Retour à la maison

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Indis le Ven 4 Nov - 16:36

Un signe plus qu'encourageant. Je ne souhaitais pas remettre sur le tapis les chipoteries du matin. Du moins pas pour le moment. Même si l'esprit de Nil répondait à la plupart de mes interrogations. J'en étais certaine à présent. Mon paradis était là. Dans les bras de cet homme qui me berçait de ses pensées autant que de ses paroles. Un sourire de bien heureuse vint se figé à mes lèvres alors que je percevais bien malgré moi, soyez en certain les murmures de son esprit. Un sujet avait le mérite d'avoir été éclaircit. La place que j'occupais et l'importance qu'avait celle ci. J'entends, avec Nil et avec les Libérés. Nos mots avaient dépassés nos pensées et nos sentiments ce matin. Et je remercie l'Unique de m'avoir donné mon don, sans lui je me trouverai toujours en proie au doute.

Bon nombre de pensées de Nil me donne envie de me cacher. De me refermer comme une huitre. A la place, je me raccroche à lui comme à un rocher. En m'excusant sur tous les tons en réponses à ses pensées de n'avoir pu être là. Bien sur lui ne m'entend pas. J'aurai tant à lui dire pour répondre à ses questions secrètes. La nuit est à nous, nous aurons tout le loisir d'en parler. Et lui pourtant j'entends qu'il s'efforce à faire le vide encore et encore. Retissant qu'il est malgré son calme apparent. Comme je le comprends.
Voulant ne pas le déranger, je m'efforce de faire a mon tour, le vide afin que ses pensées ne viennent plus faire écho dans mon esprit. Mais ses paroles me font froncer les sourcils.
Je redresse le visage et fixe mon regard dans le sien, moi affichant une moue pas très convaincue.

- C'est vrai...Mais je me suis faite une raison.

Il a dit "dire" aussi j'en conclus qu'il ne veut pas que j'aille à la pêche aux informations dans son esprit et bizarrement je m'en vois rassurée. Pas ce soir. J'avoue aussi que d'avoir un Nil face à moi avec l'esprit grand ouvert n'est pas chose aisée tant ses pensées sont compliquées à suivre. Il saute du coq à l’âne, compartimente. Fractionne. Cloisonne. Cache. Masque et mélange. Son esprit est une vraie pelote de laine emmêlée. Aussi je m'abstiens d'en savoir plus.
Donc le garçon veut se confier. Ma moue persiste. Je suis partagée entre accepter sa proposition ou lui en faire une autre bien moins sage. Mon cœur balance. Je me hisse sur la pointe des pieds, le regard plein d'espièglerie, je veux gouter ces lèvres qui me sont, je le sais, interdite tant que mon don n'est pas bloqué.

- Je respecte tes secrets, et je comprends que tu en aies. Pour nous protéger.

C'était de ça qu'il était question à la base. Ne pas savoir quoi que ce soit est censé me protéger. Nous protégé tous. Je poursuis mon ascension m’arrêtant à l'effleurement de nos lèvres en retenant aussi fort que je le peux mes pouvoirs. J'enrage comme une bête en cage de ne pouvoir le toucher réellement. Et oui soyons honnête. J'ai envie de lui, maintenant, tout de suite. Mais j’arrête mon petit jeu et affiche un sourire innocent à Nil.

- J'adorerai que tu sois compatissant avec moi. Et que tu me racontes les bêtises que tu faisais enfant.

J'aurai bien d'autre bêtises à lui faire faire; et mon ton amusé lui laisse bien entendre. Du moins j'espère qu'il comprendra le message...
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Nil Ol'Shullan le Sam 5 Nov - 22:44

Voilà qui était singulier. Elle qui lui reprochait ses mystères refusait à présent ce qu'il lui offrait volontairement. Même si cela avait un but caché. Indis avait compris la nécessité pour lui de dissimuler. Bien sûr qu'elle comprenait, pour qui la prenait-il ? Elle était intelligente, c'est ce qui faisait d'elle une personne si précieuse. Les bras de Nil se resserrèrent autour de la jolie rousse comme il pensait cela. Il n'aimait pas les disputes avec elle (ou avec Faustine) mais ces moments de bonheur valaient bien qu'il ravale un peu sa fierté. Cela permettait aussi de mettre à plat certains problèmes, de découvrir l'autre et de se découvrir soi-même. Quoi que cela ne soit pas plaisant.

Les pensées de Nil étaient plus calmes à présent qu'il les tenait, qu'il avait fait du rangement, et surtout qu'il se cachait derrière la pensée constante de l'odeur des cheveux d'Indis. Mais ces cheveux il ne les avait plus, la jeune femme avait bougé et soustrait ce point focal. Elle montait vers lui, son regard plein d'une invitation, ses lèvres offertes. Si les pensées de Nil étaient accessibles à la médium, lui n'a pas besoin du pouvoir de la jeune femme pour savoir à quoi elle pensait. Du moins croyait-il deviner qu'elle avait passé l'éponge sur tout cela et que les révélations qu'il lui offrait n'étaient pas à l'ordre du jour. Nil fut vivement tenté de répondre à l'appel des lèvres de son aimée comme il les voyait venir vers lui, mais alors qu'elle s'arrêtait en cours de route il comprit que cela serait compliqué en l'état actuel.

L'ironie de la situation le fit rire. Brièvement, car il s'arrêta vite.

- Pardon, dit-il mais son regard tout à coup amusé ne s'excusa pas, même s'il le pensait, songeant que cela devait être frustrant pour elle, désagréable. Toi qui me reproche toujours mon abus de légiane, voilà que tu te retrouve gênée que je ne sois pas sous son emprise.

Elle voulait pourtant qu'il soit compatissant avec elle (quoi que Nil doutât sérieusement qu'elle pensait à son enfance en disant cela) alors il s'efforça de ne plus se moquer, rangeant à nouveau ses pensées et effaçant son sourire.

Une chose l'amusait moins cependant. À présent que la tension au creux de son ventre s'apaisait, que sa crainte du rejet avait disparu, une autre pression venait prendre la relève. Nil avait un jour mis Indis en garde contre la prise de légiane : l'inhalation de cette herbe avait un effet fortement addictif. Le meneur des Libérés en prenait depuis tant d'années qu'il ne les comptait plus, dès le départ il avait été astreint à un rythme précis, et il avait maintenu une telle discipline sur lui-même qu'il était parvenu à ne pas augmenter la prise. Néanmoins, malgré les précautions, il n'avait pu échapper à cette addiction inévitable. Et alors qu'il avait raté les dernières prises, son corps réclamait à présent ce qui lui revenait normalement de droit. Il était en manque, et le savoir ne faisait qu'accentuer la pression qu'il ressentait déjà.

Soucieux de ne pas vexer Indis, pourtant, il ne porta pas la main à sa bourse de légiane et garda les bras bien noués autour de ses épaules.

- Je veux bien être compatissant avec toi, mais je vais avoir besoin de prendre une dose de poison, fit-il en écho à ses reproches réguliers sur sa consommation.

La question était de savoir ce que deviendrait cette opportunité. Car les révélations n'étaient plus au goût du jour, semblait-il. Mais Nil se demandait s'il ne voyait pas ce qu'il avait envie de voir...
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Indis le Dim 6 Nov - 15:40

Nia nia nia. La vie était injuste avec moi. Si injuste. Son rire fut néanmoins communicatif même si ma mine se fit boudeuse. Mon don se retournait contre moi encore une fois. Mais seulement par respect pour lui.

- C'est pour toi que je retiens mes gestes, je suis habituée aux conséquences. Et puis moi, je n'ai rien à cacher...Moi.

Je me retins de lui tirer la langue pour ponctuer ma taquinerie telle une enfant, sachant très bien qu'il manigance quelque chose. Je n'irai pas fouiller mais je tenais à ce qu'il sache que son secret n'était qu'a un doigt d'être trouvé. Qu'il tenait à ma bonne éducation. A la place je lui pince les poignées d'amour qu'il n'a pas. Et je grave dans ma mémoire son visage souriant et presque insouciant. Presque insouciant car malgré son air détendu, je sentais planer en lui une peur secrète. Lointaine. Rien ne pouvait donc jamais le détendre en présence de mes pouvoirs et ce malgré mon respect pour lui et ma promesse de ne pas fouiller.
Un autre sentiment vint tinter étrangement mon corps. Une sensation que je n'avais jamais ressentie. Elle ne venait pas de moi mais de Nil. Je fronçais les sourcils, curieuse. C'était un désir bien différent que celui de la chair, l'envie. C'était un besoin. Presque primaire. Ca me prenait la gorge, l'estomac. Me faisait presque trembler. Puis il posa des mots pour moi. Le manque de légiane.

Je fis oui de la tête pour moi même. Ça lui fait donc cela...? Quand je dis qu'il est complétement accros. J'ai bien raison. Mais pour une fois, je suis totalement pour qu'il prenne sa dose. Pour plusieurs raisons. La première et non des moindre c'est que nous pourrons ensuite avoir tout loisir de profiter de nous. Je n'aurai plus a batailler avec moi même pour masquer le fil de ses pensées, cela commence a me demander de la concentration. Et puis cette sensation est trop désagréable pour être maintenue.
Je lui adresse un sourire mielleux et dépose un baiser sur son torse.

- Va t'embrumer l'esprit... Mais j'ai toujours envie de toi...ajoutais-je plus bas l'air de rien.

Je me détachais de lui afin qu'il prenne sa dose, moi j'ouvris la fenêtre avant de sauter sur le lit pour l'observer pendant qu'il fumerait. Patientant comme je le pouvais avant de pouvoir sauter sur "l'occasion" sans risque, je ramasse un caramel se trouvant encore au sol, enlève son emballage que je tends à Nil pour l’embêter, le prenant pour ma poubelle et glisse la sucrerie dans ma bouche avant de poser mon visage dans le creux de mes mains. A plat ventre sur mon lit.

- De quoi voulais-tu me parler? Je suis tout de même mignonne... Je n'ai presque rien écouté de tes pensées. Tu peux être fier de moi!

Et je lui offre mon plus beau sourire, vainqueur le sourire. J'ai le pouvoir mais n'en fait rien. Si c'est pas malheureux...
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Nil Ol'Shullan le Lun 7 Nov - 20:22

La moue d'Indis fit sourire Nil, qui se retenait toujours de rire. A grand peine. Les paroles de la jeune femme l'y aidèrent pourtant, et son sourire réduisit considérablement. Avait-elle saisi quelque chose dans son esprit ? Et quoi ? Était-ce seulement ce à quoi il avait pensé plus tôt et qu'il essayait de lui cacher ? Ou bien autre chose ? A moins que ce ne soit tout bonnement une allusion à ses habitudes. Oui, il avait caché beaucoup de choses à Indis. Et il continuerai, bien que désormais une partie du voile allait se lever.

Il se raccrocha autant que possible à ses exercices. Gardant ses pensées en ordre. Il se rassura aussi. Indis ne fouillerait pas son esprit sans sa permission, il le savait. Et si elle avait saisi le fond de sa pensée, Nil l'aurait déjà su. Il n'imaginait pas Indis capable d'apprendre cela sans qu'il s'en rende compte. Se forçant à se détendre, il sourit de nouveau lorsqu'elle lui taquina les hanches. Un sourire peu convaincu, tout de même. Il ne se sentirait pleinement sûr de lui qu'une fois qu'il aurait fumé et que ses pensées seraient de nouveau inaccessibles à ses pouvoirs, ainsi qu'à ceux de tous les autres. Il fut d'ailleurs soulagé qu'elle accepte volontiers de le laisser se couper de son pouvoir. Car le manque se faisait cruellement sentir. Cela semblait même arranger la médium, à en juger par son sourire… et ses paroles. Au moins ça avait le mérite d'être clair. Et autant ne pas se voiler la face, cela ne dérangeait pas Nil non plus.

Comme elle s'éloignait de lui, en lui signifiant au passage la nature de ses pensées, il s'empara de sa bourse et attrapa son nécessaire. Une pincée de feuilles séchées enroulée dans un papier très spécial, fabriqué uniquement pour cet emploi, il lécha son doigt pour coller le papier avec sa salive puis attrapa une bougie pour allumer le tout. Soucieux de ne surtout pas faire respirer la fumée à la médium, Nil se dirigea aussitôt vers la fenêtre afin que la fumée s'envole dehors sans s'attarder dans la chambre.

Au passage, il dû ramasser un papier de caramel. L'expression mutine d'Indis lui indiqua l'enfantillage, et Nil joua le jeu. Il l'enfourna dans sa poche avec un air digne puis tira une bouffée de fumée. Le plaisir qu'il ressentit alors fut un soulagement intense. La fumée qui entra dans ses poumons empli son corps d'un bien être évident. Enfin soulagé, Nil ferma les yeux de délectation. Il profita un peu de l'apaisement de ses tensions avant de répondre à Indis.

- Je voulais te parler de moi, si tu le veux encore. Te raconter mon histoire, comme tu ne l'as jamais entendue.

Il y avait un peu d'appréhension en lui, même s'il ne laissait rien voir, car après cela, voudrait-elle encore de lui ? Et cette idée qui lui était venue, serait-elle encore réalisable ? Toute joueuse qu'elle était à cet instant, nul doute que cela changerait.

Nil attrapa la chaise sur laquelle il s'était assis le matin même, espérant qu'elle lui porterait chance cette fois, et s'y installa. Il tira une bouffée de légiane, la garda un instant en lui puis la souffla doucement dehors. Son regard accompagna les volutes blanches qui s'envolaient dans l'air extérieur puis il se mit à parler. Sa voix avait changé, il n'y avait plus trace de quelque sentiment que ce soit. Son visage était lisse de toute expression comme il se replongeait dans un passé désormais lointain.

avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Indis le Mar 8 Nov - 15:35

Quel plaisir! Ce fut presque jouissif. C'était donc ça que ressentait un accros privé de sa dose qui assouvissait enfin sa pulsion. Un moment d'extase. Pour ma part, il fut bref et fini par me faire tressaillir. Mon regard fixé sur Nil, je sentais la légiane faire son effet, celle ci brouillant les sensations qui me venait de Nil puis au fur et à mesure des secondes je n'eus plus rien. Cela me fit quelque peu trembler, comme un frisson qui par des pieds et remonte jusqu’à la tête. Il me fallut quelques seconde pour m’habituer à ce calme. Calme pour une fois souhaité aussi je ne m'étais pas départi de mon sourire taquin.  

Hooo avais-je répondu pour moi même constatant par sa simple phrase que le sujet allait être des plus sérieux. Avais-je le choix que de l'écouter? Monsieur voulait et devait fumer. Papotons alors... Pour sur que ma libido allait redescendre en flèche.
Toujours la tête entre les mains, je suivais des yeux Nil qui s’asseyait près de la fenêtre et alors que je m’apprêtais moi, à écouter une histoire. Son histoire.
Si je n'avais pas assisté à la scène, j'aurai juré que l'on m'avait échangé mon Nil tant il paraissait hermétique. Comme... Naej. A moins que celui ci se dissimile derrière une apparence pour parvenir à se livrer? Je ne pouvais plus vérifier, je ne pouvais plus qu'écouter. Sa voix neutre commença à conter et j'ouvrais grand mes oreilles, tel un enfant à qui l'on raconte une histoire de cape et d'épée.

Au fur et à mesure que Nil parlait, un petit tas de papiers se formait à coté de moi. Un tas d’emballages de caramels mous que je n'osais faire passer à mon conteur du jour comme précédemment, pour rire. D'ailleurs toute envie de plaisanter était loin de mon esprit et pour rien au monde je ne l'aurai interrompu de peur qu'il ne s’arrête sur sa lancée.  
Tantôt assise en tailleur le sourire aux lèvres tantôt allongée sur le dos, le cœur au bord des lèvres. Il avait toute mon attention, ma compassion aussi. Je restais bouche bée de connaitre tant de vérités sur celui que j'aimais. Et je l'aimais de plus en plus fort, je crois. Mon cœur tapait si fort pour cet homme que je crus qu'il allait sauter hors de ma poitrine.

Je vous entends d'ici, non je ne me suis pas endormi. Juste ma libido...

avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Nil Ol'Shullan le Mer 9 Nov - 8:18

Après s'être réfugié dans une distance sécurisante et familière pour se plonger dans le passé, Nil reprenait pied dans le présent. Il n'était pas certain de la réaction qu'aurait Indis après tout ce qu'il venait de lui dire. Et ne savait pas le moins du monde comment elle réagirait à cette dernière révélation en particulier. Cela ne l'empêcha pas d'être surpris.

Il regarda la femme de son cœur s'affoler. D'abord muette de surprise, elle sembla prise d'une soudaine peur. Pour quelle raison, Nil se le demandait.

Ses questions lâchées sous l'effet de la surprise n'appelaient pas de réponse immédiate. Du moins Indis ne les attendait-elle pas pour agir aussitôt les mots prononcés. Elle se leva pour venir fermer la fenêtre. Et dans le regard qu'elle pose sur lui, il ne peut rien lire qui lui indique quoi que ce soit. Ni encourageant, ni décourageant. Il ne savait trop que penser. Serait-ce la fin de leur histoire ? Rien que cette pensée lui faisait mal. Mais il pouvait comprendre. Avec ce nom, cette histoire, ce destin, il ne pouvait guère offrir à la jeune femme la vie qu'elle aurait mérité. Sa gentillesse, sa douceur et sa bonté méritaient tout de même mieux qu'une vie dans l'ombre et le mensonge. Ils vivaient leur relation en secret depuis trois mois, une saison délicieuse mais, comme il l'avait expliqué à Indis lorsqu'il l'avait repoussée, il n'avait pas beaucoup plus à lui offrir. C'était cela le plus dur. Ne pouvoir donner à la jeune femme toute l'importance qu'elle méritait.

Il la regarda faire des aller-retour parmi ses caramels encore éparpillés sur le sol, quoi que moins nombreux désormais, les restes de leurs cadavres traînant, épars, sur le couvre lit. Toujours assis sur sa chaise, Nil ne bougeait pas. Préférant rester statique, craignant presque de faire le moindre geste, comme s'il risquait de tomber en morceaux en essayant d'esquisser un mouvement.

avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Indis le Mer 9 Nov - 10:07

avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Nil Ol'Shullan le Jeu 10 Nov - 8:05

Enfin Indis cessa ses aller-retour comme Nil lui posait sa question fatidique. De la réponse qu'elle donnerait, beaucoup de choses dépendaient pour leur avenir commun. Et les paroles qu'elle prononça emplirent Nil de soulagement et de joie bien plus qu'il n'aurait pu le dire. Le regard de la jeune femme devint plus doux à mesure qu'elle semblait se détendre. Elle sourit. D'un sourire incertain, semble-t-il, mais un sourire tout de même. Et Nil y répondit, un peu timide. Mais comme elle venait à lui, il l'accueilli avec plaisir. La laissant prendre place entre ses jambes, il glissa ses mains autour de sa taille. Juste au dessus des hanches, là où le corps se courbe, comme pour accueillir les bras de l'être aimé avec plus de chaleur.

- Le mien aussi, répondit-il, il t'aime depuis toujours.

Il répondit à son baiser sans autre forme de cérémonie. Nil mit dans ce baiser tout ce qu'il ressentait d'amour pour la jolie rousse. Ses bras se resserrèrent naturellement autour d'Indis pour qu'elle vienne tout contre lui, comme s'il avait envie de se fondre en elle. Et c'est bien ce qu'il désirait, car maintenant qu'elle avait entendu son histoire, qu'il lui avait révélé qui il était vraiment, il ne craignait plus de la perdre. Si elle l'acceptait malgré tout ce que cela impliquait, alors il savait qu'il passerait sa vie avec elle. C'est ainsi que le but réel de ces révélations pouvait venir sur le tapis.

Le cœur battant, plein d'amour mais aussi d'une certaine appréhension, il se sépara doucement de ses lèvres. Il la regarda en silence, juste le temps d'une respiration, juste le temps de la voir aussi belle, avant de se jeter à l'eau.

- Épouse-moi, dit-il dans un murmure, comme si c'était encore l'un de ces secrets qu'il lui révélait. Je ne peux pas te donner mon véritable nom officiellement, mais si tu accepte un nom d'emprunt, alors je pourrai dire à la ville entière que tu es la femme que j'aime.



[hrp]OK mais mon idée en premier Wink [/hrp]
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Indis le Jeu 10 Nov - 15:03

Épouse-moi. Ouiii!. Cette demande inattendue me gonfle le cœur de bonheur et immédiatement m’emplit les yeux de larmes. Oui, je veux passer ma vie aux cotés de cet homme malgré sa multitude de défauts. Malgré le nombre incalculable de dangers que notre union engendrera. C'est lui depuis le début, depuis ce point départ ou il est venu me chercher dans la boutique d’Héloïse. C'est lui dans l'ombre. Dans le secret de ma chambre, au refuge. C'est lui dans l'intimité de mes draps. Juste un "nous" caché aux yeux du monde qui me permet d'être juste...Moi. Qu'en sera t-il une fois le Ol'Shullan apposé au coté du mien? Un nom en or mit au rebord de rien. Quelques lettres nobles rattachées au prénom d'une fille sans racine. Sans passé, ni histoire. Une union que tous montreront du doigts.
Mes mains se resserrent dans la chevelure de Nil et je me mords la lèvre, mon cœur bat à tout rompre dans ma poitrine. Il veut une réponse, immédiatement et le temps s'égraine... Je voudrai dire non, ma raison m'y poussant mais je crois que j'ai dit:

- Oui... Un inaudible oui. Aussi incertain qu'est mon passé. Par l'Unique que j'aimerai avoir mon don pour aller chercher dans cette aimée tête, le qu'en dira-t-on. Car de son amour je n'en doutais pas, je l'avais senti, vu comme personne ne le peut.
Je me laisse glisser sur sa jambe pour m'y assoir sans me départir de son regard, une larme venant glisser sur ma joue, silencieuse. Et je sais à cet instant qu'il n'attendait pas un si petit oui. Je m'applique à remette des mèches de ses si précieux cheveux en arrière en cherchant mes mots et fais finalement non de la tête.

- Pas... Maintenant. Laisse-moi, s'il te plait, le temps de mettre un nom à coté de mon prénom. Mon véritable nom, à moi si seulement c'est possible. Pas que je ne veuille pas de celui que tu veuilles me donner. Hooo ça oui je le veux. Mais je ne suis qu'une fleurs sans racine...


Je lui offre un sourire contrit lui laissant le temps d'assimiler mes paroles en espérant qu'il comprenne ma démarche. Jamais l'envie de savoir de qui j'étais tombée ne s'était fait autant sentir. La demande en mariage de Nil m'avait fait prendre conscience que finalement, je n'avais pas grand chose à lui offrir. Et je n'avais personne, pas de père à qui je tiendrai le bras pour qu'il me guide jusqu’à l'autel, le jour de nos noces.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Nil Ol'Shullan le Ven 11 Nov - 20:12

Un murmure. Une réponse, peut-être, mais qu'il ne put entendre. Une réponse trop timide pour être positive. Nil aurait voulu demander à la jeune femme de répéter, mais il craignait que ce simple mot soufflé presque silencieusement ne soit pas celui qu'il attendait. À en juger par le regard d'Indis lorsqu'elle prit place sur sa jambe, il y avait en effet tout à parier que ce n'était pas la réponse positive qu'il désirait. Pourtant, ses gestes sont tendres envers lui. Nil ne comprenait pas. Était-ce parce qu'il ne pouvait pas lui offrir mieux qu'une demi-vie ? Il l'avait craint, en effet, mais après sa réaction face aux révélations qu'il venait de lui faire il avait pensé que peut-être… C'est donc ainsi qu'allait se finir leur histoire ?

Puis, des explications vinrent. Faisant cesser pour un instant les réflexions de Nil. Il écouta avec attention les paroles d'Indis, buvant chacun de ses mots. Et un long silence suivit sa déclaration.

Nil était partagé entre ses désirs, ainsi que sa façon de mener les choses habituellement, et la demande que lui faisait Indis. Naej aurait rejeté cette demande en bloc. Le meneur était trop habitué à mener, à diriger, à décider. Mais Nil, lui, était curieusement anesthésié ce soir. Il venait de se livrer entièrement à la femme qu'il aimait, elle avait tout accepté d'entendre et de vivre. À présent, c'était son tour de lui ouvrir son cœur, et même si ce qu'il entendait ne lui plaisait pas, il n'avait pas le droit de la rejeter. Alors, malgré sa déception, il se força à sourire. Un sourire qu'il devina non convaincant. À son tour, il tira une mèche rousse mutine derrière son oreille.

- Je comprends, lâcha-t-il finalement. Est-ce que tu… tu veux que je t'aide ?

En temps normal, il n'aurait pas demandé, il l'aurait fait. Mais il lui semblait que cette quête personnelle, elle pouvait vouloir la faire seule. Naturellement, il avait plus que les moyens de retrouver la famille d'Indis, l'orgueil du meneur, quelque part s'exprimait pour dire qu'il ne lui faudrait pas plus de quelques jours pour lancer les appâts, puis quelques jours de plus pour obtenir les informations au bout de la ligne. Mais si Indis voulait chercher seule, il la laisserait faire, sans même chercher de son côté. Même si Nil aurait voulu être avec elle dans cette quête.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Indis le Sam 12 Nov - 11:46

Oh que je hais le regard que j'entrevois. J'y lis sans mal sa déception. Et c'est moi qui en suis la cause. Pardon mon amour...
Son silence m'effraye bien plus que ses paroles acerbes de ce matin. Je voudrai qu'il me parle. Qu'il me dise un mot, même le plus méchant de son vocabulaire. Mais ses lèvres restent obstinément closes. Je fixe mon regard inquiet sur son front, deux secondes, le temps de tenter une intrusion dans son esprit. Le mien se heurte à la carapace que la légiane a créée. M****. Puis finalement son visage s'anime d'un sourire ou j'y lis parfaitement sa tristesse.
Je lui souris en retour, heureuse qu'il me comprenne même si, aussi infiniment que cela puisse l’être. Et lorsqu'il me propose son aide mes lèvres esquissent un sourire plus grand alors que je lui réponds d'un oui vigoureux de la tête. - qui a pour effet de faire tomber le bâtonnet qui retenait mes cheveux.

- Je ne pourrai rêver meilleurs partenaire pour cette mission.

Mon bonheur est là, à son comble. Mon visage illuminé par celui ci s'approche de celui de Nil et je dépose un baiser sur ses lèvres. Un simple baiser. Quelque peu fougueux et empreint de ma joie avant d'enfouir ma tête dans son cou.

- Oui, je veux être votre femme, . Pour chaque jour que l'Unique fera...

Mes paroles n'étaient cette fois ci pas murmurées. Non elle étaient claires et étaient le reflets de mon cœur et non celui de ma raison.
Les recherches avec Nil ne prendraient pas bien longtemps. Un mois? Bien moins peut etre... Pour son anniversaire tout sera certainement en ordre et il pourrait bien avoir une femme à épouser comme cadeau.
Excitée et heureuse à cette pensée, un petit rire roule dans ma gorge, contre sa peau. Je raffermie mon étreinte. Je vais me marier. J'ai peine à y croire. Je ris encore.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Nil Ol'Shullan le Sam 12 Nov - 13:10

Son ardeur à répondre fit plaisir à Nil. Au moins sur cette question là elle se montrait enthousiaste. Nil était réellement content qu'elle accepte, car il avait très envie de faire cela pour elle. Pour une fois il pourrait utiliser son réseau de renseignement dans un but entièrement altruiste. Ou presque, car du résultat de ces recherches dépendait tout de même un peu son propre bonheur.

Il sourit, plus sincèrement cette fois, en réponse à sa déclaration, avant de se retrouver assailli d'un baiser. Les lèvres qui en étaient responsables partirent se cacher dans son cou où elles prononcèrent avec plus de franchise les mots qu'il avait tant désiré entendre quelques instants auparavant. Et entendre son nom prononcé aussi librement à haute voix lui procura une joie indicible.

Ses bras vinrent entourer Indis avec douceur. D'une main il joua avec la chevelure de feu tandis que, les yeux fermé, il en respirait à nouveau leur parfum. Cette fragrance devait rester pour lui le point d'ancrage du souvenir de cette inoubliable journée.

Et elle se mit à rire. Son étreinte autour des épaules de Nil se raffermit, lui faisant comprendre qu'elle riait tout simplement de bonheur. L'homme aussi est heureux, sans que rien ne vienne ternir ce bonheur, pas même le meneur ne pourrait jouer le rabat-joie en cet instant. Car Indis venait d'accepter d'unir sa vie à la sienne, et cela valait tout l'or que Talsinia ne pourrait jamais lui offrir.

Empli de cette joie que la femme de son cœur venait de lui apporter, Nil repoussa la longue chevelure et posa sur la peau tendre de son cou une chaîne de baisers volants aussi légers que son humeur.

- Je t'aime, déclara-t-il alors contre cette peau aimée.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Indis le Lun 14 Nov - 10:23

Il y a une question muette dans un "je t'aime" qui demande, m'aimes-tu, toi? Mais je n'y répondrai pas tout de suite. Pas par manque de sentiments, ni par peur de prononcer ces si précieux mots. Mais simplement parce que sa myriade de baisers dans mon cou ont éveillés de nouveau mon corps. Et c'est celui ci qui souhaite répondre à sa question silencieuse.
Je redresse la tête et fixe mon regard devenu quelque peu malicieux dans celui de Nil. Je me mords la lèvre alors que je me délecte déjà de son corps offert à ma gourmandise.
Les yeux rieurs et les mains baladeuse dans son dos, je lui murmure:

- Aime-moi... encore.

Nul question dans mes paroles mais plutôt une requête, un souhait totalement indécent qui cette fois ne restera pas en vain... Nos lèvres s'unissent poussées par une gourmandise mutuelle tandis que nos corps transpirent déjà d'un désir tout juste né. Les sentiments ne se traduisent pas toujours avec des mots, les actes comptent aussi. Et cette nuit, je fais le serment de donner à mes gestes tout l'amour que je porte. D'aimer cet homme de tout mon être. D’être à la fois tendre et délicieusement féroce. Sage et indécemment gourmande. Timoré mais irrésistiblement sensuelle. Il saura alors ô combien je peux l'aimer.
avatar
Indis
Mentaliste

Registres : Fiche
Messages : 159
Emploi/loisirs : Couturière

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour à la maison

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum