Livraison à domicile

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Livraison à domicile

Message par Autorité le Mar 16 Aoû - 18:42

Très tard (ou tôt au choix) dans la nuit du 9eme au 10eme jour du troisième mois de printemps 1139

Faustine ne se réveilla pas avant la fin de la journée. Elle n'était pas en forme et Kliff dut rester à la veiller. Earl dormait d'un sommeil agité et se réveillait régulièrement en sursaut, marmonnant des phrases sans queue ni tête et empli de ce sifflement étrange causé par sa langue bifide. L'ambiance au Château était lourde. Pour l'instant, seuls les têtes pensantes savaient que Gaal avait été « arrêtée » et allait être livrée. L'Eminence réfléchissait à la meilleure façon de présenter les choses pour que les Réprouvés ne se révoltent pas à l'annonce de la livraison de l'un des leurs. Sur ce point, Gaal avait raison, la communauté de l'ombre n'aimerait pas apprendre qu'on avait balancé un Réprouvé. Ce serait un point délicat.

Le plus dur pourtant, c'était l'attente. Kelan attendait impatiemment que les Libérés viennent le débarrasser de ces deux personnes indésirables qui logeaient provisoirement chez Naskia. Il se demandait ce que cette dernière attendait pour allez à leur rencontre. Quant à elle, elle attendait mais ne voyait rien venir. C'est ainsi que la nuit vint sans que les Libérés n'aient donné signe de vie. Alors Jewel rejoignit Naskia dans l'intimité et lui demanda si elle n'avait pas un moyen de les contacter. Il lui demanda où elle avait rencontré Naej la dernière fois et si c'était possible de l'y retrouver là bas à nouveau, lui ou quelqu'un de sa bande. C'est ainsi qu'une idée lui vint : la maison de Faustine.

Ses amis montèrent un genre d'expédition encore jamais vu. On fabriqua à la va-vite un brancard pour le convalescent qui y fut sanglé pour plus de stabilité. Jewel et Logan prirent le brancard tandis que Kliff soutenait et encourageait Faustine à marcher par elle-même. Gaal, pour sa part, bâillonnée et ligotée, se voyait escortée de Jayah et Noxan. Ils avaient tous préféré s'en tenir à leur cercle, proche et de confiance, c'était plus simple dans de telles circonstance. Le groupe rejoignit une planque externe au Château, la plus proche possible de la maison mais malheureusement encore à bonne distance car il n'y avait pas de place pour les Réprouvés dans le Haut Quartier. Les cinq s'installèrent là pour laisser Naskia jouer son rôle.

MJ:
Sont attendus dans ce RP : Nil et Naskia. Indis et Faustine peuvent rejoindre le RP à tout moment à condition de pouvoir être présentes régulièrement durant toute sa durée.

Naskia : A toi de voir comment tu rentres, par où tu passe. A priori tu ne rencontre pas d'obstacle. A cette heure avancée de la nuit toute la maison dort, sauf Nil qui est en train de veiller Indis dans une chambre des invités. Il y a une bougie allumée dans la chambre, ça peut aider.

Indis et Faustine : si vous désirez vous joindre au RP, cela vous est possible. Faites-moi signe si cela vous intéresse mais que l'avancée du RP ne vous permet pas de vous introduire.
avatar
Autorité
Admin

Messages : 574

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Nil Ol'Shullan le Mar 16 Aoû - 18:43

La nuit était tombée depuis de longues heures mais Nil ne dormait pas. Il était épuisé mais son esprit ressassait inlassablement. Trop agité, Nil ne pouvait fermer l’œil. Il était d'ailleurs rentré tard à la maison. Il ne restait alors que quelques serviteurs encore debout, il les avait envoyé au lit lorsqu'ils avaient demandé si le jeune maître voulait manger ou avait besoin de quoi que ce soit. Nil avait simplement fauché un morceau de pain et une large tranche de viande ainsi qu'un bout de fromage. Le temps de monter dans la chambre des invités actuellement occupée par Indis, il avait englouti le tout sans cérémonie.

Actuellement insomniaque, il restait là, assis dans son fauteuil, une bougie allumée à côté de lui, un livre ouvert sur les genoux à qui il ne prêtait pas la moindre attention. Son regard vague était fixé sur le visage pâle encadré par la chevelure flamboyante qui reposait sur les oreillers. Indis dormait d'un sommeil réparateur. Enfin. Le soulagement de la voir éveillée et consciente bien que fiévreuse restait présent en lui et l'apaisait un peu après cette longue journée. En ces heures sombres, la petite lueur d'espoir était la bienvenue.

Mais alors qu'il glissait dans un songe éveillé, un bruit se fit entendre. Aussitôt sur le qui vive il se redressa sur ses jambes et le livre tomba à ses pieds.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Naskia Viläme le Mar 16 Aoû - 22:31

Naskia n'aimait pas ce plan. Mais elle aimait encore moins le fait de garder plus longtemps Faustine et Earl Printess au Château. L'atmosphère était déjà horriblement lourde à cause de Gaal, il fallait en finir. Et puis elle n'avait pas de meilleure idée que celle de Jewel. Une fois à la planque, ils se mirent d'accord sur les détails. Si elle ne revenait pas à temps, ils devraient trouver autre chose ou abandonner les deux intrus à un endroit neutre et sûr. Cela fait, elle disparut dans l'ombre et gagna les abords de la maison de Faustine.

Après un bon moment d'observation, elle choisit la voie la plus sûre : la balcon de son ex-maîtresse. Elle connaissait chaque pierre, chaque rebord, chaque appui..; Et ce serait son dernier hommage à ce qu'elles avaient été l'une pour l'autre. Dans la chambre de Faustine, elle s'attarda quelques instants avant de se raisonner et de se glisser dans le couloir obscur. De là, elle s'orienta vers la seule pièce où brûlait encore une chandelle. Il serait là, elle le savait. Elle n'aurait pas su dire comment, mais elle en était certaine.

Elle entrouvrit juste assez pour s'assurer qu'il était seul et qu'elle ne risquait rien, puis poussa le battant complètement et resta sur le seuil en attendant que le bruit de la porte fasse réagir le maître de maison. Debout devant lui, inexpressive et froide, elle se fit une idée de la situation en un clin d'oeil mais ne réagit pas davantage. Revenue sur la rouquine allongée, elle la reconnut soudain et un infime pli marque le coin de sa bouche comme un sourire qu'on se refuse. Sans autre raison qu'un jeu de son esprit, la longue cicatrice qui barrait son dos se mit à la démanger légèrement, accentuant l'ombre de sourire qui étirait ses lèvres.

- J'ai une livraison pour toi, souffla-t-elle à Naej.

Car c'était lui, ses yeux ne pouvaient la tromper et sa certitude était acquise. Si on lui avait donné la preuve qu'elle se trompait, elle en aurait été absolument stupéfiée. Elle avait envie de lui demander le bracelet mais elle ne le ferait pas. Pourvu qu'il reste silencieux, qu'il ne réveille pas Indis. Comme le monde était petit... Enfin Talsinia surtout. Quelle sorte de relation entretenait la gentille couturière avec ces gens, ces Libérés ? Était-elle une amie de Faustine ? Bref, elle devait rester concentrée sur son objectif. Après cette nuit, la vie reprendrait son cours.
avatar
Naskia Viläme
Âme damnée

Registres : Fiche
Messages : 227

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Nil Ol'Shullan le Mer 17 Aoû - 18:37

La silhouette qui s'introduisit dans la pièce n'était pas familière à la maisonnée, aussi Nil ne la reconnut pas aussitôt. La méfiance prit aussitôt le dessus. Un instant plus tard, il reconnut les traits de Naskia et son sang ne fit qu'un tour. Cette moue horripilante sur ce visage détesté… Nil eu un instant de flottement durant lequel il oscilla entre la peur et la colère. Les raisons de sa venue était mystérieuses, sa déclaration n'était pas plus claire. Qu'est-ce que c'était que cette histoire de livraison ?

Qu'est-ce que tu veux ? chuchota-t-il, menaçant, espérant ne pas réveiller Indis.

Il n'aimait vraiment pas le regard que la Réprouvée avait posé sur Indis. Qu'avait-elle en tête ? Et pourquoi se permettait-elle de s'introduire chez lui ? Il ne connaissait pas ses intentions et il fallait bien avouer que cela lui faisait peur. Instinctivement il se déplaça pour s'interposer entre la visiteuse importune et le lit de la convalescente. Il se sentait démuni, la Réprouvée était sans doute armé, lui non. Pour autant, il ne laisserait pas Naskia leur faire du mal à l'un ou à l'autre sans se défendre. Même si sa virilité gardait un mauvais souvenir de la dernière fois qu'ils en étaient venus aux mains.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Naskia Viläme le Dim 21 Aoû - 11:38

Naskia réprima un profond soupir. Ce type était à la fois complètement à côté de la plaque et borné comme un vieil âne. Savoir qu'il dirigeait la faction des Libérés était plus inquiétant qu'autre chose. Il la regardait comme si elle allait se mettre à massacrer un par un les habitants de la maison. Dégoutée par tant d'intolérance et un tel manque d'ouverture d'esprit, elle se concentra sur ce qui l'amenait sans laisser voir le pincement tendu du muscle de sa mâchoire. Reculant d'un pas pour se placer dans l'ombre du couloir et surtout sortir de la chambre de la dormeuse qu'elle ne tenait pas à voir s'éveiller, elle répondit toujours aussi bas mais bien plus sèchement, miroir de l'accueil désagréable de Naej.

- Je te l'ai dit. J'ai une livraison pour toi. Tu ne t'es pas aperçu que ta soeur avait disparu ?

Mépris cette fois, même si les traits de son visage ne reflétaient rien d'autre qu'une froide indifférence. Elle abhorrait ce type hautain et plein de préjugés. C'était à cause de gens comme lui qui refusaient de retirer leurs oeillères que la situation était aussi catastrophique pour la ville.

- Earl Printess l'accompagne ainsi que l'auteur de ses blessures et du meurtre de Laneb Onevin.

C'était tout. Il n'y avait rien à dire de plus. À ses yeux, Gaal n'était même pas la véritable responsable de tout ce qu'il était advenu, elle avait été aveuglée par la haine, élevée avec la certitude que les trois quarts de la population de la cité l'écraseraient à la première occasion.

- Si tu n'as pas envie que je te les livre ici, dis-moi où, qu'on en finisse.
avatar
Naskia Viläme
Âme damnée

Registres : Fiche
Messages : 227

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Nil Ol'Shullan le Lun 22 Aoû - 16:23

Après un regard pour Indis, Nil suivit Naskia dans le couloir et tira la porte derrière lui, mais sans la fermer complètement. Il n'avait guère confiance en la Réprouvée, il se demandait si sa vie allait se finir là, dans le couloir de sa demeure, mais il relativisait car elle venait de pénétrer chez lui, qu'il y avait forcément une raison à cela et que si c'était pour le tuer elle y parviendrait. Si ce n'était pas pour attenter à sa vie, alors il avait tout intérêt à la suivre. Il ne comprit pas tout de suite les mots de Naskia.

Faustine ? Par l'Unique ! Que se passait-il ? Le sang de Nil ne fit qu'un tour. Non il ne savait pas où était sa sœur. Il ignorait même qu'elle n'était pas dans son lit, il avait tant à faire ces derniers jours qu'il ne savait pratiquement rien de ce qui se passait sous le toit de ses parents.

Si tu as…

Mais déjà elle le coupait. Earl Printess était avec elle. Et le coupable.

Nil en resta muet. Un étrange sentiment s'empara de lui. Son estomac se contracta. S'il comprenait bien la phrase de Naskia, Earl était en vie. Un indicible soulagement coula en lui. Il n'aurait pas un deuxième mort sur la conscience. Il avait suffisamment craint pour lui pour décider de retirer les autres pions qu'il avait placés chez les Réprouvés, ce qui expliquait pourquoi Naskia n'avait reçu aucune nouvelle de sa part alors qu'elle l'attendait.

Conduis-moi à eux, fit-il sans plus réfléchir.

Naskia lui avait proposé un autre lieu de rendez-vous, ce qui lui aurait permit de se préparer, de dissimuler son visage. Mais la Réprouvée venait de s'introduire chez lui en sachant pertinemment qu'elle y trouverait Naej, il y avait donc fort à parier que les autres aussi sauraient à quoi s'en tenir, ou du moins se douteraient de quelque chose. Et l'obscurité de la nuit suffirait peut-être au moins à dissimuler son visage. Alors, sans même prendre la peine de prendre un manteau, il suivit la Réprouvée. Heureusement, il avait quand même gardé ses bottes, ce qui lui évita de sortir avec des chaussures d'intérieur. Quant aux Réprouvés, il aurait le temps de décider plus tard ce qu'il ferait d'eux.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Naskia Viläme le Lun 22 Aoû - 21:43

Naskia haussa une épaule avec une indifférence manifeste pour la palette d'émotions qui transparaissait sur le visage de son hôte forcé. Ce type n'avait décidément pas la carrure. Mais qu'importe, elle n'était pas là pour émettre des jugements hâtifs. Ils descendirent et quittèrent les lieux sans se faire voir mais dès le coin de la rue atteint, elle l'orienta dans un coin d'ombre. Les rues étaient désertes à cette heure et ils ne devraient pas rencontrer de gardes avant un petit moment et deux rues plus loin, mais on ne savait jamais, après tout.

- Tu n'as rien à craindre de moi ou des miens, tu as ma parole, dit-elle en lui tendant une cagoule.

Elle ne prit pas la peine de le désarmer, il y avait peu de chance qu'il transporte quoi que ce soit de dangereux vu l'endroit où elle l'avait trouvé. Mais de toute façon, elle ne craignait pas vraiment qu'il l'agresse. Et une fois les autres retrouvés, il aurait bien trop à faire avec les trois colis.

- Earl Printess a été grièvement blessé. Torturé, devrais-je dire. Faustine a pris soin de lui ainsi que quelqu'un chez nous, mais il reste très atteint et très faible.

La manière dont il réussirait à ramener les trois autres au bercail ne lui importait que peu... Du moins tant que Gaal ne représentait pas un danger pour eux. Peut-être faudrait-il l'assommer d'une manière ou d'une autre. Qu'importe. Elle ne voulait qu'en finir. Les mots tournaient et retournaient dans sa tête sans arrêt. En finir. En finir. Que tout s'arrête enfin.
avatar
Naskia Viläme
Âme damnée

Registres : Fiche
Messages : 227

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Nil Ol'Shullan le Mer 24 Aoû - 21:58

Nil suivit Naskia sans faire d'histoire. Il pensait certes à ce qui risquait de l'accueillir à l'arrivée mais ses craintes étaient occultées par le désir de retrouver les siens. Lorsque la voleuse s'arrêta dans l'ombre et lui tendit une cagoule, il eut un mouvement de recul. Elle demandait de lui faire confiance aveuglément ? Il avait sa parole, la belle affaire ! La parole d'une Réprouvée… qui avait déjà prouvé qu'elle pouvait tenir parole. A moins qu'il ne s'agisse d'un piège. Tout ce qu'elle lui disait là lui donnait seulement envie de les rejoindre au plus vite, mais Nil se demandait si ce qui l'attendait était vraiment ce qu'il espérait voir.

Comment puis-je être certain que tu ne me mens pas pour me tendre un piège ?

Non, décidément, il ne pouvait pas obéir sans avoir une preuve que la voleuse n'allait pas l'enlever lui aussi, et lui faire subir le même sort que les deux autres Libérés qui étaient passés entre les mains des Réprouvés. Il ferait un magnifique trophée accroché au mur du Château, il n'en doutait pas. Et lui qui n'avait prévenu personne de son départ.

Tu voudrais te venger que ça ne m'étonnerait pas fit-il en désignant la cagoule
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Naskia Viläme le Sam 27 Aoû - 7:44

Pas un muscle du visage de Naskia ne bougea. La question, bien que légitime dans la position de Naej, l'excédait au plus haut point.

- Tu ne peux pas, répondit-elle froidement. De la même manière que je ne pouvais pas être certaine de ce qui m'arriverait quand tes hommes sont venus me chercher à plusieurs, m'ont désarmée et foutu une cagoule puante sur la tête.

C'était plus clair, comme ça ? Sans doute pas. Ce type devait se croire tellement supérieur qu'il lui paraissait naturel de rabaisser quelqu'un comme elle et inconcevable qu'on puisse ne pas lui faire confiance à lui. Taré de noble et taré de Libéré, ouais. Quant à se venger... Certes, il ne lui était pas déplaisant de rendre la monnaie de sa pièce à cet arrogant personnage. Mais le fait est que ce n'était pas ce qui motivait sa décision.

- Je protège mes arrières et ceux des miens, se contenta-t-elle donc de rétorquer, tendant toujours la cagoule.

Déjà lassée, elle songea que s'il ne la mettait pas sur sa foutue tête rapidement, elle l'abandonnerait là et trouverait un autre moyen de lui restituer ses biens. Elle était véritablement lasse de toute cette histoire, souffrait de ce qui avait été fait à Earl et dont elle avait été le premier témoins, de son coeur ballotté et piétiné par ses propres soins, de tout ce qui lui restait à accomplir avant qu'enfin tout soit terminé. Si tant était que ce soit bien le cas un jour. Elle en doutait de plus en plus.
avatar
Naskia Viläme
Âme damnée

Registres : Fiche
Messages : 227

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Nil Ol'Shullan le Lun 29 Aoû - 10:22

D'un côté, Nil se disait que Naskia en rajoutait un peu. D'un autre, il comprit ce qu'elle voulait dire et en fut d'autant plus vexé. Pour autant, une chose primait dans son esprit : Faustine et Earl. Il fallait les sortir de là au plus vite. Mais il hésitait encore à prendre la cagoule. Il regardait le bout de tissu suspendu entre eux comme si celui-ci allait signer l'arrêt de mort de quelqu'un (le sien s'il le prenait, celui de Faustine et Earl s'il le refusait). Il faut bien le dire, s'il avait eu le choix, il n'y aurait pas été seul, à tout le moins il aurait bien aimé prévenir quelqu'un avant de se jeter tête la première dans la gueule du loup. Nil se maudit de ne pas y avoir pensé avant de quitter aussi vite sa maison pour suivre une Réprouvée dans la nuit.

D'un geste rageur, en colère autant contre Naskia que contre lui-même, il arracha la cagoule de la main de la voleuse et l'enfila sur sa tête. S'il y avait la moindre chance de récupérer sa sœur et son ami en vie, il devait la saisir, quoi qu'il en coûte.

Désormais aveugle, il se sentait vulnérable. Il était vulnérable. Entièrement dépendant du bon vouloir de la voleuse. Il ne se donna même pas la peine de la menacer, de l'avertir ni même tout simplement de lui parler. À quoi cela aurait-il servi quand ils savaient tous deux que dans sa position Nil ne pouvait tout simplement rien faire. Il attendit que la Réprouvée fasse ce qu'elle avait à faire, quoi que ce fut.
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Naskia Viläme le Lun 29 Aoû - 21:25

Une fois que Naej eut enfilé la cagoule, Naskia s'autorisa un petit sourire en coin très bref. Non vraiment, il ne lui déplaisait pas de faire connaître à cet arrogant quelques instants de ce qu'il imposait aux autres. Mais au-delà de ça, elle protégeait aussi la planque et ceux qui s'y trouvaient. Voir le visage de Naej n'était bon pour personne, autant limiter les dégâts à sa propre personne.

- J'ai dit à personne ton nom ni quel était ton lien avec Faustine, lui assura-t-elle à voix basse tout en le mettant dans le bon sens pour le guider, une main légère sur son épaule.

Curieusement, Naskia était plutôt un guide attentif et patient. Elle menait son cobaye en lui soufflant un mot ou un autre, d'une pression légère des doigts ou d'autres gestes subtils. Sa victime du jour ne trébucha même pas une seule fois bien qu'elle lui ait fait faire plusieurs détours et retours histoire de le perdre un peu. De toute façon, la planque ne servirait plus pendant un très long moment, le temps qu'il oublie ce qu'il en savait, mais on n'était jamais assez prudent.

À l'entrée, elle frappa le code convenu d'un doigt aussi léger que le reste puis attendit que Jewel vérifie que c'était bien elle avant de faire entrer le Libéré. Loin de lui ôter sa cagoule immédiatement, elle l'incita à la garder, au contraire, le temps de proposer aux siens de sortir ou de dissimuler leurs traits. L'anonymat leur était indispensable et rien ne servait que Naej connût d'autres visages que le sien pour le moment.

Elle ne regarda pas Faustine une seule fois, pas plus qu'Earl. Elle s'en remettait à Jewel pour tout ce qui sortait du cadre de sa propre missions limitée au concret. Pas d'émotions, pas de problèmes. Après ça, elle redeviendrait une suiveuse, elle se ferait oublier, et tout irait mieux. C'était cette pensée qui la faisait tenir debout et l'aidait à prendre des décisions lucides et rationnelles. Elle allait se mettre au vert le temps de retrouver qui elle était.
avatar
Naskia Viläme
Âme damnée

Registres : Fiche
Messages : 227

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Nil Ol'Shullan le Lun 29 Aoû - 22:45

Nil ne vit rien du sourire, il ne pouvait pas savoir et pourtant il l'imaginait si bien. Il l'avait dit, il soupçonnait Naskia de vouloir se venger. En revanche, il ne s'attendait pas à autant de précaution de sa part. Avait-elle vraiment omis de dire à ses amis tout ce qu'elle savait de lui ? Nil avait bien du mal à le concevoir. C'eut été pourtant une grande force pour eux. Ils auraient pu avoir l'occasion de détrôner le maître des Libérés en personne !

C'est fort aimable de ta part, répondit-il, cynique.

Quand la main de Naskia se posa sur son épaule, il retint un geste de recul instinctif. Qu'une personne pose sa main sur lui était synonyme de mort immédiate. Mais la lame froide et mortelle ne vint pas. La main l'enjoignit à avancer et, contraint d'obéir, Nil suivit la direction indiquée. Il suivit docilement toutes les indications de la voleuse sur tout le chemin, réussissant il ne savait comment à rester debout sans trop trébucher. Il n'était pas le moins du monde à son aise avec cette cagoule sur la tête. En règle générale, c'était lui qui disait où aller à des personnes qui avançaient à l'aveugle, et pas le contraire. Si Naskia n'était pas mauvais guide pour lui éviter les obstacles (du moins lui semblait-il) Nil avait cependant le sentiment de tourner en rond. Cela ne l'étonnait pas au fond, il ne fallait pas qu'il puisse se repérer. Elle avait bien raison, il en aurait fait de même. Et pour cette raison, il ne rechigna pas.

Enfin, on arrêta de tourner dans tous les sens. Naskia le lâcha et Nil entendit des coups cognés contre une porte, discrètement et d'un rythme saccadé. Dans d'autres circonstances, le Libéré aurait pu s'amuser des méthodes si similaires entre eux, mais là il n'avait vraiment pas le cœur à rire. Il attendit seulement. Il lui sembla qu'il y avait beaucoup de mouvement autour de lui. Des personnes passaient mais il n'y avait pas de bruit, à peine quelques frôlement d'étoffe et des mouvements d'air. Des voleurs, conclut Nil.

Quand tout le mouvement prit fin, Naskia le poussa à l'intérieur. Alors seulement il eut le droit de retirer sa cagoule. Ses yeux déjà habitués à l'obscurité n'eurent aucun mal à discerner quatre silhouettes dans la pénombre nocturne. Une allongée par terre, une adossée nonchalament contre le mur, une assise sur une chaise, les mains dans le dos et la dernière…

Faustine !

Sans se préoccuper du reste, Nil se précipita sur sa sœur adorée. Il la serra dans ses bras et l'embrassa sur la joue.

Ça va, tu n'as rien ?

Recevant ce qu'il prit pour un assentiment, Nil s'inquiéta alors de quelqu'un d'autre. Earl Printess avait été allongé à même le sol. Fort heureusement pour Nil, la nuit ne permettait pas de distinguer les détails. C'était aussi bien autant pour éviter qu'Earl ne puisse le reconnaître (même si en cette heure il ne se préoccupait guère de ces détails triviaux) que pour lui éviter la vue du corps du Libéré mutilé.

Earl, je suis Naej. Tout est fini, tu vas rentrer chez toi.

Son cœur se serra à l'idée de ce qu'avait pu subir l'homme. Pour la première fois, il avait devant les yeux la conséquence de ses choix de stratégie, et cela ne lui plaisait pas vraiment. Il prit la main du Libéré dans la sienne et la serra.

Je suis désolé de ce qui t'es arrivé.

Un sifflement lui répondit, accompagné d'un gémissement. Nil en fut étonné. Il se tourna vers Naskia pour quêter une explication à ces bruits qui n'avaient rien de naturels.

Que lui est-il arrivé ?
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Naskia Viläme le Mar 30 Aoû - 21:42

Naskia croisa les bras et s'adossa à la porte pendant que Naej s'avançait à visage découvert. Elle observait tout mais ne semblait se soucier de rien. Elle avait tellement envie d'être débarrassée de toute cette histoire que ça frisait l'imprudence. Elle eut une pensée pour Kelan, resté au Château, puis se concentra enfin sur le présent, ramenée là par la question de Naej.

- Je suis pas guérisseuse, rétorqua-t-elle de mauvaise grâce. Mais je suppose qu'une langue marche moins bien quand elle est en deux parties au lieu d'une.

Elle haussa une épaule comme si ça lui était totalement indifférent. Ce n'était évidemment pas vrai mais peu lui importait qu'on le croit ou non.

- Il est temps de partir.

Décollant ses épaules du mur, elle lui désigna Gaal d'un petit geste.

- Si t'as besoin d'aide pour ramener tout ce monde, on peut vous aider à aller dans un endroit plus commode. Mais on va pas s'éterniser. À toi de voir comment tu veux faire.
avatar
Naskia Viläme
Âme damnée

Registres : Fiche
Messages : 227

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Faustine Ol'Shullan le Mer 7 Sep - 10:54

Faustine était au plus mal. Non seulement ses dernières illusions s’étaient envolées quant à Naskia, mais en plus sa tête lui faisait un mal de chien. Elle s’était réveillée un peu plus tôt mal en point. Kliff l’avait aidée à arriver jusqu’ici, dans cette pièce, en compagnie  d’Earl et Gaal ligotée, ainsi que Jewel. Naskia était partie, chercher son frère sûrement. La jeune femme avait pu trouver un point d’eau pour enlever le sang séché qui maculait son visage, sentant une cicatrice douloureuse au niveau de son arcade et ne se faisant aucune illusion sur l’œil au beurre noir qu’elle devait avoir à présent.

Elle s’en voulait d’avoir été aussi naïve, elle s’en voulait de ne pas avoir réussi à se taire, elle en voulait à Naskia de lui accorder aussi peu d’importance, mais en même temps elle comprenait la position délicate dans laquelle la jeune femme se trouvait. Les nerfs en pelote, elle resta près d’Earl en attendant le retour de son frère, terrifiée à l’idée de ce qui pourrait se passer. Elle n’avait pas arrangé les choses, bien au contraire. S’il se mettait en colère et s’en prenait à Naskia, le fragile équilibre qui régnait entre les deux camps pourrait bien s’effondrer en un rien de temps. Et ils n’avaient pas besoin de ça.

Enfin, ils arrivèrent. Le cœur de la Libérée se serra lorsqu’elle vit Nil avec un sac sur la tête, qui heureusement finit par lui être enlevé. Elle le vit détailler la pièce et les personnes qui s’y trouvaient, et alors que son regard s’arrêtait sur elle, Faustine se crispa, prête à recevoir les foudres divines. Mais non, son frère, heureux de la retrouver, la serra simplement dans ses bras. Il lui fallut toute la volonté du monde pour ne pas s’effondrer contre lui et se laisser aller à son étreinte réconfortante. Elle hocha simplement la tête à sa question, incapable de parler sans se trahir. Mais il ne devait pas avoir remarqué son visage, car elle en était sûre, son sang n’aurait fait qu’un tour. C’était peut-être pas plus mal comme ça pour l’instant.

L’homme s’intéressa vite au blessé mal en point. Il parut terriblement empli de culpabilité lorsqu’il constata son état. La réponse glaciale de Naskia fit froid dans le dos de la directrice, et elle se demanda comment la femme qu’elle avait aimée pouvait faire preuve d’autant d’indifférence. Malgré cela, Faustine ne parvenait pas à faire taire les sentiments qui vibraient en elle. Elle se rappelait les moments vécus et était persuadée que la Réprouvée jouait un rôle, mettait un masque et cachait sa véritable nature. Ce qui était encore plus dur pour Faustine, qui n’arrivait donc pas à se faire une raison sur la fin de leur relation.

Enfin, il fut temps de s’en aller. Faustine n’avait qu’une hâte, retrouver son lit, s’enfouir sous les draps et tout oublier. Son cœur se serra à nouveau lorsqu’elle pensa que c’était sans doute la dernière fois qu’elle voyait Naskia et le dernier souvenir qu’elles auraient de leur relation. Elle attendit donc la réponse de son frère, impatiente de pouvoir fuir tout ça une dernière fois.

_____________________________

avatar
Faustine Ol'Shullan
Directrice solaire

Registres : Fiche
Messages : 143
Localisation : Talsinia, Quartier Nord
Emploi/loisirs : Gérante de l'orphelinat

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Nil Ol'Shullan le Mer 7 Sep - 17:50

Par les bourses de l'Unique !

Ce n'était pas le genre de Nil de jurer comme un moissonneur, mais les mots lui échappèrent lorsque ceux de Naskia prirent sens dans son esprit. La langue… ? Une violente nausée s'empara de l'estomac de Nil qui fut heureux de n'avoir rien mangé de la journée.

Naejjjj, siffla la voix en dessous de lui.

Mais Earl n'avait pas beaucoup de force et son effort se conclu dans un gémissement. Il cherchait peut-être à rassurer son chef, ou bien était-ce autre chose. Ce son atroce selon les critères de Nil fit remonter dans sa bouche un goût de bile, acide et répugnant. Malgré tout, Naej savait qui était responsable de ce que le pauvre homme avait subit. Il posa une main qu'il voulait apaisante sur le bras d'Earl et ravala sa bile pour tenter de le réconforter.

Ne t'en fais pas, tout va bien se passer maintenant.

Il voyait mal le visage du Libéré torturé aussi ne put-il pas savoir si ses paroles avaient eu un effet sur lui. Qu'importait, dans cette situation il pouvait difficilement faire mieux.

Il se redressa et revint auprès de sa sœur. Il lui prit brièvement la main, puisant dans ce contact un bref réconfort qui ne fit pas effet bien longtemps. Il réfléchissait à ce qu'il fallait faire tout en s'efforçant de réprimer son dégoût. Son regard tomba alors sur la silhouette attachée sur une chaise. Elle n'avait rien dit depuis son arrivée, si bien qu'elle était passée au second plan pour Nil. Mais alors qu'il la voyait, qu'il devinait son regard qui le fixait, la colère monta. Une haine brûlante comme jamais il n'en avait ressenti (et pourtant il s'y connaissait en haine). Il se précipita sur la silhouette et lui décocha un coup de poing dans la figure.

Ordure de Réprouvé !

Le Réprouvé encaissa le coup. Il n'avait pas le choix. Puis il se redressa et ricana. Alors Nil se rendit compte qu'il s'agissait d'une femme.

Qui est l'ordure entre toi et moi ? Pas vrai Naej, qui a envoyé cet homme au casse-pipe alors qu'il connaissait les risques ?

Elle eut un rictus que Nil s'empressa de lui effacer en la cognant une deuxième fois. La vérité fait mal paraît-il, le meneur des Libérés ne faisait pas exception à la règle. Il se détourna d'elle, craignant d'autres paroles pleines de poison.

J'accepte ta proposition. Je vais avoir besoin des tiens pour l'amener là où elle le mérite, dit-il à Naskia, sa voix encore pleine de colère, dirigée vers une autre qu'elle pour une fois. Je crois que moins les nôtres se rencontrerons mieux ce sera, alors si vous pouvez la porter au croisement de la rue du clocher et de la rue blanche, nous viendrons la prendre.

Il se tourna vers Faustine, hésitant. Son instinct de Naej lui disait qu'il ne pouvait pas laisser les Réprouvés seuls sur ce coup, mais Nil n'arriverait pas à demander à Faustine d'aller avec eux pour les surveiller. Elle lui était trop précieuse, en plus du fait qu'il doutait que sa présence n'intimide les bandits.

Tu veux bien les accompagner ?

Son hésitation était tangible. Il ne la forcerait pas si elle ne le voulait pas.

Une petite silhouette, très discrète, se détacha du mur contre lequel elle était appuyée pour venir auprès de Faustine. Le môme glissa sa main dans celle de la directrice de l'orphelinat.

J'irai avec Madame si elle veut pas être toute seule.

Nil en fut étonné. Et, toujours sous le coup de la colère, demanda avec brusquerie :

Qui es-tu toi ?
avatar
Nil Ol'Shullan
Modérateur/MJ

Registres : Fiche
Fiche de lien : relations & aventures
Messages : 94
Emploi/loisirs : Agir pour le plus grand bien

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Livraison à domicile

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum