Athénaïs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Athénaïs

Message par Athénaïs le Mar 30 Aoû - 21:46


     
REGISTRE CIVIL

     

       
         
           

           
Etat Civil

Nom : //
Prénom : Athénaïs
Age/date de naissance : 28 ans, dernier jour de l'année 1110
Milieu : Citadine
Métier : Devineresse, spécialisée dans la cartomancie (véritable)
Dates du Service Civique : Printemps-Été 1129
Confession : Aucune
Description physique



Jeune femme âgée de 28 années, Athénaïs possède un physique somme toute assez banal, de taille satisfaisante (1m70), elle passe plutôt inaperçue dans la rue. De longs cheveux châtain foncé tombent en cascade dans son dos. Ils sont la plupart du temps relâchés sauf lorsqu’elle est en consultation, elle préfère les relever en queue de cheval par simple commodité. Ses cheveux jurent avec la couleur de sa peau, plutôt claire, blanche. Heureusement, elle peut compter sur son teint légèrement rosé pour lui éviter de ressembler à une malade agonisante. Tout comme ses cheveux, ses yeux sont sombres, cependant, elle possède un regard vif et éclairé qui donne l’impression à ses interlocuteurs qu’il les transperce lorsqu’elle s’adresse à eux.

Côté vestimentaire, elle est une femme qui aime être un tant soit peu élégante sans pour autant verser dans le m’as-tu-vu, ne serait-ce que pour égayer un peu son quotidien. Ses plus belles toilettes, elle les réserve pour les grandes occasions ou bien pour ses clients. Le reste du temps elle porte des vêtements sobres et aux couleurs passe-partout. Les seuls bijoux qu’elle porte sont l’alliance de sa mère ainsi qu’un pendentif d’une grande valeur qu’elle a hérité d’elle à sa mort et qu’elle cache sous ses vêtements, près de son cœur, afin d’éviter les convoitises.



Description morale



Athénaïs n’aime pas son travail mais faute de mieux, elle doit malheureusement s’en contenter. Ce désintérêt pour la divination et ses dons ne font pas d’elle l’une des devineresses les plus chaleureuses de la ville. Sa lassitude se perçoit aisément sur son visage, pour autant elle n’en vient pas à bâcler son travail, bien au contraire. Consciente de l’influence qu’elle peut avoir sur la vie des autres, elle demeure très rigoureuse dans ses prédictions. Si cela peut lui permettre d’obtenir un peu plus, il lui arrive parfois de profiter de ses dons, surtout lorsque des personnes peu scrupuleuses et au niveau de vie aisé viennent lui rendre visite. Très discrète, elle sait tenir sa langue et n’aura jamais l’idée d’aller colporter ce qu’elle a vu dans les cartes à des personnes mal intentionnées. Son travail étant le seul moyen pour elle de subvenir aux moyens de sa famille et craignant les représailles, elle préfère rester droite et honnête.

En dehors de son travail, dans la vie de tous les jours, Athénaïs est dévouée à sa famille. Tout son quotidien est tourné vers elle en ce sens que s’en occuper et subvenir à ses besoins lui prend tout son temps libre. Lorsqu’elle ne reçoit pas de clients, elle doit s’occuper de son petit frère Arthur, âgé de 10 ans puis de son père, Jeck, handicapé. La jeune femme ne dispose pour ainsi dire d’aucune vie privée. Outre le stress que cela lui procure, elle se sent étouffée par cette situation familiale qui la prive d’un tout autre destin au cours duquel elle aurait pu s’épanouir. Malgré cela, elle fait toujours tout son possible pour le bien-être de son père et son frère et se montre toujours souriante et agréable avec eux afin de ne pas les inquiéter. Elle sait que son dévouement suscite l’admiration des gens qu’elle connaît et si en public elle fait bonne figure, elle espère au fond d’elle pouvoir un jour changer de vie.


             


     
Histoire



C’est dans le quartier des Moissonneurs de Talsinia qu’Athénaïs a passé son enfance ainsi que son adolescence. La raison en était toute simple, son père étant cultivateur il était ainsi plus facile pour lui d'aller travailler. Très peu présent durant les périodes de récolte de lutfa, il ne l’était pas plus le reste de l’année. En effet, dans le but de nourrir sa famille, il était obligé d’aider à l’exportation de sa marchandise. De ce fait, c’est la mère d’Athénaïs qui dut s’occuper de son éducation. Malgré un père absent et une vie dans un quartier guère épanouissant, la jeune fille eut tout de même une enfance et une adolescence plus que correcte, elle ne manquait de rien et était entourée d’une famille et d’amis aimants.

Cependant, si son quotidien n’était pas des plus pénibles, Athénaïs n’était pas si épanouie que ça, en effet, très tôt elle se rendit compte de la mauvaise réputation que les moissonneurs pouvaient avoir auprès du reste de la population, faisant naître chez elle une certaine honte. Entendant parfois les insultes ou bien les remarques emplies de haine que de faire partie de ce groupe pouvait susciter, elle finit par nourrir l’envie et la volonté de se sortir de son quartier d’origine. Plus les années passaient et plus cette jalousie qu'elle pensait injustifiée lui pesait.

Fille unique pendant longtemps, c’est lorsqu'elle fut en âge d’effectuer son Service Civique que sa famille accueilli un nouveau membre en son sein, un petit garçon. C’est dans la même période qu’un grave accident manqua de coûter la vie au père d’Athénaïs, et si le pire fut évité, il n’en sorti pas indemne. Il apparut que cet accident n'en n'était pas vraiment un, mais était l'oeuvre d'un artisan, ancien ami du père d'Athénaïs. Jaloux de sa réussite sur tous les plans et déçu que ce dernier ait refusé de l'aider à monter son commerce, il manigança un plan pour se venger. Alors que le père de famille aidait au transport de la lutfa, sa charrette, sabotée, l'entraîna dans un ravin.

Malheureusement handicapé à partir de ce jour, il n’était plus en mesure de se déplacer et d’être autonome, il était en effet devenu paraplégique et avait perdu l'usage de ses jambes. De fait, désormais privée du seul revenu dont elle disposait, la famille fut contrainte de trouver un autre moyen de subvenir à ses besoins. Pour cela, la mère décida de se lancer dans la divination, un passe-temps auquel elle s’adonnait de temps à autre et pour lequel elle possédait quelques dons, notamment en cartomancie. Athénaïs, de son côté, dut trouver un travail pour aider sa famille. Mais à part quelques emplois par-ci par-là et pas forcément les plus gratifiants, elle n’eut guère de succès. Cela devint problématique car il leur fut demandé de déménager pour rejoindre le quartier populaire. Son père ne pouvant plus travailler, son patron, qui était propriétaire, leur demanda de quitter leur logement pour qu'il puisse être occupé par des travailleurs aptes.

C’est pour cela que sa mère lui proposa alors de s’associer à elle et de l’aider à recevoir ses clients. Cependant, Athénaïs, outre le manque de croyance qu’elle avait au sujet de la divination, ne voyait là qu’un moyen de plus de s’embourber dans sa condition. Néanmoins, parce que sa famille avait besoin d’elle, en raison du jeune âge de son frère et du handicap de son père, elle fut contrainte d’accepter. Fort heureusement, elle se révéla être une cartomancienne aussi douée, si ce n'est plus que sa mère. En dépit de cela, il lui arriva souvent de renâcler à la tâche, surtout lorsque ses prédictions se trouvaient être très négatives.

Quelques années plus tard, alors qu’Athénaïs n’avait que 23 ans, sa mère perdit la vie suite à une pneumonie. A présent seule adulte apte à faire vivre sa famille, la jeune femme dût poursuivre les affaires de sa mère. En parallèle, elle devint également celle à qui incombait la tâche de s’occuper de son petit frère, encore très jeune, et de son père. Ce dernier, diminué depuis son accident et rongé par la mort de sa femme, devint au fil du temps un homme irascible qui a tendance à se renfermer sur lui même et à refuser de sortir de chez lui. Très dépendant de sa fille, c'est d'ailleurs elle qui se charge de le sortir plusieurs fois par semaine quand c'est possible. Elle tente de lui faciliter les choses et fait tout son possible pour lui changer les idées, elle peut heureusement compter sur l'aide de son petit frère pour ça. Malgré tout cela, Athénaïs n’oublie nullement ses rêves de mener une vie plus aisée et plus passionnante et fait tout son possible pour mettre un peu d’argent de côté dès que possible pour ouvrir, un jour prochain, son propre commerce.



     

     

       
Hors jeu

A savoir sur ce personnage :
Pseudo de joueur : //
Qui t’as guidé jusqu’ici ? C'est Kelan qui m'a obligée à m'inscrire Surprised Razz
Remarque ou réclamation ? Nada ! Si ce n'est  
     

     

         

         

   


Dernière édition par Athénaïs le Dim 4 Sep - 15:00, édité 6 fois
avatar
Athénaïs
Joueuse de cartes

Messages : 35

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum