Garder l'esprit ouvert

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Garder l'esprit ouvert

Message par Indis le Mar 8 Nov - 10:22

Une grimace de douleur se peignit sur mon visage alors que Nil se défendait de ma petite attaque. Ma main prisonnière de la sienne ne failli pas une seule seconde et resta amarrer comme l'ancre à l'océan, à sa chemise. Cependant ma dextre planté dans sa chevelure devint presque caresse en cessant de maltraiter sa toison. La violence engendre la violence, et je sais Naej capable du pire.

C'est donc un semblant de calme que je retrouve mais je détourne la tête de coté lorsqu'il me supplie de l'entendre. Je sais d'ores et déjà ce qu'il va me dire et je ne veux point l'entendre! Pourtant mes oreilles se laissent enjôler et bercer par la voix de celui qui fait battre mon cœur. Celui ci se brise en un tas de minuscules morceaux au fur et à mesure que Nil tente de m'expliquer.

Je comprends tout. Mais entre comprendre et bien vouloir accepter, il y a un gouffre. Ainsi quoi qu'il puisse me dire je n'accepte pas qu'il se refuse le droit d'aimer et d'être aimer. Il m'ait trop douloureux de rendre les armes et d'accepter une si triste réalité aussi légitime qu'elle soit.
Oui je serai en danger permanent, oui je serai une faiblesse. Mais ne le suis-je pas déjà alors que plus tôt j'entendais battre son âme à l'unisson avec la mienne?
Le timbre de sa voix me force à tourner quelque peu le visage vers lui, et je le toise du coin de l’œil. Mes larmes silencieuses ne cessant de rouler sur mes joues alors que dans son regard je décèle le désir qu'il avait que je vienne à la raison. Ô toi qui par tes mots m'annihile aujourd'hui...
Mes mains se détachent doucement comme si je me ravisais à atteindre mes buts. Aujourd'hui oui, je lâche prise. Mais je perds seulement une bataille.
J'enfonce mes mains dans mes poches et l'une d'elle tombe sur la petite bourse de cuir qu'il m'a offerte un instant plus tôt.

- Pourquoi alors m'avoir donné cela.

J'extirpe la bourse du fond de la poche juste assez pour qu'il l’aperçoive et je poursuis. - Tu m'as donné le don de pouvoir toucher, mon seul souhait était de pouvoir te toucher toi. Et tu m'envoie alors faire ma vie avec d'autres...

Sournoise et manipulatrice je peux l'être surtout lorsque l'on me fait du mal. Nil n'échappera pas à la règle, et comme l'on dit qui aime bien châtie bien. Je relève mon regard dans le sien m'attardant à contempler la perfection de ses yeux et ma main vient se poser à plat sur son torse pour le faire reculer tandis que j'avance.

- Soit. Avec moi à tes cotés tu serais faible. Qu'en sera t-il une fois que j'aurai franchi le seuil de cette porte? Arriveras-tu a me regarder faire ma vie avec un autre que toi alors que tu portes cet amour? Seras-tu alors si fort encore pour les Libérés et pour Talsinia?

Le passage vers la sortie à présent dégagé, je lui adresse un regard plein de déception mais également de détermination. Détermination utile pour mon futur. Et recule vers celle ci. Je me demande comment mes pieds arrivent à faire les pas que mon esprit demande, mais je le fais. Je me dirige vers la porte le laissant croire que je rends les armes et une fois passée celle ci, je torturais d'une amoureuse force, l'homme que j'aime jusqu’à obtenir ce que je souhaite.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 156
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Garder l'esprit ouvert

Message par Nil Ol'Shullan le Mer 9 Nov - 18:58

Naej voyait bien qu’elle tentait de fuir ce qu’il lui disait, mais les choses étaient ainsi et il n’allait pas se taire juste pour lui faire plaisir, car les implications allaient bien au-delà de leurs désirs. Les choses devaient être claires entre eux : Nil n’était pas libre, elle ne devait rien attendre de lui.
Un soulagement intense l’envahit lorsqu’elle lâcha prise et il la laissa s’éloigner de lui. Elle semblait se résigner, presque boudeuse en rangeant ses mains dans ses poches. Il regarda brièvement ce qu’elle en sortait.

« Je te l’ai donné pour te permettre de vivre quand ton don t’en empêche. Je suis désolé que tu te sois méprise sur mes intentions. »

Nil avait la gorge serrée de devoir prononcer de tells paroles quand il aurait voulut en prononcer d’autres. Mais il n’avait pas le droit de s’y laisser aller et Indis devait s’en aller avant que cela ne se finisse mal. Mais les paroles d’Indis étaient comme des poignards. Nil avait du terriblement la blesser pour qu’elle parle avec tant de dureté, sans doute avait-il mérité ce retour de bâton. La voir vivre avec un autre… cela faisait des années qu’il tentait de s’y préparer et pourtant il savait que le jour où il verrait Indis accrochée au bras d’un autre il souffrirait, mais il savait également que c’était inéluctable. Belle et généreuse comme elle l’était, Indis finirait fatalement par trouver un homme qui ne portait pas de masque et qui l’aimerait et serait disponible pour elle, plus que lui ne saurait l’être.

« Oui » répondit-il seulement, incapable d’en dire plus.

La question venait de remuer quelque chose en lui. Un doute s’emparait de lui. Serait-il toujours capable d’incarner Naej et de tenir son rôle s’il ne pensait qu’à Indis et l’homme maudit qu’elle aurait choisi ? Mais devant Indis, hors de question de flancher, il devait tenir bon. Redressant soudain la tête dans une attitude sûre de lui qu’il n’avait pas avant, il déclara :

« Pour Talsinia, je serai toujours fort ou je mourrai. »

Du regard, il défia Indis de prétendre le contraire. C’était puérile et particulièrement idiot comme déclaration, mais en cet instant Nil n’était pas en possession de toutes ses capacités, bien qu'il ne se rende pas compte encore à quel point c'était le cas.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Garder l'esprit ouvert

Message par Indis le Jeu 10 Nov - 15:13

Mes mains se heurtent au bois de la porte que je pensais bien plus loin de moi que cela. Il est l'heure de partir, vraiment. Pourtant mon regard se refuse de quitter celui de Naej aussi provocateur qu'il est devenu.

- Je m'en vais donc préparer tes funérailles.
Lui répondis-je sur le ton de la moquerie. Se rendait-il seulement compte de la teneur de ses paroles? Pour avoir effleuré son esprit plus tôt, je sais que ce n'est pas lui qui parle mais seulement son orgueil, que même s'il tente de les masquer, ses sentiments sont bel et bien là. Le timbre de sa voix trahissait le nœud qu'il avait à devoir formuler des paroles qu'il ne pensait pas. Et si j'avais encore mes pouvoirs, je serai alors envahi par ses sentiments de jalousie alors même que j'évoque -les autres hommes-. Pourquoi fallait-il qu'il se montre si, résistant. Ha oui! Pour Talisnia. Cité à laquelle il s'est donné corps et âme. Mais je veux seulement son cœur...

J'hésite alors à partir sur le champs en le laissant dans son état vaseux de -super-meneur ou bien de revenir à l'assaut pour lui faire rendre les armes. Mais ai-je vraiment une chance encore aujourd'hui de lui faire courber l'échine? A l'observer là derrière son petit bureau, rigide comme un bâton et droit comme la justice, je dirai que je n'ai aucune chance, que ma chance je me la créerais au fur et à mesure du temps. Au fil des saisons lorsque son cœur aura jour après jour perdu de son liquide de vie à force de trop saigner.

J'ai conscience que ma cruauté à son égard est grande mais la sienne à me repousser l'est tout autant.
Mes doigts entourent la poignée de la porte guidé par mon simple instinct, m’apprêtant à ouvrir celle ci tandis que je m'imagine avec d'autres. L'idée me fait tressaillir sur place et c'est le regard posé dans la contemplation d'un vide soudain creusé dans la pièce que je pense à voix haute.

- J'avais tout gardé pour toi. Tout. Et lorsque tu mourras tandis que tu me regardera vivre, tu emportera avec toi la seule idée que, j'avais un cadeau pour toi... Que j'avais...

Mon regard outremer se reporte immédiatement sur Naej, et comme piqué par une guêpe en prenant conscience de mes paroles, j'ouvre la porte, faisant sursauter le garde endormi devant celle ci et prend sans autre mot, la fuite.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 156
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Garder l'esprit ouvert

Message par Nil Ol'Shullan le Jeu 10 Nov - 18:44

Nil ne s’attendait pas à une telle réponse. Non, il serait fort, il tiendrait toujours, pour Talsinia il serait toujours debout, quoi qu’il lui en coute. Toute sa vie étant déjà un tissu de mensonges, il était habitué, ce n’était pas cela qui allait le changer… pas vrai ? Donc il n’y aurait pas de funérailles à préparer. Pourtant, si les mots d’Indis avaient été des poignards, cela aurait pu être le cas. Ses dernières paroles achevèrent de lui fendre le cœur, son départ fut finalement un soulagement. Non parce que la douleur disparut avec Indis mais parce qu’il put la laisser éclater librement. Il alla fermer la porte, oubliant de réprimander le garde qui de toute façon se sentait déjà coupable à la vue de son regard piteux, et lorsqu’il se retourna vers la pièce vide, il se sentit soudain comme elle : vide et terriblement seul.

Les sanglots s’échappèrent tous seuls, sans que Nil ne les voit arriver ou ne parvienne à les retenir. Se laissant aller contre la porte, il se laissa glisser jusqu’au sol et là se donna entièrement à sa douleur. Pendant plus de dix ans il avait gardé ses sentiments pour lui, sûr de sa raison, sûr qu’Indis ne lui rendait rien de ce qu’il ressentait pour elle, mais à présent ses certitudes s’effondraient. Non seulement il savait désormais qu’Indis l’aimait autant que lui l’aimait, mais il doutait aussi de ses motivations. Maintenant qu’il y repensait, son prédécesseur avait eut une compagne et même des enfants, mais lui n’avait eut aucun secret pour la femme qu’il aimait car elle était également son bras droit, lui ne pourrait jamais être aussi ouvertement franc avec quelqu’un. Même s’il savait pertinemment que désormais son esprit ne serait jamais en paix dès l’instant où Indis serait présente ou qu’elle jouerait sur ses décisions. Maintenant qu’il avait gouté à ses lèvres et entraperçu ce que pourrait être le bonheur de l’avoir à ses côtés, il ne pourrait oublier et se demanderait toujours si réellement il n’avait le droit de vivre cela, tandis que tout son être ne désirerait rien de plus que d’obtenir la réalisation de la vision qu’il avait eut d’eux deux.

Naej laissa ses larmes couler et son cœur saigner pendant quelques minutes puis il se releva, sécha ses joues et avança vers son bureau. Toute trace de douleur avait disparue, il était temps de passer à autre chose, rien ne servait de se lamenter durant des heures. Ce qui était fait était fait, et à présent qu’il avait repoussé Indis et qu’elle avait comprit, il n’aurait plus à se soucier de tout cela. Le passé était le passé, le futur était encore à construire.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum