossier ? »
avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Dim 26 Fév - 14:21

 Azuryth hocha la tête puis maintint le regard du général. Prenant la fermeture du dossier comme un signal de clôture de la discussion, il se leva puis répondit en reprenant son visage neutre.

« Ce sera suffisant, je vous apporterai les promesses la veille afin que vous puissiez avoir le temps de vous préparer… Merci beaucoup Général. »

 Il s’inclina respectueusement, agrémentant le tout d’un sourire reconnaissant.

« Je ne vous prendrai pas plus de votre temps. Je sais qu’il est précieux et je dois me mettre en quête des promesses afin que vous les ayez dans les temps voulus. »

 Tout se passait presque comme le lieutenant l’avait prévu. Le Général le soutenait et soutenait ce dossier, il ne manquait plus qu’à ramener les promesses, ce qui serait le plus délicat dans l’histoire. En tout cas, l’homme qui se tenait devant lui lui laissait une très bonne impression. Sa réputation était totalement justifiée. Discuter avec lui pourrait s’avérer un jour instructif, sûrement.

 Il se préparait à partir, attendant que le général le congédie.
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Autorité le Dim 26 Fév - 18:40

Pour le moins efficace, ce Lieutenant. Les choses étaient dites, les détails réglés, il ne s'éternisait pas. Le Général appréciait de ne pas avoir à perdre de temps, même si ce n'était pas une affaire banale et qu'elle méritait de l'attention.

« Ne me remerciez pas, je crois plutôt que ce sera à la ville de vous remercier, si tout marche comme prévu. »

Et pour cause ! Ce projet avait des chances de métamorphoser la cité. Et si cela ne marchait pas, on ne pourrait pas dire qu'ils n'auraient pas essayer de faire changer les choses. Mais cela trahirait d'autres problèmes, aux racines profondes, qu'il faudrait régler vite. Ce que l'on n'espérait pas.

Cependant, même si l'affaire était conclue entre le Général et le Lieutenant, Peveril ne congédia pas son visiteur comme celui-ci s'y attendait visiblement, déjà debout et prêt à s'en aller.

« Avant que vous ne partiez, j'aimerais que vous me parliez de cette affaire que vous avez évoqué tout à l'heure. Vous avez parlé d'une fillette blessée ? Expliquez-moi ça. »

Peveril ignorait de quoi le Lieutenant Illïyan'Mu parlait et cela l'intriguait, surtout qu'il s'agissait manifestement d'un incident sérieux. Il voulait savoir à quel point les choses allaient mal entre les Artisans et les Moissonneurs mais n'avait pas le temps de lire tous les rapports de patrouille. Et comme le Lieutenant n'était manifestement pas de service, il ne perturberait pas le planning du jour.
avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Lun 27 Fév - 12:21

 Le garde fut surpris par la demande du Général puis se rassit avant d’attaquer son rapport.

« Il y a huit jours, lors d’une patrouille avec le commandant Logren, nous nous sommes rendus dans le quartier des moissonneurs. Après quelques mètres, nous sommes tombés sur deux enfants artisans pourchassés par un chien. Nous avons neutralisé le chien, en douceur, puis avons questionné les deux enfants avant qu’un troisième arrive, un moissonneur cette fois. Suite à quelques questions, il s’est avéré que les deux artisans avaient agressé la petite sœur du moissonneur parce qu’elle était bizarre. Ca seule bizarrerie étant qu’elle est muette. Donc une cible facile. J’ai procédé à des soins sur l’enfant, fait la leçon au plus grand des artisans, puis nous sommes allés voir leurs parents, lesquels sont restés totalement indifférents vis-à-vis de l’agression d’une enfant cultivatrice. Les parents du principal agresseur étaient d’ailleurs les plus atteints concernant le degré de haine envers les moissonneurs. »

 Azuryth restait de marbre même s’il bouillait intérieurement.

« Les artisans ne recommenceront plus, j’en suis certain, mais je pense que ce genre d’agressions se multipliera dans les semaines à venir si rien n’est fait, surtout avec l’exemple que leur a donné Gaal. »

 Son regard se fit grave. Il savait que les humains pouvaient être très sombres et complètement fous, et qu’ils n’hésiteraient pas à mettre leur moral de côté pour pouvoir assouvir leurs vices.
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Autorité le Lun 27 Fév - 21:48

À nouveau, le Lieutenant s'isola loin des sentiments humains, se rétractant derrière un masque de neutralité absolue. Mais Peveril savait à quoi s'en tenir à présent et ne laissa pas ses impressions interférer dans son jugement. Il écouta avec grande attention le récit de cette patrouille chez les moissonneurs. Il comprenait mieux à présent.

« C'est donc cela qui est à l'origine de votre idée. »

Une conclusion tout à fait compréhensible, et tout à l'honneur du Lieutenant, qui prouvait qu'il avait autant de cœur que d'intelligence. Cela pourrait clouer le bec de certains médisants… mais la question n'était pas là.

« Qui sait ce qui peut arriver, en effet ? Il faut prendre le problème à sa racine : l'éducation. Vous m'avez convaincu, et soyez certain que je ne serai pas le seul. »

Peveril tapota le haut du dossier avec assurance. Il le transmettrait à qui de droit et ferait en sorte qu'il soit étudié avec la plus grande attention. Quant à cette histoire avec la fillette, elle n'en resterait peut-être pas là non plus.

Le Général prit le dossier et le posa sur le côté de son bureau, sur le dessus de la pile. Apparu alors en dessous celui sur lequel il travaillait lorsque le Lieutenant l'avait interrompu. Il était temps qu'il s'y remette.

« Si c'est tout, alors je ne vous prends pas plus de temps, profitez de votre journée de repos. D'ailleurs, prenez-en deux de plus, pour pouvoir réunir les promesses de don. Il me semble que vous en aurez largement besoin pour convaincre ces personnes de délier un peu les cordons de la bourse. »

Il essaya de le cacher mais le coin de ses lèvres frémirent, comme un début de sourire.
avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Azuryth Illïyan'Mu le Mar 28 Fév - 11:14

 Azuryth hocha la tête puis observa Peveril jusqu’à ses dernières paroles qui le surprirent. Il ne s’attendait pas à recevoir des jours de congés pour faire ça et ça l’aiderait énormément. Plus il aura de temps, mieux ce sera. Il se releva puis s’inclina à nouveau.

« Merci Général. Ceci me sera d’une grande aide. Je savais que je pouvais compter sur votre soutien. Passez une bonne fin de journée.»

 Le saluant, il se retourna et partit vers la sortie. Avant de clancher la porte, il tourna légèrement sa tête vers le général avec un sourire et un ton amusés.

« Vous avez raison au sujet de ces personnes, mais en plus du temps, il me faudra de la patience et un gros soupçon de langue de vipère pour agrémenter le tout. Merci encore Général. »

 Et il sortit, réentrant dans sa neutralité. Les prochains jours allaient s'avérer pénibles.
avatar
Azuryth Illïyan'Mu
Le Démon

Registres : Fiche
Fiche de lien : Office Médical
Sa maison
Messages : 119
Localisation : Un peu partout dans la ville
Emploi/loisirs : Lieutenant de la Garde, Druide, Ombre observatrice

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Autorité le Mar 28 Fév - 20:58

Peveril inclina la tête aux remerciements du Lieutenant puis le suivis du regard alors qu'il prenait congé. Et, tandis que le Lieutenant se retournait pour délivrer de dernière paroles avant de partir, le Général sourit franchement sans plus pouvoir le dissimuler. Il comprenait tout à fait ce qu'il voulait dire. Pévéril n'était pas de sang noble mais en accédant au post suprême de chef de la Garde, il avait été contraint d'apprendre les règles de leurs jeux. Bien qu'il détestât jouer, il n'avait d'autre choix que de suivre leur fonctionnement.

Une fois le lieutenant parti, Peveril regarda les dossiers qui couvraient son bureau. Retenant un soupir en songeant qu'il fallait à présent reprendre le cours de ses activités de la journée, il repoussa son siège et se leva pour ouvrir la porte. Il transmit ses ordres à son secrétaire.

« Faites-moi venir un messager, j'ai plusieurs messages à envoyer en ville. Informez également qui de droit que le Lieutenant Illïyan'Mu ne travaillera pas les deux prochains jours mais recevra sa paye. Je ne recevrai plus personne aujourd'hui, si besoin prenez des rendez-vous. »

Le secrétaire ayant pris note de ses demandes, Peveril retourna à son bureau rédiger ses messages avant de se remettre au travail dès que le petit page fut parti. Il avait du travail en perspective mais cette entrevue l'avait étrangement ragaillardi.
avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Entretien avec le Général

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum