Livraison à domicile

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Naskia Viläme le Sam 10 Sep - 23:25

Naskia se détourna lâchement alors que Naej s'en prenait à Gaal. Elle avait promis de la lui livrer, pas de supporter le sort qu'il lui réservait. Compte tenu de la fureur palpable du chef des Libérés et de l'immaturité qu'elle sentait chez lui, elle s'attendait à ce qu'il la traite plus mal encore. Il allait la livrer à sa meute pour la curée plutôt que de lui offrir la mort digne et rapide que chaque être humain était en droit d'attendre. C'est la raison pour laquelle elle s'était préparée avec soin pour faire ses adieux à la Réprouvée et pourquoi elle était satisfaite de la demande que venait de lui faire Naej. hochant lentement la tête, elle se glissa jusqu'à la porte entrebâillée pour y adresser quelques signes de la main à Jewel. Lui seul l'aiderait à conduire Gaal au lieu de rendez-vous. Quant à Kliff...

- Il peut l'accompagner, trancha-t-elle d'un ton sans appel, signifiant par là sa confiance en ce gamin.

De toute façon, le petit avait choisi son camp quand il avait mené Faustine jusqu'au coeur de leur labyrinthe. Désormais il devrait compter sur elle et sur lui-même, il n'aurait plus accès à tous les secrets des Réprouvés. On ne pouvait pas aller d'un monde à l'autre impunément. Elle le savait mieux que personne. Quand elle croisa le regard de Jewel, elle sentit son coeur se serrer mais refoula une fois encore les émotions qui ne pouvaient que les affaiblir dans ces circonstances. Les autres partis, son complice revint dans la pièce, prêt à l'aider à déplacer la coupable, la responsable de toute cette situation.

- Allons-y.
avatar
Naskia Viläme
Âme damnée

Registres : Fiche
Messages : 227

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Faustine Ol'Shullan le Mer 14 Sep - 16:15

Voir Earl dans cet état fit mal à Faustine. Le pauvre homme devrait souffrir le martyr et devrait subir les conséquences de tout ça à vie. Elle savait que Nil se sentait responsable et elle se demandait parfois s’il tiendrait le coup sur la longueur. C’était tellement de responsabilités et de sacrifices… Combien des siens perdrait-il encore ? Combien supporterait-il de perdre surtout ?

Elle eut un mouvement, comme pour le retenir lorsqu’il décocha un coup de point à Gaal, mais ne fit rien de plus. Il était dans un tel état de fureur, et encore il n’avait toujours pas vu son visage. Et puis Faustine ne voulait pas remettre son autorité en doute devant tout le monde. Cependant, elle veillerait à ce que son frère ne devienne pas un monstre comme Gaal l’avait été avec les deux Libérés. Après tout, c’était ce qu’ils combattaient, alors s’ils devenaient comme eux, où était la cohérence ? Elle grimaça lorsque Gaal répliqua et ne fut pas surprise de la réponse de l’homme. C’était un sanguin. Et la femme le poussait dans ses retranchements.

Heureusement, il se détourna d’elle et sembla revenir à la raison. Il convint d’un lieu de rendez-vous pour récupérer la coupable de toute cette agitation. Puis il lui fit une demande qu’elle aurait préféré éviter. Mais elle ne pouvait pas refuser. Et puis, elle ne voulait pas que ça tourne plus mal encore. Elle se préparait à répondre quand elle reçut le soutien inattendu de Kliff, à qui elle serra la main en signe de reconnaissance, tout en rassurant son frère :

-C’est Kliff, il vit à l’orphelinat, c’est… il m’a beaucoup aidée. Tu peux avoir confiance, moi j’ai confiance en lui. Merci Kliff, j’accepte ta proposition.

Naskia vint compléter ses paroles. Elle avait tourné la tête vers l’enfant sur cette dernière phrase et se redressa en regardant son frère dans un signe d’assentiment.

-Occupe-toi d’Earl, j’irai avec eux et on se rejoindra là-bas.

Elle se tint prête à suivre les Réprouvés, le cœur douloureusement gonflé de tristesse quant à l’indifférence dont Naskia faisait preuve à son égard. Tout serait bientôt terminé.

_____________________________

avatar
Faustine Ol'Shullan
Directrice solaire

Registres : Fiche
Messages : 143
Localisation : Talsinia, Quartier Nord
Emploi/loisirs : Gérante de l'orphelinat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Nil Ol'Shullan le Mer 14 Sep - 19:54

Un gamin de l'orphelinat ?

Nil ne comprenait plus rien. Mais le môme semblait ne rien craindre de la part des Réprouvés, ce qui était plutôt étrange, courageux ou stupide, le Libéré n'aurait su dire. Espérait-il vraiment faire le poids face aux brigands ? Naskia, elle, n'y voyait pas d'inconvénient, ce qui n'étonnait guère Nil. Après tout, que changeait un gamin dans la balance ? Si elle, ou l'un des siens, prévoyait de faire du mal à Faustine ce n'était pas le petit qui allait l'en empêcher. Et que Faustine ait confiance en lui n'aidait en rien (la jeune femme s'était déjà laissé dérober bien plus que sa confiance par une certaine voleuse).

Pour autant, dans cette histoire, Nil n'avait pas beaucoup de choix. On ne lui laissait pas d'autre possibilité que de faire confiance aveuglément. Littéralement. Le meneur des Libérés fut contraint de se mordre la langue et de suivre. Tandis que Naskia s'occupait de gérer les siens, il serra brièvement Faustine contre lui en lui murmurant à l'oreille de faire attention à elle. Puis il se pencha légèrement vers l'enfant pour tenter d'accrocher son regard malgré la nuit.

Et toi, fais attention à elle.

Il ne croyait pas un instant à ce qu'il disait, mais sa phrase avait surtout un sens d'avertissement, plus qu'une réelle demande. Puis Naej s'approcha du blessé. Earl avait été placé dans une civière, bon, déjà ça. Malheureusement il était seul pour le porter. Le meneur s'agenouilla à côté de l'homme qui l'avait suivi aveuglément, lui aussi, et en avait payé le prix.

Je vais devoir te traîner, je suis désolé pour la douleur que je vais t'infliger. Je te promets de faire au mieux pour te ramener chez toi.

Merccccci, lui fut-il répondu.

Quelque chose brilla sur la joue du blessé et lorsqu'il se pencha pour essuyer, Nil se rendit compte qu'il s'agissait d'une larme. Son coeur se serra. Il oscillait entre la colère, la douleur et le dégoût. Une révolte lui rappelant les raisons pour lesquelles il avait embrassé la cause des Libérés fleurit en lui au soleil de sa haine profonde pour la personne qui avait été capable de transformer un homme combatif en cette ombre qui ne pouvait même plus se tenir devant lui.

Allons-y, dit-il pour se donner du courage tandis qu'il se redressait pour prendre les bras de la civière.

Comme Naskia lui signifiait qu'il pouvait partir, il se mit en marche, essayant d'avancer d'un pas régulier, sans à coup. Il ne pouvait cependant pas éviter les cahot du sol irrégulier. Nil s'arrêta brièvement devant Naskia. C'était bien la première fois qu'il se trouvait si près de la voleuse sans avoir une envie irrépressible de la faire disparaître de la surface de la planète. Il restait néanmoins une méfiance qu'il ne pouvait effacer, surtout alors qu'il s'apprêtait à lui confier l'un des êtres qui lui étaient le plus précieux.

Alors, à bientôt. Pas de cagoule cette fois ? fit-il avec un peu de mordant.

Puis, décidant de jouer franc jeu :

Je ne serai pas seul à venir au rendez-vous. J'aurai deux hommes avec moi, pour la porter, précisa-t-il avec un mouvement de tête en direction de la prisonnière. Si vous ne voulez pas être vus par eux, soyez parti dans une heure.

A cet instant, comme pour donner du poids à ses ordres, le clocher sonna deux coups. Les Libérés viendraient donc chercher la livraison vers trois heures. Puis, lorsqu'il eut confirmation de Naskia, Nil s'en alla avec son lourd chargement.

Lorsque le meneur des Libérés se fut repéré dans la ville nocturne, il put décider de la destination à prendre. Le plus court chemin menait à la modeste demeure de l'un des leurs qui aurait de quoi accueillir le blessé et un atout particulier pour contacter les personnes que Nil voulait voir venir.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Naskia Viläme le Dim 18 Sep - 10:15

Naej saisit les bras de la civière pendant qu'ils demeuraient immobiles à le regarder faire. Quand il s'arrêta devant elle, Naskia lui répondit avec un demi sourire plein d'arrogance.

- Cette planque sera abandonnée après notre départ. Nous en avons suffisamment pour ne pas courir le risque que tu nous envoies la Garde ou tes hommes de main ici.

Puis elle hocha la tête et reprit tout son sérieux.

- Nous serons partis à votre arrivée.

Faustine ne courrait pas le moindre danger, cependant, elle y veillerait personnellement, de même que Kliff, elle le savait. Une fois le meneur parti, elle laissa passer un moment, comptant dans sa tête, puis se décida à bouger selon une organisation précise.

- Kliff en éclaireur, tu guides la demoiselle. Nous te suivons avec Gaal.

Le gamin se glissa donc dehors pour vérifier qu'ils pouvaient sortir sans risque et bientôt, le signal du départ fut donné. Le fier petit éclaireur prit la main de Faustine pendant que Jewel et elle-même se chargeait de la Réprouvée. Le trajet fut long et pénible mais ils arrivèrent finalement sans encombre au point de rendez-vous et purent s'y dissimuler derrière un tas de caisses et de détritus divers. Kliff surveillait toujours les alentours et eux la condamnée. Juste avant que le clocher sonne les trois coups qui marquaient leur rendez-vous, Naskia approcha de Gaal pour lui faire ses adieux. Penchée sur la Réprouvée, elle lui murmura à l'oreille tout en glissant discrètement un minuscule objet dans ses mains liées dans son dos.

- Tout est pardonné, tu restes l'artisan de ta propre destinée. Puisse le ciel t'accueillir comme chacun de nous.

Ainsi, elle se libérait de sa propre culpabilité et de toute attache avec la Réprouvée. Il n'y aurait pas de faute non pardonnée qui resterait suspendue malgré sa mort. Elles seraient libres l'une comme l'autre. Et Gaal déciderait elle-même ce qu'elle voulait faire de la capsule de poison qui lui avait été remise. Chaque Réprouvé qui courait le risque de se faire arrêter connaissait l'usage de la Miséricorde, Gaal ne faisait pas exception. Si elle voulait l'utiliser, elle saurait trouver le moyen de l'avaler, attachée ou pas.

Elle se redressa et se détourna pour approcher de Faustine qui rait droit à ses adieux, elle aussi. Puisque la coupure nette et haineuse n'avait pas fonctionné, il fallait être plus claire et plus féroce. Mais pour garder son courage, elle devait aussi conserver un visage aux traits froids et fermés.

- C'est terminé, Faustine
, lui chuchota-t-elle. Tu ne dois plus me chercher. J'ai choisi mon camp et tu ne peux pas y entrer. Mieux : je ne veux pas que tu m'y rejoignes. Laisse les choses se dérouler comme elles le doivent et sois heureuse.

Jewel l'attendait. Jewel son ami, son soutien le plus fidèle de ces derniers temps, son amant aussi, et qu'elle apprenait à apprécier d'une manière plus personnelle et plus intime. Il était la raison, le garde-fou, ce dont elle avait besoin. S'il acceptait de rester son ami après tout ça, elle en serait reconnaissante à la vie et ferait en sorte de ne plus le blesser.
avatar
Naskia Viläme
Âme damnée

Registres : Fiche
Messages : 227

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Faustine Ol'Shullan le Sam 1 Oct - 17:09

Faustine se doutait que la présence d’un enfant de l’orphelinat pouvait perturber son frère. Un jour elle lui expliquerait… s’il avait vraiment besoin d’aide pour comprendre, mais il avait suffisamment de bon sens pour faire le lien avec ce qu’elle lui avait dit et la situation dans laquelle elle était à présent. Elle était touchée par l’attitude de Kliff qui se montrait protecteur envers elle. La jeune femme pressa l’épaule du garçon tandis que Nil lui intimait une ultime recommandation, pour lui signifier qu’elle lui était reconnaissante de son soutien.

Le cœur de la Libérée se serra alors que son frère s’emparait de la civière de Earl. Le pauvre homme devait souffrir le martyr, un prix bien trop lourd à payer pour cette guerre qui durait depuis trop longtemps. Comme Nil, Faustine était une idéaliste, mais bien plus pacifiste et sans doute plus utopique que lui. Elle avait du mal à comprendre et supporter toute cette violence qui se déchaînait autour d’elle quand il était si simple de faire le bien. Son frère disparu, le reste du groupe se mit en route pour rallier le point de rendez-vous.

Guidée par la main de son protégé, la directrice ne dit pas un mot du trajet, perdue dans ses pensées. De toute façon l’atmosphère ne s’y prêtait pas. Elle pensa avec douleur que ce serait sans doute la dernière fois qu’elle verrait Naskia et que cette fois, elle aurait à faire le deuil de leur relation pour de bon. Par l’Unique, si c’était ça être amoureuse, elle ne voulait plus jamais s’y laisser prendre. La chute était bien trop terrible et plus jamais elle ne voulait sentir son cœur brisé en mille morceaux. Elle s’était donnée sans compter dans cette passion qu’elles avaient partagée et maintenant il allait falloir tout recoller. Un travail de longue haleine et dont Faustine doutait qu’il se termine un jour.

Enfin ils arrivèrent au lieu du rendez-vous en avance et il leur fallut attendre un petit moment. Mal à l’aise, Faustine aurait voulu parler à Naskia, mais c’était compliqué vu la situation. Et puis pour lui dire quoi ? Tout avait déjà été dit. Il fallait vraiment qu’elle se fasse une raison. Le moment vint. La noble se raidit légèrement en voyant la Réprouvée s’approcher de Gaal, mais elle ne fit que lui parler. Puis la jeune femme à la peau pâle s’avança vers elle, toujours ce masque de froideur sur le visage. Ecoutant chacune de ses paroles, elle se contenta d’hocher la tête. Cependant, alors que Naskia se retournait, elle lui saisit le poignet de sa main frêle, pour la retenir une dernière fois. La voix tremblante et les larmes aux yeux, elle lui souffla :

-J’aurais tout fait pour toi… Tu auras toujours ta place dans ma vie si tu décides de revenir un jour. Je t’aime Naskia, prends soin de toi.

Puis, des larmes silencieuses roulant sur ses joues, elle regarda s’éloigner la femme de sa vie avec Jewel, priant silencieusement celui-ci de veiller sur elle. Kliff serré contre elle, la directrice attendit patiemment que Nil arrive enfin, et que cette horrible histoire se termine. Ce qui ne devrait plus tarder à présent.

_____________________________

avatar
Faustine Ol'Shullan
Directrice solaire

Registres : Fiche
Messages : 143
Localisation : Talsinia, Quartier Nord
Emploi/loisirs : Gérante de l'orphelinat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Nil Ol'Shullan le Lun 3 Oct - 20:26

Nil confia Earl aux bons soins de l'un des leurs, qui fut difficile à sortir du lit. Le vieil homme était sourd comme un pot mais sa connaissance des plantes serait bien utile au blessé dans les prochains jours. De là, Nil pu contacter deux autres Libérés qui avaient l'habitude de la manutention et pour qui escorter une femme ligotée, voire la porter si elle se montrait trop rétive, serait un jeu d'enfant. L'opération prit suffisamment de temps au meneur des Libérés pour qu'il ne soit pas nécessaire d'attendre trop longtemps avant le rendez-vous. Malgré tout, lorsqu'ils arrivèrent, Nil vit qu'il y avait toujours deux silhouettes en trop dans le petit groupe. Il demanda à ses compagnons d'attendre là, bien visibles, pour ne pas prendre Naskia et son ami par surprise. Il ne voulait pas risquer une échauffourée, ce qu'il voulait, c'était la prisonnière. Il la voulait même si cela lui demandait de se montrer clément envers les Réprouvés.

Il s'apprêtait à avancer seul pour leur signifier qu'ils pouvaient s'en aller maintenant, mais les deux silhouettes s'éloignaient déjà d'elles-mêmes. Nil attendit donc qu'ils disparaissent de leur vue avant de rejoindre Faustine et le gamin de l'orphelinat, en compagnie des deux Libérés. Et alors que Nil s'approchait de sa sœur, un détail le frappa. Faustine avait été défigurée. À la lumière de la lune, un large rond noir apparaissait autour de l’œil de la jeune femme.

« Qui t'a fait ça ? » demanda-t-il d'une voix glaciale.

Il regarda du côté du gamin de l'orphelinat, pas plus perturbé que ça par l'apparition de cet hématome, puis vers la prisonnière, toujours étroitement ligotée. Le petit, Kliff si Nil avait bien retenu, s'interposa rapidement. L'esprit vif du gamin avait vite comprit que l'homme était sanguin, il risquait de s'énerver encore, pour rien. Non pas que Kliff tienne particulièrement à Gaal (elle avait ce qu'elle méritait) mais il lui semblait que ce n'était pas le bon moment pour une nouvelle démonstration de force. Il s'avança vers Nil et tendit les mains vers lui pour faire un barrage de son petit corps.

« C'est personne. Madame elle a eut des problèmes pour entrer au Château, c'est tout. Mais ça fait rien elle va bien. »

Interloqué par l'intervention du môme, Nil le regarda un instant sans réagir, puis il reprit ses esprits. Acceptant l'explication logique du gamin, même s'il ne comprenait pas pourquoi il ne s'en était pas rendu compte avant, sans prendre en considération qu'à ce moment là il n'y voyait goutte.

Il y eu un moment d'incertitude où les deux Libérés ne surent quoi faire jusqu'à ce que Nil se réveille et leur explique ce qu'il attendait d'eux. Gaal allait rejoindre l'un des repères des Libérés, de là, elle serait acheminée jusqu'au Refuge. Ensuite, adviendrait ce qui devait advenir. De son côté, Nil entoura Faustine de ses bras, trop heureux qu'elle soit en vie pour retenir contre elle la sottise de sa démarche. Pour le moment. Ils rentrèrent à la maison. Quant à Kliff, cette nuit-là il dormit dans le lit le plus confortable qu'il eut jamais occupé de sa vie.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum