Choc spirituel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Choc spirituel

Message par Athénaïs le Ven 4 Nov - 20:10

2 ème jour du premier mois d'été de l'année 1139



Il était près de 18 heures quand Athénaïs raccompagna jusqu’à la porte de son local puis salua son dernier client de la journée. La vieille femme la remercie une dernière fois pour son aide puis s’éloigna dans la rue baignée par la lumière du soleil estival. Refermant la porte derrière elle, Athénaïs poussa un soupir de soulagement, elle venait de terminer sa dernière consultation du jour et elle s’était avérée plutôt éprouvante en ce sens que sa cliente avait absolument tenu à ce qu’elle refasse plusieurs fois les tirages pour être sûre des résultats obtenus. Heureusement, Athénaïs était patiente et elle n’avait pas renâclé à la tâche. Elle était cependant bien contente de s’en être débarrasser tout en sachant que d’ici quinze jours la scène se répéterait à nouveau.

Avant qu’elle ne regagne son domicile -  situé juste à côté comme son local était une pièce attenante à leur maison et de ce fait, seulement séparé du logement par une porte - il lui fallait ranger son matériel. Elle se dirigea donc vers son « bureau » situé au milieu de la pièce. L’endroit n’était pas vraiment grand, c’était une simple pièce un peu plus grande qu’un placard à balais qu’elle avait décorée de plantes et dont la seule fenêtre donnait sur une petite cour intérieure. Cela conférait à l’espace une atmosphère assez intimiste, propice aux tirages de cartes. C’était sa mère qui avait eu le coup de cœur pour ce local et donc pour cette maison, avant sa mort c’était elle qui l’occupait. Athénaïs n’avait fait que reprendre sa suite arrangeant seulement la décoration à son goût.
 
Sur la table se trouvaient deux jeux de cartes qu’elle prit soin de mélanger puis de rassembler en un tas avant de se diriger vers une petite étagère sur laquelle trônait un coffret en bois. Elle ouvrit ce dernier afin d’y poser soigneusement ses jeux. Elle en prenait soin d’une part parce qu’il s’agissait de ses outils de travail mais aussi et surtout, parce qu’il s’agissait d’un cadeau offert par sa mère peu avant son décès. Elle rabattit le couvercle du coffret afin de le refermer puis s’adonna à la tâche de fermer les volets.

La jeune femme agissait machinalement, ses gestes étaient mécanisés par cette routine quotidienne. Son esprit, lui, était focalisé sur tout autre chose ; la manière dont allait se dérouler sa soirée. Elle anticipait déjà sur les tâches qu’elle devrait effectuer quand le grincement d’une porte qui s’ouvre vint perturber le cours de ses pensées. Levant les yeux en direction de l’entrebâillement et apercevant une silhouette féminine s'y découpant, elle s’adressa à cette dernière d’une manière tout à fait aimable pour ne pas la froisser :

- Je suis désolée mais si vous souhaitez une consultation, vous arrivez trop tard. Repassez plutôt demain matin.
avatar
Athénaïs
Joueuse de cartes

Messages : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Indis le Dim 6 Nov - 10:21

Depuis mon étrange maladie, il avait été convenu que je ne reprendrai pas de suite mon travail à la boutique. Du moins pas officiellement.
Mais bien heureuse que j'étais d'aller de mieux en mieux, je ne tenais pas en place. Il fallait que je m'occupe. Aussi aujourd'hui, j'avais été prêté mains fortes à ma patronne et amie, Héloïse. En mon absence le travail s'était accumulé et elle n'arrivait plus à faire face seule.
Tout en travaillant elle m'avait tenue informée des derniers potins de Talsinia, ceux pour lesquels je n'avais pas eu d'informations dans les têtes errantes. Car non, je ne trouve pas toujours tout dans les caboches des talisniens. Suivant les quartiers que je traverse, les nouvelles sont plus ou moins croustillantes. Les humeurs sont plus ou moins moroses.

La journée fut vite passée, et c'est sur les vêtements de l’orphelinat que nous finissions cette après midi bien remplie. Par habitude, j'empaquetais les chutes de tissus avec lesquels je fabriquais toutes sorte de choses, cette fois elles serviront pour confectionner des poupées pour les enfants de la rue. Les derniers événements m'avaient laissé un goût trop amer et je cherchais un moyen de pallier à mon absence. Comme je le pouvais… En secret.
J'embrassais Eloïse avant de me mettre en route pour la maison/refuge.

Le nez au vent et sourire aux lèvres, j’avançais de mon pas franc sur les pavés, l'esprit toujours aux aguets. Il faisait bon vivre aujourd'hui et ma bonne humeur était à son zénith. Il y avait bien quelques jérémiades d'éternels râleurs qui traînées mais rien qui puisse me mettre en alerte.
Les commerçants du quartiers populaire commençaient à fermer boutique comme à leur habitude à cette heure mais une attira mon attention. C'était une maison, bien tenue. J'avais entendu penser que c'était une voyante qui occupait les lieux. Une dame visiblement très très douée. Tenant cela de sa mère défunte. Doué en supercherie ! L'idée même que l'on puisse se servir de l'innocence des gens, de leur raconter maintes bêtises pour gagner sa vie me révoltait. Des charlatans, il y en avaient à la pelle dans la ville. Une de plus !

Je plissais les yeux sur la maisonnette tandis que mes pieds en prenaient la direction.
Il serait fort fort fort intéressant de la consulter. Et hô combien drôle de tâter de la voyance avec elle, histoire de voir qui de nous deux voient le mieux. Je jubile à cette idée.
Ni un, ni deux, je frappais un coup sec et ouvrais la porte de la boutique. Sur le point de fermer… Quel dommage.
Je découvris une jeune femme plutôt jolie qui me dit immédiatement de revenir demain matin. Je fais la moue.

- Et bien heu…


Rhaaa ! Dois-je faire un caprice ? La contraindre de façon pas très jolie ? Hum. Restant sur le seuil de la porte je perçois que les préoccupations de la brune sont bien loin de son jeu de carte. Et je jette une œillade sur la porte qui renferme deux têtes pensantes qu'elle a bien du mal à nourrir. Je soupire, montrant clairement ma déception alors que je réfléchis à toute vitesse sur un moyen doucereux d'avoir ma consultation malgré l'heure.

- Je vous offre le triple d'une consultation, si vous m'accordez celle ci sur le champ.

Même le quadruple. Elle ne pourra refuser une telle offre. C'est certain. Vu sa situation. Et si jamais c'est une bonne petite, je m'engage à lui filer un coup de main avec ses deux « hommes ».
J'adresse à la dame un sourire ravissant pour conclure mes paroles ainsi qu'un regard implorant. Le tout sans me forcer, je veux vraiment cette consultation. Et ce que je veux, j'obtiens !
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Athénaïs le Dim 27 Nov - 22:18

Athénaïs pensait avoir été suffisamment claire quand elle avait demandé à la visiteuse de plutôt repasser le lendemain. Cependant, ce ne fut visiblement pas le cas car elle demeura sur le pas de la porte, l’air hébété. La jeune femme se demanda un instant si elle l’avait bien entendue. Alors Athénaïs ouvrit la bouche pour lui répéter ce qu’elle venait de lui dire mais la femme la devança. Avec précipitation elle lui annonça qu’elle était prête à débourser une somme assez importante si elle acceptait de prendre le temps de la recevoir.

La cartomancienne était bien embêtée. Son père et son frère l’attendaient à la maison pour le repas du soir mais d’un autre côté, elle n’était pas du genre à laisser les gens dans le besoin et l’attente. Le regard implorant que lui lança son interlocutrice lui lança finit par la décider.

- Très bien, entrez et installez-vous, je vous en prie.

Elle tira la chaise réservée aux visiteurs afin de l’inciter à venir s’y asseoir et retourna auprès de son petit coffre. Avant d’en sortir ses deux jeux de cartes, elle eut une pensée pour sa famille en espérant qu’ils ne lui en voudraient pas d’avoir tardé un peu plus que d’habitude d’autant plus que cela n’était pas dans ses habitudes.

Une fois les deux paquets en main, elle alla s’installer sur sa chaise puis posa les cartes sur la table. Ce n’était nullement l’appât du gain qui avait décidé la jeune cartomancienne à accepter mais plutôt le fait que la visiteuse était apparemment très désireuse de son aide et surtout impatiente d’avoir cette consultation. Avant toute chose, elle alluma deux bougies, une blanche et une bleue, censées favoriser le bon déroulement d’une séance. Puis elle leva la tête et riva son regard à celui de sa cliente.

- Si vous le souhaitez, vous pouvez garder votre anonymat. J’ai simplement besoin de savoir quel est le motif de votre venue. Vous devez formuler cela sous la forme d’une question la plus claire et précise possible. En fonction de votre demande je choisirai le jeu de cartes le plus approprié pour répondre à vos interrogations.

Pour la première fois depuis l’entrée de la jeune femme dans son local, elle eut tout le loisir de l’observer. Ses yeux bleu-vert étincelaient d’une lueur mystique et juraient avec le roux flamboyant de ses cheveux. Quelque chose d’étrange se dégageait d’elle mais Athénaïs aurait été bien incapable de mettre le doigt sur la raison qui lui donnait cette impression. C’est pour cela qu’elle attendit avec une légère impatience de connaître le motif pour lequel elle était présente devant elle.
avatar
Athénaïs
Joueuse de cartes

Messages : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Indis le Mar 29 Nov - 15:41

C'est un sourire victorieux que je dus dissimuler sous un sourire chaleureux et reconnaissant accompagné de:

- Hoo merci infiniment! Je ne serai pas longue... ajoutais-je afin de la tranquilliser.

Je posais mon sac près de la porte et vins m'assoir à l'endroit indiqué. Toute impatiente que j'étais je suivis des yeux les gestes de la -voyante- ne voulant pas perdre une miette de cette mystique entre vue. Des cartes ok, des bougies pour le bon déroulement. J'étais comme une gamine dans un magasin de jouet. Existé de l'intérieur et ravie de l'extérieur. Mais pas de blague il me fallait garder ma couverture intacte pour le moment aussi lorsqu'elle me posa sa question, je réfléchis avec sérieux. Je ne pouvais pas lui avouer que j'étais là par curiosité afin de savoir si elle était une vraie charlatant ou non. D'autant que c'était ma moue qui l'avait décidé à me recevoir, non l'argent. C'était un très très bon point pour elle qui me prouvait un peu sa bonne foi.

- J'aimerai connaitre mon avenir. Comme beaucoup de monde n'est ce pas ce que vous faites? Mais s'il me faut une question précise alors...


Je plisse mon regard, réfléchissant encore en riant sous cape de ses pensées à mon égard. Cherche petit scarabée... cherche. Demande donc à tes cartes! Rhooo eurêka! C'est précisément cela que je vais lui faire chercher dans ses bouts de cartons maternel. Pour l'heure amorçons la chose et voyons ce qu'elle peut voir.

- Je voudrai savoir ce que vous, vous pouvez me dire sur moi. Dans la globalité et surtout si mon avenir sera aussi sombre que mon passé.
La question convient-elle?


Et j'adresse à la dame un sourire visant à la mettre en confiance afin qu'elle se préoccupe de ses cartes et non de savoir ce que je cache.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Athénaïs le Mar 6 Déc - 19:46

La femme fut visiblement très soulagée qu’Athénaïs accepte de la recevoir. C’était quelque chose qu’elle n’avait encore jamais fait jusqu’à présent. Faire une consultation après l’heure de fermeture. Aussi elle espéra que son père et son frère ne inquiéteraient pas trop.  Elle n’avait pas non plus l’intention de bâcler sa consultation pour rentrer plus vite à la maison. Même si son travail ne la passionnait pas pas plus que ça, elle ne voulait pas, ne pouvait pas risquer de mal le faire.

Assise face à cette étrangère et après lui avoir donné quelques instructions de base, elle la laisse parler librement. Patiemment, ses deux jeux devant elle, les flammes des bougies vacillant légèrement, elle attendit que son vis-à-vis finisse de réfléchir. Puis enfin, elle sembla animée par un éclair de génie et lui fit part de sa question.

L’inconnue souhaitait connaître son futur, ce qui était une demande assez banale en soi. Elle ajouta cependant qu’elle voulait savoir si ce dernier serait aussi sombre que son passé. Impassible parce que le métier voulait qu’une voyante ne laisse transparaître aucune émotion à son client, Athénaïs trouva néanmoins cette question bien étrange. Cependant, c’était très certainement la première fois que la jeune femme faisait appel à ce genre de service et il n’était forcément aisé de mettre des mots sur ce sur quoi on souhaitait des réponses, surtout au début.

La cartomancienne laissa ses cartes posées sur la table, elle ne pouvait pas encore commencer son tirage. Elle n’avait pas assez de matière pour cela. Elle ne répondit pas au sourire avenant que lui adressait la cliente et prit le temps de lui expliquer ce qu’elle attendait plus précisément d’elle et en quoi ce qu’elle venait de lui demander ne convenait pas.

- Ce n’est pas assez précis. Votre question recouvre un champ bien trop vaste et dans ces cas-là les prédictions ne pourront pas être suffisamment claires. Essayez de choisir un domaine : la santé, l’argent, la réussite professionnelle etc. De plus, elle ne doit pas être formulée avec une tournure négative, restez positive. Attention également à ne pas poser plusieurs questions à la fois. Si jamais vous n’y arrivez pas, je peux toujours vous aider à la formuler.

Toutes ses règles elle les tenait en partie de sa mère mais aussi de sa propre expérience, elle avait su au fil du temps identifier les choses qui pouvaient nuire aux prédictions effectuées. Elle lui lança un regard de manière à s’assurer qu’elle avait été assez claire et attendit la nouvelle question. Athénaïs était bien curieuse de savoir à quel domaine elle attribuerait ce côté sombre qu’elle avait mentionné précédemment. Pendant le temps de réflexion, elle en profita pour essayer de commencer à vider son esprit, il fallait qu’elle soit pleinement concentrée pour être efficace. Son père et son frère ne devaient pas interférer dans ses pensées, ils s’en sortiraient très bien sans elle de toute façon.
avatar
Athénaïs
Joueuse de cartes

Messages : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Indis le Jeu 8 Déc - 13:29

C'est peut être bien un métier finalement. Avec ces outils, avec une façon méthodique de procéder afin d'au mieux faire parler les cartes. A en croire ce que me demande Athénais -car c'est ainsi qu'elle se prénomme- rien n'est laissé au hasard pour arriver à un résultat. Mais je demande à voir, ma curiosité étant piqué au vif. Je veux être convaincue par moi même que l'art du tirage de cartes n'a rien de mesquin et que l'on peut voir en ces révélations des choses sur lesquels s'appuyer afin de mieux appréhender le futur. Quand à la cartomancienne, elle n'avait pour le moment pas grand chose de vicieux. Elle semblait sincère même si son métier n'était pas son grand amour.


Vu sous l'angle que me propose la diseuse de bonne aventure, il y a des tas de sujets sur lesquels j'aimerai des réponses. La santé. Vais-je encore tomber malade comme il y a peu? Cet épisode m'avait marqué même si je n'en avais rien montré. J'avais côtoyé la mort et cette simple pensée me faisait frissonner encore sur ma chaise. L'argent, il ne m'importait peu. Je n'ai jamais été certes dans le besoin, l'orphelinat avait couvert ceci depuis ma plus tendre enfance mais je savais que je n'avais pas besoin d'en posséder beaucoup pour être heureuse. Réussite professionnelle. Je n'en avais cure. Oui je suis talentueuse en couture. Mais qu'en ai-je bien à faire? Ma raison d'être à moi, c'est de venir en aide à mon prochain. Et ça, ça ne se mesure en rien et surtout pas en monnard. Ma satisfaction personnelle est de voir des visages souriants autour de moi. Et l'Unique savait que j'en étais entourée.
L'amour dans tous cela... L'avais-je réellement trouvé? Après autant d'année de retranchement, avais-je trouvé en Nil mon âme sœur? Lui que je pouvais toucher sans craintes aucunes. Sans avoir peur de moi même. Mon passé était obscurcis par cela. Par mon don que je ne contrôlais pas et qui me murait dans une solitude mélancolique dû aux misères du monde trop lourde pour mes frêles épaules. Mon enfance n'a en tout point pas été simple, jusqu'à ce jour béni ou encore une fois, Nil m'est apparu par je ne sais quel miracle. Lui savait bien mieux que moi, ce que je pouvais voir ou entendre.
Un sourire naquit aux coins de mes lèvres et je hochais la tête. J'avais ma question. Si elle réussissait là ou moi j'échouais souvent alors elle aurait ma reconnaissance éternelle.

- Très bien. Dans ce cas, mon sujet sera l'amour. Je vais bientôt me marier avec quelqu'un, pour qui une union avec une fille comme moi est disons pas très bien vue.

Nil étant officiellement noble le fait qu'il épouse une femme n'étant pas de son rang allait sans nulle doute faire soulever les aristos. Autant je pouvais contrer les paroles autant les pensées j'allais avoir du mal a les encaisser. Mais j'avais choisi. C'était lui.

- Je voudrais savoir si mon futur sera paisible à ses cotés. J'entends par paisible, heureux.

Tant de secrets gravitent autour de mon aimé que voici que les questions se bousculent dans ma tête. Mais je me modère...Une question après l'autre a t-elle dit. Celle ci n'a pas de négativité; elle est plutôt claire. Et je souris. Moi qui ne peux lire en Nil. Les cartes seront peut être plus forte que moi. J'en doute sincèrement mais je me garde bien de le lui dire tandis que je sens la dame faire le vide en elle.
Mon esprit se reporte un instant sur le centre de son inquiétude, son frère ainsi que son père. En effet ils ne sont pas perdu sans elle, les pensées du petit me ferait presque sourire. Quand à celles du père... elles sont légitimes. Il s'impatiente de voir sa fille enfin revenir et s'inquiète de ne pas la voir. Et je peux même prédire qu'il enverra l'enfant sous peu pour vérifier que tous se passe bien. Mais anonymat oblige, je me tais et reste impassible de mes découvertes.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Athénaïs le Jeu 8 Déc - 21:40

Pendant quelques minutes la pièce fut entièrement plongée dans le silence. La cliente semblait faire tout son possible pour démêler ses pensées et trouver une question adéquate. Athénaïs lui laissa le temps qu’il lui fallait. Elle savait bien que devoir choisir une seule et unique chose parmi toutes les interrogations qu’un individu pouvait avoir au sujet de son futur n’était pas une tâche aisée. La plupart des personnes qui venaient consulter étaient là pour des questions portant sur l’amour ou bien sur l’argent. L’inconnue avait un peu plus tôt mentionné un passé sombre et la cartomancienne se demandait bien à quoi cela faisait référence, selon elle cela pouvait avoir surtout un rapport avec ses activités professionnelles. Pas du genre à porter un jugement sur ses clients, elle évita cependant d’approfondir ses pensées à ce sujet.

De toute façon, la rouquine releva les yeux vers elle et ses lèvres s’étirèrent en un large sourire indiquant qu’elle avait enfin trouver quoi demander. Athénaïs fut surprise d’apprendre qu’il s’agirait d’une question portant sur la vie sentimentale de la jeune femme. Elle lui révéla qu’elle allait bientôt unir son destin avec un homme qui ne semblait pas appartenir à la même catégorie sociale ou bien avec des activités plus « nobles » si on en croyait ses dires notamment au sujet de son passé sombre. La question suivie immédiatement, elle lui demanda si son idylle avec cette personne serait heureuse. C’était tout à fait précis, exactement ce dont Athénaïs avait besoin.

Elle acquiesça pour lui indiquer qu’elle avait bien compris sa demande. Elle attrapa un des deux paquets de cartes, un oracle – le second étant un tarot, et tout en faisant le vide dans son esprit commença à les mélanger. Pendant qu’elle battait les cartes, elle se concentra sur la question de sa cliente, la répétant plusieurs fois dans sa tête. Puis quand elle décréta que le jeu était suffisamment mélangé, elle le déposa sur la table et s’adressa à sa cliente.

-Je vais vous demander de couper le tas en deux avec votre main gauche s’il vous plait en prenant bien soin de formuler votre question dans votre tête.

Elle attendit que l’action fut faite puis rassembla les deux tas en un seul à plat sur la table. D’un geste sûr et expert elle étala ensuite l’ensemble des cartes devant sa cliente vers qui elle releva ensuite le visage.

-A présent choisissez 3 cartes en prenant soin de me les donner face cachée et de toujours répéter votre question dans votre tête.

La première partie d’un tirage était toujours un peu directive et les clients devaient absolument coopérer sans poser de question pour éviter de perturber le cours de la consultation. C’était le client qui devait choisir les cartes, Athénaïs se saisit de chacune de celle que la jeune femme lui tendit puis les pose une à une devant elle. Une fois le tirage terminé, elle les retourna afin de pouvoir entamer la 2ème phase, celle de l’interprétation.

Les 3 cartes tirées étaient les suivantes : la Papesse, l’Autel et la Carte Bleue. L’apparition de cette dernière la surprise grandement, c’était bien la première fois qu’elle apparaissait dans un de ses tirages. Elle se garda bien de montrer son étonnement, elle se devait de rester neutre en tout circonstance pour éviter d’inquiéter la personne qui se trouvait face à elle. Elle observa attentivement les lames déposées devant elle afin d’en tirer une interprétation mais malheureusement la présence de cette carte bleue rendait les choses compliquées, empêchait le tirage de parler. Elle avait besoin de plus de matière pour pouvoir donner une réponse convenable.

-Je vais vous demander de tirer une autre carte s’il vous plait.

avatar
Athénaïs
Joueuse de cartes

Messages : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Indis le Ven 9 Déc - 9:16

A peine ai-je reposer mon esprit sur Athénais que la voici qui se met en mouvement. Les dés étaient jetés et la partie commençait. Ses questionnements portant sur mon interrogation s'effacèrent peu a peu de son esprit pour finir à ne contenir que mon unique question. Et heureusement car la petite dame cherchait toujours -qui, quoi, comment- en tentant de démêler mes paroles mystérieuses. J'en riais sous cape de toujours provoquer de telles réactions chez mes vis à vis. Et chez une voyante bien plus encore.

Je m’exécute tandis qu'Athénais me demande de couper le jeu de carte en deux, de la main gauche s'il vous plait et en formulant ma question. Il est bien difficile pour moi de faire le vide dans mon esprit lorsque celui ci est sans cesse habiter par moult pensées. Et c'est un exercice que je fais que trop rarement, me concentrer sur moi même. Attentive, je ne loupe rien de ses faits et gestes, sourire aux lèvres et question en tête.  

Je tire les trois cartes demandées que je pioche méthodiquement. La première, au centre de l'éventail, la seconde sur ma droite et la dernière à ma gauche. Je les lui donne au fur et à mesure avant de reposer ma main à plat sur la table. Ma curiosité est à son comble lorsqu'elle les retourne. La première carte représente une dame, plutôt joliment représentée. Celle du centre, une sorte de coupe surmontée de flammes quand à la dernière; elle est toute bleue. Sans qu'aucun dessin ne l'orne. Je regarde les cartes sans rien comprendre à leur signification bien entendu. Et je relève le regard sur la voyante qui elle, n'a pas l'air de comprendre plus que moi ce que les bouts de papier disent. J'en rirais presque si je n'étais pas si inquiète. Je me doutais qu'il y aurait un os!
Je tire une quatrième carte sans demander mon reste, de la main gauche et en reposant ma question. Puis je fais glisser la lame sur la table, face cachée.
J'attends quelques secondes et n'y tenant plus j'ouvre enfin la bouche.

- Que se passe t-il? Que disent les cartes?


Dernière édition par Indis le Jeu 22 Déc - 15:10, édité 1 fois
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Athénaïs le Mar 13 Déc - 20:20

Attentive, Athénaïs observa la jeune femme choisir les 3 cartes demandées. Malgré quelques années de pratique, elle ignorait toujours quel genre de forces cosmiques guidaient les gens à choisir telle carte et non pas une autre. C’était quelque chose qui se trouvait être au-delà de son entendement, aussi elle ne cherchait pas vraiment à comprendre le pourquoi du comment. L’essentiel était que ses prédictions soient le plus justes possibles et satisfassent ses clients – qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

Lorsqu’elle faisait tirer les cartes à ses consultants elle observait, bien évidemment, le dessin représenté dessus mais également le sens de la lame. Elle pouvait être soit présentée à l’endroit, et dans ces cas-là elle avait une valeur positive, soit à l’envers ce qui, a contrario, annonçait du négatif. Ici les deux cartes sur lesquelles on pouvait apercevoir des figurés, à savoir celle de la papesse et de l’autel, étaient toutes deux posées sur la table à l’envers. Quant à la carte bleue, elle avait plus de valeur si elle était accompagnée d’une autre. C’est pour cette raison que la cartomancienne avait réclamé un tirage supplémentaire, ce que fit immédiatement la jeune femme assise fasse à elle qui s’exécuta sans rien dire.

Elle prit son temps pour étudier le résultat de manière à décrypter le message qu’il voulait lui délivrer. C’était un moment où elle restait parfaitement silencieuse, concentrée. Forcément cela pouvait inquiéter parfois le client, d’autant plus qu’Athénaïs demeurait parfaitement neutre, ne laissant entrevoir aucun signe, qu’il soit positif ou négatif, sur son visage.

La rouquine finit par s’impatienter de ce que les cartes disaient. Elle lui lança un regard avant de baisser de nouveau les yeux sur le tirage. Enfin, après quelques secondes, elle le délaissa afin de répondre à sa cliente. Désignant successivement chacune des cartes, elle lui en donna d’abord une rapide description afin qu’elle sache ce que chaque motif représentait.

- Cette carte est celle de l’Autel. Elle indique en temps normal une union heureuse. Mais vous l’avez tirée à l’envers, elle peut représenter des désaccords, une incompatibilité.  Celle-ci est appelée carte de la Papesse, ainsi retournée elle signifie un jugement négatif, une réception défavorable. Quant à la carte bleue elle est une sorte de bouclier. Elle peut être interprétée à l’aide d’une autre carte. Vous avez tiré celle de la femme, qui vous représente.

Elle la regarda pour s’assurer qu’elle ne l’avait pas perdue dans ses explications. Elle aurait pu lui livrer une interprétation cependant, il restait un élément en suspens. Elle avait besoin d’une autre lame. Cela allait contribuer à allonger un peu la durée de la séance mais complètement concentrée dans son travail, elle en avait fini par oublier qu’on l’attendait à la maison.

- J’ai besoin que vous tiriez une nouvelle carte, afin de compléter mon interprétation.
avatar
Athénaïs
Joueuse de cartes

Messages : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Indis le Jeu 22 Déc - 15:38

J'étais littéralement pendu aux lèvres d'Athénais comme si mon avenir dépendait de ce seul tirage. Pourtant dans un coin de mon esprit, je ne pouvais m’empêcher de penser que tout ceci n'était que baliverne. J'étais également rassurée de savoir qu'aucune autre personne n'arrivait à percer les secrets de mon aimé.

J’opine du chef à chaque carte décrite par la jeune femme mais mon front se barre alors que je fronce les sourcils au fur et à mesure des explications. Je n'y comprends rien.
Les désaccords avec Nil il y en avait sans cesse, ce n'était pas nouveau et je doute que même marié ça change la donne. La seule chose qui pesait dans la balance était notre amour inconditionnel.
Pour ce qui était du reste des cartes, je ne savais quoi en penser. Et la voyante elle même ne semblait pas en savoir plus que moi. Fallait il que je comprenne que j'étais un bouclier? Pour qui? Ou était ce Nil le bouclier?

A sa demande, je tire une nouvelle carte. Piochée sur la gauche de l'éventail, l'avant dernière. Je la fais glisser sur la table sans en modifier le sens haut ou bas. Et encore une fois je me retrouve à être pendu a cette bouche aux contours parfait. J'avais comme on dit, les fesses entre deux chaises. Je vous assure pourtant que mon séant est bel et bien stable sur l’assise de bois. Que fallait il que je comprenne?

- Et cette fois? Ça dit quoi? J'avoue rien n'y comprendre pour le moment...

Et j'adresse à la dame une moue contrite.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Athénaïs le Mer 4 Jan - 18:22

Les yeux toujours rivés sur le tirage étendu devant elle, Athénaïs attrapa la dernière carte tirée et la posa à côté de celle de la Femme. Elle découvrit la lame du Retard. Autrement dit, une carte à valeur négative.  Devant son silence, elle commençait à sentir son interlocutrice s’impatienter. Elle ne pouvait pas lui en vouloir, jusqu’ici elle n’avait toujours pas obtenu de réponse à ses questions alors qu’à son arrivée elle semblait plus que pressée et désireuse de connaître son avenir. D’aucuns diraient que la cartomancienne jouait avec sa patience mais ce n’était nullement le cas. A dire vrai, elle aussi commençait à s’impatienter. Mentalement et occultant totalement son environnement, Athénaïs revenait sur chacune des cartes une par une afin de se répéter mentalement leur définition ainsi que leur signification lorsqu'elles étaient associées à d'autres. Elle ne disposait pas d’un manuel ou d’un guide lui permettant de déchiffrer les cartes. Sa mère en possédait un mais elle, elle n’en avait jamais eu besoin. Les choses lui venaient pour ainsi dire instinctivement. Même si au départ elle avait trouvé cela absurde, Athénaïs avait fini par faire confiance à son instinct dans son travail. Les cartes se livraient à elle habituellement sans qu'elle n'ait besoin de fournir d'effort particulier.

Pourtant ici elle était en difficulté, cela lui était déjà arrivé au début mais à présent qu’elle était plutôt aguerrie cela l’étonnait. Son cerveau bouillonnait littéralement, cherchant à faire une interprétation la plus satisfaisante qui soit afin de répondre à sa cliente.  Il devait très certainement y avoir quelque chose qui clochait, restait à savoir quoi.  Elle releva le visage vers la jeune femme qui semblait pendue à ses lèvres, attendant son verdict. Alors, histoire de ne pas l’inquiéter elle lui adressa un sourire rassurant avant de lui donner son avis.

- Vous m’avez demandé si votre avenir sera paisible aux côtés de votre compagnon. Malheureusement, les cartes ne m’indiquent rien à ce propos. Il y a bien une union mais je suis bien incapable de vous dire si elle vous rendra heureuse, tout du moins sur le long terme. J’attendais de votre dernière carte qu’elle m’en dise plus mais vous avez sorti celle du Retard.  Elle ne me fournit guère d’information concernant votre couple, à vrai dire je n’ai aucune indication concernant votre compagnon.

Elle indique un blocage, un obstacle. Je n’ai pas l’impression qu’il provienne de vous directement, cela vient plutôt de votre entourage car la carte bouclier semble indiquer que vous êtes protégée. Cependant, quelque soit le blocage ou l’obstacle qu’elle représente, il impactera sur vous et votre épanouissement. Et encore une fois, les cartes ne me disent pas si cela à à voir avec votre couple en particulier, en tout cas il s'agira de votre vie personnelle.


C'était sûrement une réponse un peu décevante et négative eu égard à la question posée, elle en avait conscience, mais c’était le message que semblaient vouloir passer les lames. Athénaïs aurait très bien pu enjoliver un peu les choses mais cela n’aurait pas été dans l’intérêt de la consultante et surtout, c’était quelque chose qui lui semblait être bien trop malhonnête. Aussi, elle ajouta avec un air profondément désolé.

- Je ne peux guère poursuivre le tirage car cela serait contre-productif. Je sais que tout cela ne répond aucunement à votre question mais si cela peut vous rassurer, voyez tout cela comme un moyen d’anticiper ce qu’il peut vous arriver et donc de faire changer les choses.

Après tout, la cartomancie n’était pas un art de la fatalité et si elle ne donnait pas toujours donner aux clients les réponses qu’ils attendaient, elle avait au moins le mérite de les aider à voir les choses sous un angle différent et à peut-être les motiver à prendre (enfin) leur destin en mains.  C’était en tout cas ce que croyait Athénaïs et ce qu’elle devait peut-être commencer à faire de son côté.
avatar
Athénaïs
Joueuse de cartes

Messages : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Indis le Mar 7 Fév - 14:00

Le temps s'égraine tandis qu'Athénais manque de justesse de me faire exploser la cervelle à réfléchir ainsi sur les cartes. Si seulement j'arrivais à en comprendre le sens... Je comprends surtout que le seul sujet de Nil suffit à brouiller les pistes. Point rien à ajouter. Mon avenir sera ce qu'il sera, je ferai en sorte qu'il nous soit le plus doucereux possible.
Ce que j'étais venu chercher ici en revanche était une réponse à des questions. Voyance égal charlatant ou non? La demoiselle peut se vanter d'avoir su gagner ma confiance -en partie-. Je n'ai pas eu à sonder son esprit plus que de raison, seule ses pensées me parvenaient. Et celles ci se révélant de bonne intention, je suis restée -sage-.

J'écoute son long discourt d'une oreille distraite l'ayant déjà suivit de près un instant au paravent dans son esprit. Ma mine se déconfit un tantinet marquant ma petite déception. Avoir une réponse aurait été la cerise sur le gâteau mais tant pis. Je ne peux pas toujours avoir le beurre et l'argent de celui ci. Je pousse un soupir avant de répondre.

- Cela ne fait rien. Je ne m'attendais de toute façon pas à ce que vous me révéliez que j'allais trouver la recette de la poudre de perlimpinpin dans les jours prochains. Vous y avez pourtant mis du cœur, de l’honnêteté surtout et je vous en remercie gravement
.

Je sors de ma poche ma bourse de cuir contenant mes pièces, l'ouvre et suspend mon geste.

- En attendant ma prochaine visite, vous allez pouvoir chanter "turlututu-chapeau pointu" en compagnie de votre père ainsi que de votre frère avec tout l'argent que je vous dois.... 3 fois le prix vous avais-je dis. Cela tient toujours et c'est bien entendu non discutable.

J'adresse à la jeune femme un clin d’œil accompagné d'un sourire avant de poser la sommes exacte que je lui dois sur la table. De quoi l'étonner puisque nous n'avons pas parlé du coût d'une consultation. Je me redresse l’œil à la fois mystérieux et amusé et ramasse du même geste mon sac de tissus.

- Ce fut un plaisir de faire votre rencontre. J'espère vous revoir bientôt. Et à défaut de pouvoir parler futur, puisque les cartes sont capricieuses. Nous pourrons parler -passé- je suis incollable sur le sujet.


Fière de ma plaisanterie je la salue d'un signe de tete avant de me diriger vers la sortie, la demoiselle sur mes talons sans nulle doute.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Athénaïs le Lun 1 Mai - 15:46

Si elle s’efforçait de maintenir une façade neutre sur son visage lorsqu’elle interprétait les cartes, ce n’étais plus le cas une fois que cela était fait.  Cependant, maintenant que ce n’était plus le cas, elle ne pouvait s’empêcher d’avoir l’air dubitatif par rapport à ce qu’il venait de se dérouler. Et le sentiment se renforça lorsqu’elle entendit les paroles de sa cliente visiblement déçue. Elle ne pouvait malheureusement pas lui en vouloir, on ne pouvait pas dire que la prestation avait été satisfaisante. Bien au contraire. Athénaïs l’observa silencieusement, un peu incrédule face à son langage et fut d’autant plus surprise lorsqu’elle sortit sa bourse remplie d’argent.

En réalité, soucieuse de ses performances au travail et surtout déçue par ce qui venait d’arriver, elle songeait sérieusement à lui refuser tout paiement. Elle qui avait toujours à cœur d’offrir des services efficaces et qui puissent répondre aux attentes des autres, la voilà qui se retrouvait le bec dans l’eau. Elle ignorait pourquoi cette fois-ci les cartes avaient été aussi peu lisibles, alors qu’elle avait toujours eu mais il allait sans dire que le mystère qui entourait sa visiteuse n’y était pas pour rien. Cette idée se renforça lorsqu’elle mentionna sa famille. Certes, dans cette ville il était aisé de savoir qui était qui si on savait faire preuve d’un tant soit peu de curiosité. Néanmoins, elle ne voyait pas quelles pouvaient être les raisons qui auraient pu pousser la jeune femme à faire des recherches sur elle. A moins qu’elle-même soit dans la profession et voit en elle une potentielle concurrente.

Pendant quelques secondes son regard oscilla entre la jeune rousse et les pièces dont le compte exact a été déposé sur la table. Puis d’une main un peu hésitante elle s’en saisi pour les ranger, sans les compter et bredouilla un merci. Décidément, cette consultation n’avait rien à voir avec les autres. Autant d’elle qu’elle risquait encore de s’en souvenir pendant quelques temps.

L’esprit complètement envahi par de multiples questions, elle ne se rendit pas compte que la jeune femme était déjà sur le départ et la saluait d’une bien mystérieuse façon, promettant en quelque sorte que leurs routes se croiseraient de nouveau. Athénaïs sursauta et se releva promptement afin de la rattraper et de lui poser certainement la question qui lui brûlait le plus les lèvres et qu’elle ne se permettait jamais de poser à ses clients quand ces derniers désiraient rester anonymes. Mais là, la tentation était bien trop forte.

- Puisque vous semblez si bien me connaître, pourrais-je au moins savoir qui vous êtes ?

Elle se doutait quelque part qu’elle n’obtiendrait peut-être pas satisfaction car elle avait face à elle une personne bien mystérieuse et a priori insondable. Aussi elle ne se fit guère d’espoir mais à tout le moins elle ne pourrait pas ressentir de regrets pour ne pas avoir osé demandé.
Spoiler:
Merci pour ta patience  sunny
avatar
Athénaïs
Joueuse de cartes

Messages : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Indis le Mar 9 Mai - 14:12

Tournant la poignée de porte pour finir l'action entamée avant de répondre à la jeune femme, je me retournais vers elle, une fois le panneau de bois ouvert. Le soleil d'été s'infiltrant dans la petite pièce de la cartomancienne éclaira son visage à l'expression curieuse.
Un sourire vint s'épanouir sur mes lèvres mi amusée mi attendrie.

- Je suis Indis.

J'avais répondu à sa question mais je savais mon prénom suffisamment mystérieux pour alimenter encore sa curiosité à mon égard. Je ne pouvais la laisser pantelante ainsi aussi j'ajoute avec un air de secret que l'on partage au coin d'un feu.

- Vous pouvez me trouver -en cas de besoin-, Chez Eloïse, la boutique de couture.

Sur mes sages paroles pleines de promesses, je lui adresse un clin d’œil, incline la tête pour la saluer à nouveau avant de cette fois ci lui tourner le dos pour de bon pour partir d'un pas en écoutant ses questions muettes.



avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Choc spirituel

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum