Bastian Logren

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bastian Logren

Message par Bastian Logren le Dim 14 Sep - 17:46


         
REGISTRE CIVIL

         

           
             
               

               
Etat Civil

   Nom : Logren
   Prénom : Bastian
   Age/date de naissance : 29 ans / né le 25e jour du 1er mois d'été, an 1109
   Milieu : Citadin
   Métier : Commandant de la Garde
   Dates du Service Civique : automne & hiver 1125
   Confession : aucune (quoi qu'il commence à se demander s'il ne va pas demander l'aide d'une divinité)
   
Description physique


D’aucun dirait qu’il est bien fait de sa personne, d’autre moins. Tous les goûts étant dans la nature, décrivons-le de manière plus objective. Bastian est un homme de taille et de corpulence moyenne (environ 1m75 pour 90kg de muscles) qui porte la prestance de son grade dans toute sa personne. Il marche comme un officier, respire comme un officier et porte le regard d’un officier sur le monde. Ses épaules ont toujours l’air de porter les malheurs du monde, et semblent être taillées pour cela. Son visage fin, généralement mal rasé car il ne prend pas tous les jours le temps de couper sa barbe, est dominé par une masse de boucles brunes tout à fait assorties à ses yeux noisettes. Les quelques rides qui commencent à apparaitre montre que l’homme est aussi doué pour se montrer sévère que pour rire. Il possède un visage qui inspire confiance et respect aux braves gens mais tétanise les malfrats.

   

   
Description morale


Chez Bastian, il y a deux personnes qui cohabitent.
D’un côté, il y a l’honnête citoyen qui a toujours un mot gentil pour ses semblables, a des petites attentions pour ceux qu’il aime, malgré son absence un peu trop marquée à leur côté. Il est l’ami et le fils souriant, fidèle et serviable, toujours là pour aider quand il le peut. C’est l’homme droit et honnête, celui qui va accueillir les victimes d’une injustice, tenter de les réconforter avec sa maladresse. Car Bastian n’est pas diplomate. Trop franc, sans grand tact, il est capable de dire la pire des âneries en pensant bien faire. C’est à se demander comment il est devenu Commandant.
Lorsque vous connaissez l’autre Bastian, alors vous comprenez mieux comment cet homme si bon et doux a gravi si vite les échelons de la Garde Talsinienne. Car l’autre Bastian est dur, il traite les malfrats avec sécheresse, les considère avec toute la sévérité de la loi. Pour lui, s’écarter ne serait-ce qu’un peu de la loi c’est se condamner soi-même. La loi est sa ligne de conduite. Un criminel doit payer pour ses crimes, mais s’il a payé et ne montre pas la volonté de récidiver alors il n’a plus rien à craindre de lui, Bastian pourrait même devenir son ami, à condition de montrer un brin de bonne volonté. Bastian est un professionnel jusqu’au bout des ongles, il est capable de défendre n’importe qui, noble ou pauvre, haut dignitaire ou prostitué, pourvu que celui-ci soit en règle.

                 


         
Histoire


Bastian est né dans une famille qui, sans être riche, avait tout ce dont elle avait besoin. Son père était apothicaire, il vendait de nombreuses sortes de plantes aux vertus diverses et variées aux druides, aux chamans mais aussi aux simples talsiniens. Sa mère, Madelei, l'aidait à la mesure de ses connaissances. Elle rangeait et tenait les comptes, principalement. Pendant ce temps, Bastian était confié aux bons soins de sa grand-mère qui le couvait et le couvrait d'amour et d'attention.
Il faut dire que malgré leurs dix années de mariage, le couple n'était parvenu à n'avoir qu'un seul enfant. Bastian était arrivé après une série de fausses couches qui avaient laissé le corps de sa mère épuisé. Le bébé était donc l'enfant de la dernière chance.

Le petit garçon grandit dans la boutique, où il apprit à lire sur les étiquettes et à compter dans le registre, mais il trouvait toujours le temps pour aller courir les rues avec ses amis. Il en apprit d'ailleurs tous les recoins, connaissait les endroits où obtenir des friandises gratuitement, où la boue était la meilleure pour les batailles, et plus tard, où trouver les jolies filles. Il fit connaissance avec la ville et ses habitants.
La vie était calme et tranquille, elle apportait à Bastian tout ce dont il avait besoin, son avenir était même assuré puisqu’il prendrait la suite de son père à la boutique.

Jusqu'au jour de ses seize ans.

Le Service Civique fut une révélation. Ses parents avaient élevé Bastian dans le respect de la loi et des autres, pour lui, cela coulait de source. Pourtant, il se rendit compte qu'il n'en avait pas été de même pour tous. Il se sentit alors le devoir de montrer que la loi n'était pas mauvaise, qu'elle était là pour protéger les talsiniens et non les punir, et que la Garde était l'incarnation de cette loi.
Il se découvrit une passion pour le maniement des armes et prit plaisir aux entrainements matinaux qui faisaient pourtant grogner la plupart de ses condisciples. Il ne se plaignait pas non plus lorsqu'il fallut patrouiller sous les déluges automnaux ou dans le froid de l'hiver. Il apprit d'ailleurs à voir les rues de son enfance d'un autre œil, lui qui avait cru les connaître par cœur. Et il découvrit nombre de bêtises qu'il aurait pu faire et avait manqué, dommage.

Sa plus grande fierté et le meilleur souvenir qu'il conserve de ses six mois de Service Civique, ce fut le sauvetage d'un petit garçon.
Lors d'une patrouille, Bastian et son superviseur trouvèrent une bande de jeunes garçons, visiblement des voleurs, qui agressaient un autre en l'accusant de ne pas faire sa part de travail. En voyant arriver les deux Gardes, les enfants décampèrent en laissant leur victime gémir dans la boue. Les Gardes ne se donnèrent pas la peine de poursuivre les gamins qui disparaitraient bien vite dans la foule et les rues qu'ils connaissaient probablement mieux qu'eux-mêmes, en revanche, ils s'occupèrent du petit garçon. Son superviseur laissa Bastian se charger de lui car l'enfant avait à peine quelques années de moins que lui et le jeune homme s'acquitta de sa tâche avec brio. Il rassura la jeune victime tandis que les Gardes le menaient à l'orphelinat où il fut prit en charge et l'on s'occupa de lui comme il se devait. Encore aujourd'hui, Bastian continu de voir régulièrement Samel qui a suivit l'exemple de son sauveur et a embrassé la carrière de Garde.

Quand vint la fin de son Service Civique, Bastian savait ce qu'il voulait : devenir un véritable Garde, représentant la loi. Et il l'obtint sans mal grâce à ses états de service.

Bastian conduisit sa carrière de manière tout aussi brillante, sans négliger les siens. Sa famille et ses amis savent qu'ils peuvent compter sur lui en cas de problème. D'ailleurs, fraîchement marié, bientôt papa, Bastian est aux petits soins pour sa famille.

         

         

           
Hors jeu

   A savoir sur ce personnage :
   Pseudo de joueur : Eraccheli
   Qui t’as guidé jusqu’ici ?
   Remarque ou réclamation ?
         

         

             

             

       
avatar
Bastian Logren
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : Relations & aventures
Messages : 67
Emploi/loisirs : Commandant de la Garde

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum