Un temps pour tout

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un temps pour tout

Message par Faustine Ol'Shullan le Mer 10 Mai - 23:06

Faustine était heureuse de voir son compagnon du soir se détendre au fil de leurs échanges et devenir sans doute plus celui qu’il devait être dans la vie privée, sans le regard de la société posé sur lui. Elle-même n’était pas en reste, les bulles de la boisson lui montant gentiment à la tête. La jeune femme était moins attachée au protocole qu’Irwind, néanmoins, elle ne voulait porter préjudice ni à sa famille, ni à lui. Elle s’étonna elle-même de se laisser aller si facilement à la confiance avec un homme qu’elle connaissait à peine finalement, rentrant presque inconsciemment dans le jeu de séduction qui se présentait ce soir. Ce n’était pas dans ses habitudes, encore moins depuis que Naskia avait pris une place essentielle dans sa vie. Mais pour une fois, la directrice avait envie de se laisser porter par les évènements et adviendrait ce qu’il adviendrait. Il serait toujours temps d’aviser au moment voulu.

Une fois les yeux fermés, Faustine oublia tout pendant un instant. Emportée par la musique qui résonnait à ses oreilles, elle savourait les premières secondes du morceau lyrique qui s’offrait à elle, ayant l’impression d’être seule au monde. Cela faisait une éternité qu’elle n’était pas venue assister à un concert et elle réalisa soudain à quel point cela lui avait manqué. Ces moments de détente où on pouvait tout laisser de côté et ne penser à rien.

La jeune femme sentit la baisse de luminosité à travers ses paupières closes et cela lui fit se rappeler que pour une fois, non, elle n’était pas venue en solo. Elle rouvrit alors les yeux et tourna timidement la tête vers son hôte, les joues légèrement rouges de s’être ainsi donnée en spectacle. Après un sourire, elle suivit l’exemple montré par le membre de l’Autorité et se concentra sur le spectacle pour lequel elle était venue. Elle ne se lassait pas d’entendre les instruments résonner en harmonie et ne s’ennuya pas une seconde. Cependant, elle ne put s’empêcher de couler de discrets coups d’œil à son voisin, au moins tout aussi captivé qu’elle par la mélodie envoûtante qui s’échappait de la scène. Il avait quelque chose de vraiment mystérieux dans cette posture droite, happé par la musique. Quelque chose qui lui plaisait dans sa façon d’être, quelque chose de vrai. Elle avait connu un certain nombre de nobles avant lui et savait déceler les mesquineries de la haute. Mais lui non, il ne jouait pas. Et cela, elle appréciait plus que tout. Cette honnêteté, même timide, qu’il dégageait.

Soudain, Faustine ne fut plus concentrée que sur la scène où jouaient les artistes, la fin de la pièce s’annoncer. Ce fut grandiose, saisissant, prenant. Des frissons lui parcourent les bras, tandis qu’elle se laissait totalement emporter par ces dernières notes fulgurantes. Lorsque le silence se fit, Faustine fut sans doute la première à applaudir à tout rompre, suivie de très, très près par tout le reste de l’assemblée. Elle ne remarqua même pas la luminosité qui s’était faite plus forte tout d’un coup, tant elle fut subjuguée par Irwind qui se levait et félicitait à son tour les musiciens, debout au balcon, sans doute au centre des attentions à ce moment-là.

Elle le vit alors sortir une pièce de sa poche et devina plus qu’elle ne vit la signification ce geste. Avec ça, le compositeur de cette œuvre n’aurait plus à s’en faire pour le reste de sa carrière, ça lui assurerait un nom et un avenir auprès des meilleures maisons et institutions de la ville pour les années à venir. En même temps, la récompense était à la hauteur de son talent, il avait réussi à transporter dans son univers des centaines de personne et Faustine était certaine qu’aucun spectateur n’avait pu décrocher une oreille de cette œuvre magique.

Elle ne comprit pas tout de suite le sens et la portée de sa question et si sa première réaction fut de hocher vigoureusement la tête, avant de se mordre la lèvre, confuse. Elle venait de saisir son invitation implicite et tout ce que ça comportait comme conséquence. Bon bien sûr, rien ne serait officiel non plus, cependant, cela donnerait un statut public à ce qu’ils commençaient juste à vivre et elle n’était pas sûre d’être prête. En même temps, rien ne les obligeait à être plus qu’amis… mais était-ce ce qu’elle souhaitait ? Ce soir, leur relation avait pris un nouveau tournant et Faustine ne savait pas où cela les mènerait. Qu’importe. Elle ne voulait plus s’arrêter de vivre, et si Naskia faisait et ferait toujours partie de sa vie, pour l’heure, elle avait besoin d’aller de l’avant. Alors elle sourit et se leva pour rejoindre Irwind au balcon, s’adressant d’abord à lui en lui glissant quelques mots :

-Bien entendu… C’est la meilleure récompense que vous puissiez lui offrir et il l’a amplement méritée.

Puis elle regarda la scène pour sourire au chef d’orchestre en continuant d’applaudir les mains bien en vue. La jeune femme évita cependant de tourner les yeux vers la salle, légèrement mal à l’aise avec cette position, peu habituée à être ainsi au centre de l’attention. Les rumeurs ça oui, elle avait l’habitude, mais cette position… dominante, ça n’était pas son monde. Elle n’avait qu’une hâte, c’était de regagner le cocon qu’offrait leur balcon. Cependant Faustine jeta un regard en coin à Irwind, espérant ne pas avoir fait de faux-pas, s’étant éloignée depuis un moment de toutes mondanités.

En tous cas, la machine était lancée, elle ne pouvait plus faire marche arrière. Elle fut alors partagée entre peur, culpabilité, envie et une légère d’ivresse, qui cette fois n’était pas due à l’alcool...

_____________________________

avatar
Faustine Ol'Shullan
Directrice solaire

Registres : Fiche
Messages : 143
Localisation : Talsinia, Quartier Nord
Emploi/loisirs : Gérante de l'orphelinat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps pour tout

Message par Autorité le Dim 21 Mai - 23:08

La réponse de Faustine vint du fond du cœur. Si spontanée qu'elle faisait fi de toute retenue normalement observée par la bonne société. Sa réaction avait quelque chose d'enfantin par son côté spontané et son manquement aux convenances. Envouté par la magie de cette soirée, Irwind ne s'offusqua nullement de cette attitude si naturelle. Il lui semblait au contraire que rien ne pouvait mieux correspondre que cette candeur solaire qui rayonnait de la jeune femme.

Faustine comprit finalement la question qui se cachait derrière les paroles d'Irwind. Elle sembla hésiter, mettant les nerfs du jeune homme à l'épreuve tandis qu'il maintenait un masque d'amabilité pour ne rien laisser paraître de son trouble. Puis elle y répondit favorablement en venant le rejoindre au balcon, acceptant d'entrer dans sa vie. Ainsi, il lui était permis d'espérer que ce qui naissait en lui trouve une réponse en Faustine. Il en était comblé.

Fort de ce bonheur, il approuva l'avis de la jeune femme et lança sur la scène la pièce qui deviendrait un trésor pour le compositeur qui vint humblement la ramasser et s'inclina profondément face à eux. Dans la loge d'à côté, les cousines de Mavtial étaient elles aussi venues au balcon pour saluer le talent du compositeur. Elles n'avaient pas, elles qui n'étaient qu'une branche secondaire de leur famille, cette pièce honorifique, et ne pouvaient donc pas faire de même. Elles soutinrent cependant sans retenue la décision d'Irwind. Il n'y eu pas de mouvement dans les autres loges, soit qu'il n'y ait personne soit que l'enthousiasme n'était pas partagé.

Les applaudissements durèrent longtemps. Ils auraient pu durer plus longtemps encore si le jeune auteur était resté, mais, rendu timide par une telle ovation, il finit par disparaître en coulisse, les joues en feu.

Irwind se tourna alors vers Faustine et l'invita à regagner l'ombre de la loge. Lean, au fond, était de nouveau debout. Il avait passé les deux heures de la représentation assis dans un fauteuil poussé en travers de la porte pour ne laisser entrer personne. Sur la table, entre les deux sièges que les nobles avaient occupés durant la représentation, trônait encore la bouteille de vin. À moitié pleine, il lui restait plusieurs verres de l'alcool pétillant, désormais trop tiède pour être agréable. Quel gâchis, un si bon vin !

« Préférez-vous attendre ici que le tumulte de la foule s'apaise en bas ou bien souhaitez-vous rentrer dès à présent ? Je peux faire monter une autre bouteille si vous le désirez. »

En effet, s'ils sortaient dès maintenant, ils se noieraient dans la foule, cela pouvait incommoder, sans parler du fait qu'ils attireraient l'attention, et que Lean détesterait veiller sur Irwind dans de telles circonstances. Irwind n'appréciait pas les bains de foule et cela n'aurait tenu qu'à lui il sera resté dans la loge jusqu'à ce que l'affluence diminue. Il n'était pas seul cependant, et pouvait comprendre que Faustie désirât rentrer chez elle dès à présent. D'autant qu'Irwind n'était décidément pas doué pour les relations mondaines. Et pourtant, cette soirée aurait pu durer une éternité que cela ne l'aurait pas dérangé.

_____________________________

avatar
Autorité
Admin

Messages : 571

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps pour tout

Message par Faustine Ol'Shullan le Mar 30 Mai - 19:32

Avec bonheur, Faustine vit la pièce atterrir au pied du génie qui venait de conduire ce spectacle et l'homme reconnaître la valeur de ce qu'on venait de lui offrir. Si les applaudissements continuaient de confirmer le talent du chef d'orchestre, personne cependant ne fit un geste semblable à Irwind et la jeune femme apprécia d'autant plus sa générosité et son appréciation de la musique. Mais avec cette seule pièce, le maëstro n'avait plus à craindre pour son avenir. Elle de son côté, n'osait pas regarder autre part que la scène, de peur de croiser des regards sournois qui l'auraient faite rougir.

Enfin, ne s'attendant sans doute pas à un tel succès, l'artiste se retira et peu à peu les derniers applaudissements se firent entendre. Puis le rideau tomba, et le brouhaha signifiant à la fin du spectacle et la sortie du public monta à leurs oreilles. Sur invitation du jeune homme, elle se retira également de la lumière, soulagée de regagner sa place incognito -enfin, plus maintenant- à l'abris des regards pour le reste de la soirée. Si reste de la soirée il y avait, après tout, Irwind souhaitait peut être mettre un terme à leur entrevue et rentrer chez lui...

Mais ses doutes furent vite balayés par la proposition de son interlocuteur et un grand sourire éclaira son visage déjà rayonnant. Ainsi, il souhaitait prolonger le moment en sa compagnie. Elle ne lui avait donc pas fait trop mauvaise impression. A moins qu'elle n'ait commis un impair en se montrant en public, et qu'il n'ait honte de se montrer vraiment à ses côtés, mais ça n'était pas l'impression qu'elle avait. Elle répondit donc, heureuse :

-A vrai dire, je serais assez partante pour goûter à nouveau ce merveilleux nectar... Bien que je sois navrée que cette bouteille-ci soit gâchée. Il faut dire que le concert était tellement prenant que la boisson pouvait paraître futile. Je préfère attendre que les couloirs se vident et je... je n'ai pas envie de rentrer tout de suite.

Les joues roses, qu'elle espéra cachées par la pénombre, Faustine ne put s'empêcher de glisser un rapide coup d'oeil au garde du corps, qui, s'il avait un côté rassurant, présentait aussi un côté un peu gênant dans l'intimité qui s'installait dans cette loge. Elle décida d'essayer de faire fi et accrocha à nouveau le regard d'Irwind :

-En tous cas, c'est une des plus belles soirées qui m'ait été donnée de passer. Je vous remercie pour cela.

Oui, ça faisait à présent bien longtemps que la jeune femme n'avait pas pris du temps pour elle, s'étant réfugiée dans le travail tant bien que mal après que Naskia lui eût brisée le coeur. Une part d'elle souffrirait toujours de cette absence bien sûr. Mais l'autre ne pouvait s'empêcher de profiter et de ce laisser aller par ce moment inattendu.

_____________________________

avatar
Faustine Ol'Shullan
Directrice solaire

Registres : Fiche
Messages : 143
Localisation : Talsinia, Quartier Nord
Emploi/loisirs : Gérante de l'orphelinat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps pour tout

Message par Autorité le Jeu 1 Juin - 8:44

Faustine se montra également partante pour une nouvelle bouteille de vin en attendant que la foule vide les lieux. Irwind n'aurait su dire à quel point il en était heureux. La soirée était tout bonnement délicieuse et se déroulait au mieux, elle allait au-delà de ses espérances, même.

« Je vous comprends, moi-même je n'ai pas songé à y toucher. Cette œuvre était tout à fait envoûtante, elle n'avait besoin de rien de plus et se suffisait tout simplement à elle-même. Mais, pardonnez-moi de vous corriger, c'est à moi de vous remercier. Grâce à vous j'ai enfin pu assister à un concert dans ce théâtre, et quel spectacle ! »

Galamment, il invita Faustine à reprendre sa place dans le fauteuil qu'elle occupait durant la représentation. Puis, d'un regard, il demanda à Lean de prendre les dispositions nécessaires pour qu'une bouteille de vin leur soit amenée. Sur quoi, le garde du corps sorti, discret et silencieux, demander à ce que son maître soit servi.

Irwind tourna son fauteuil dans la direction de Faustine. Le spectacle était terminé, inutile de conserver une vision sur la scène à présent, en revanche il pouvait apporter une meilleure attention à son invitée. Une fois la manœuvre effectuée, il prit place à son tour.

« Êtes-vous souvent venue ? Si ma mémoire ne me fait pas défaut, il me semble vous avoir entendu dire que cela vous était arrivé d'assister à un spectacle en ces murs. Je dois avouer que je vous jalouse. Était-ce aussi... magique que ce soir ? »

Gina, la ménestrel, était certes une jeune femme pleine de charme et de talent mais elle ne pouvait atteindre le niveau de prestation qu'un orchestre entier vous faisait vivre. Et dire qu'il n'avait jamais pris la peine de se déplacer jusqu'au théâtre. Combien de chef d’œuvre avait-il donc manqué ? Celui de ce soir était tout bonnement magnifique. La jeune femme qui l'accompagnait ajoutait bien entendu une touche non négligeable de plaisir à l'expérience. Oui, Irwind se l'avouait sans mal, Faustine lui plaisait. Beaucoup. Et il se demandait s'il pouvait espérer construire quelque chose avec cette jeune et jolie demoiselle.

_____________________________

avatar
Autorité
Admin

Messages : 571

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un temps pour tout

Message par Faustine Ol'Shullan le Mar 13 Juin - 11:33

A la fin de la tirade d'Irwind, la jeune femme ouvrit les yeux ronds :

-Vous voulez dire que vous n'aviez jamais vu de concert ou de pièce dans cet endroit ? C'est la première fois que vous venez ici pour entendre de la musique ? Si c'est le cas, alors je suis vraiment très heureuse d'être la personne qui a permis cela !

Faustine n'en revenait pas. Elle pensait qu'un membre de l'Autorité devait avoir ce genre d'occasion à peu près chaque semaine et qu'il était monnaie courante pour eux d'assister à ces évènements. D'autant plus avec des loges pareilles ! Mais sans doute le travail devait-il prendre le pas sur le reste. Elle avait le sentiment qu'Irwind était du genre acharné et qu'il ne s'accordait pas beaucoup de temps pour lui.

Prenant place face à son hôte, répondant ainsi à son invitation, la directrice de l'orphelinat vit s'éclipser leur garde du corps. Sans doute était-il parti leur faire chercher de quoi boire. Efficace et discret, cet homme avait tout d'un bon employé, Faustine comprenait pourquoi Irwind l'avait choisi. Enfin ils se retrouvaient seuls l'un face à l'autre. La jeune femme se détendit alors quelque peu et se laissa un peu plus aller dans son fauteil, s'installant confortablement. Un sourire éclaira son visage et elle haussa les épaules :

-Nos parents nous ont emmenés assez souvent quand nous étions jeunes et j'ai vite goûté à la magie de l'endroit oui. Depuis que je travaille à l'orphelinat, j'ai beaucoup moins de temps pour venir, mais j'essaie de trouver des occasions, parfois avec mon frère. C'est toujours des moments fantastiques, mais je dois avouer que ce soir, la qualité a dépassé tout ce que j'ai pu voir jusqu'ici. Le concert était vraiment... magnifique.

Et sans doute que l'homme qui l'accompagnait y était pour quelque chose. Non pas sans doute, certainement. Allons bon, la voilà qui sentait ses joues rosir à nouveau. Il allait falloir que cette habitude passe. Heureusement, avec l'ambiance tamisée, Faustine avait bon espoir que cela ne se voit pas. Pas trop.

_____________________________

avatar
Faustine Ol'Shullan
Directrice solaire

Registres : Fiche
Messages : 143
Localisation : Talsinia, Quartier Nord
Emploi/loisirs : Gérante de l'orphelinat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum